Mon compte Devenir membre Newsletters

Notre sélection pour récompenser vos clients et collaborateurs

Publié le par

 

Le marché du coffret-cadeaux se structure pour assurer sa croissance

Le marché du coffret-cadeaux, malgré une offre grandissante, est encore au premier âge de sa vie. La naissance du premier acteur grand public remonte à 2003. Il s'agissait de Weekendesk (aujourd'hui Smartbox). Sa venue sur le marché B to C a bouleversé les habitudes des Français en matière de cadeaux. Le concept n'était pas nouveau : en B to B, quelques acteurs proposaient déjà des coffrets multiactivités, permettant de récompenser clients et collaborateurs. Les premiers se positionnaient il y a une vingtaine d'années. Il s'agissait, par exemple, d'Option Evasion ou de Kouro Sivo (aujourd'hui Loyal Touch Solutions). Mais avec quelques dizaines de milliers de coffrets émis chaque année, ces acteurs restaient toutefois confidentiels et ne provoquaient pas un véritable phénomène de société. Ce qui est bien le cas aujourd'hui !

En effet, bien que récent, le marché des coffrets-cadeaux dégage un chiffre d'affaires annuel estimé entre 400 et 500 millions d'euros par l'Association française des professionnels des coffrets et cartes cadeaux (AFP3C). Elle a d'ailleurs recensé fin 2009 le nombre record de 71 acteurs ! Cette association, qui vient de voir le jour, s'est donnée pour mission de structurer et de professionnaliser ce domaine d'activités qui a subi ces derniers mois la rançon du succès : de nombreuses critiques des clients (les particuliers et les entreprises qui achètent un coffret) comme des bénéficiaires (ceux à qui il est offert) déçus de ne pas pouvoir utiliser ces coffrets comme ils le désirent.

Pour comprendre ce malaise, il faut savoir que le coffret-cadeaux a été créé à l'origine pour apporter un complément d'activité à des prestataires comme les hôteliers, par exemple, qui ont toujours quelques nuits invendues. Grâce à ce canal de vente, ces derniers bénéficient de l'apport d'une clientèle nouvelle. Lorsque le nombre de prestataires et de coffrets-cadeaux était réduit, ces hôteliers acceptaient sans mal les «clients coffrets», en complément de leur clientèle habituelle, moyennant une commission comprise en 15 et 40 % du prix de vente. Mais dès lors que ce marché est devenu un marché de masse, avec des millions de coffrets édités chaque année, l'offre des hôteliers, pour rester dans ce seul domaine d'activité, n'a plus été à la hauteur des demandes. Nombre de bénéficiaires ont, désormais, les plus grandes difficultés à utiliser leur coffret. Parfois, ils sont même accueillis un peu sèchement par un hôtelier qui ne dispose plus de places disponibles pour ces clients qui dégradent ses marges. Résultat : depuis quelques mois, l'image de marque des coffrets-cadeaux est sérieusement égratignée. Pour combattre ces dérives, lAFP3C a émis une charte de déontologie pour professionnaliser ce marché et combattre ces dérives. Dans quelques mois, cette association va labelliser ses membres pour assurer aux clients et aux bénéficiaires des coffrets une prestation de qualité et surtout l'assurance que l'achat d'un tel article ne se soldera pas par l'acquisition d'une simple boîte en carton. Car le risque de voir l'émetteur mettre la clé sous la porte en laissant les bénéficiaires en possession d'un coffret sans plus aucune valeur est bien réel. La disparition de Magic Day illustre bien cette crainte. Suite à la faillite de cet acteur de poids il y a quelques mois, des milliers de clients détenteurs d'un coffret ont essuyé un refus de la part des prestataires, car ces derniers savaient qu'ils ne seraient pas payés ! En cause ? La gestion de la trésorerie des producteurs des coffrets-cadeaux. Cet argent, pour la majeure partie, doit être reversé aux prestataires une fois le coffret utilisé. Si l'émetteur ne gère pas cette trésorerie avec précaution et décide par exemple d'investir en publicité pour conquérir des parts de marché sur ce secteur d'activité très concurrentiel, il prend le risque de ne plus être capable d'assurer ses obligations envers les prestataires le moment venu.

Choisissez avec soin votre prestataire

En attendant que le secteur se réglemente, il est important, lorsque vous sélectionnez un prestataire, de vérifier qu'il offre bien des services comme l'échange ou la prolongation du coffret qui n'a pas pu être utilisé. S'il propose un système de réservation (ou intermédiation) par lequel le client final peut passer pour réserver son activité, c'est encore mieux. Car, dans ce cas, ce service se charge lui-même d'entrer en contact avec les prestataires (évitant ainsi au client d'être parfois mal reçu par ces derniers qui privilégient leur clientèle habituelle) et de proposer des offres alternatives au bénéficiaire si son premier choix n'est pas disponible. Enfin, sachez que les producteurs issus de l'univers B to B ou qui sont aujourd'hui sur ce seul domaine d'activités garantissent aux entreprises des offres en général plus qualitatives que les émetteurs grand public qui travaillent surtout sur du volume. Même si ces derniers, forts de leur puissance de feu, sont souvent plus inventifs et créatifs dans leurs offres.

La sélection de la rédaction

Smartbox, un leader incontesté

Acteur précurseur sur le marché B to C des coffrets-cadeaux depuis 2003, Smartbox (anciennement Weekendesk) revendique aussi la place de n° 1 du secteur en termes de nombre de coffrets diffusés via la grande distribution et la distribution sélective (1,6 million de coffrets en 2008), d'une part, et en termes de partenaires (6 000 dans tous les domaines), d'autre part. Mais sur le marché B to B, la présence de l'acteur est plus récente. Pour rattraper son retard, une direction commerciale B to B a été créée : Smartbox Business Solutions. Si la soixantaine de coffrets thématiques grand public est aussi proposée aux entreprises, une offre spécifique a vu le jour il y a quelques mois pour ce marché. Il s'agit des coffrets Pass' Liberté. Le coffret «bronze» à 49,99 Euros a été lancé en mai 2009. La version «argent» à 99,90 Euros en septembre et une version «Or»à 199,90 Euros verra le jour en janvier 2010. La spécificité de cette gamme : il s'agit de coffrets multithématiques proposant des sensations fortes (pilotage de bolides... ), des dîners gastronomiques ou des soins dans des spas et autres instituts de beautés. Ces coffrets, que l'on ne retrouve pas dans le commerce, sont sans valeur faciale et personnalisables aux couleurs de la société. Les bénéficiaires d'un coffret Smartbox ont accès à un nouveau service de réservation en ligne des activités proposées dans les coffrets. En clair, il n'est plus nécessaire de téléphoner à l'hôtelier pour réserver sa nuitée, vous accédez en temps réel aux disponibilités des prestataires depuis le site www.smartbox.com. Un service très pratique qui évite aussi le désagrément de se voir refuser une prestation, les prestataires ne sachant pas si la réservation en ligne provient d'un client individuel ou d'un «client coffret».

Euphorie, le petit frère «haut de gamme» de Smartbox

Euphorie est une marque appartenant à Smartbox qui offre des coffrets-cadeaux haut de gamme. Pour coller au positionnement premium de cette marque, les destinataires d'un coffret Euphorie peuvent bénéficier des services d'une conciergerie téléphonique qui s'occupe, par exemple, de vérifier les disponibilités des prestataires aux dates demandées. La gamme débute à 49 Euros pour atteindre les 4 990 Euros. Et tous les coffrets se présentent dans un écrin plus précieux que les coffrets Smartbox. Parmi les nouveautés et exclusivités : le coffret «Opéra sur mesure» qui propose pour 749 Euros une nuit dans un hôtel de standing et deux places dans un opéra européen. Ou encore le coffret très ludique «Une année chez Fauchon» (69 Euros) qui permet au destinataire de venir retirer chaque mois un produit gastronomique chez ce célèbre traiteur.

Wonderbox, un numéro 2 qui affiche ses ambitions

L'aventure Wonderbox commence comme une success story à l'américaine. Les fondateurs, Bertile Burel et Jacques-Christophe Blouzard, ont en effet eu l'idée de se lancer sur le marché du coffret-cadeau en 2004, au retour de leur voyage de noces durant lequel ils ont parcouru le monde pendant 6 mois. Aujourd'hui, Wonderbox se positionne comme le n°2 du marché avec plus de soixante coffrets, 3 400 partenaires et plus de 200 salariés ! La société propose depuis peu une offre spécifique pour les entreprises. Trois coffrets multithématiques sont ainsi dédiés au B to B : «Cocktail de plaisirs» (24,90 Euros - 170 activités sportives, culturelles, bien être ou gastronomiques), «Loisirs à la carte» (49,90 Euros 430 activités) et «Séjour ou activité à la carte» (99,90 Euros 470 activités). Ce prestataire offre aussi les services d'une centrale de réservation téléphonique pour faciliter l'utilisation d'un coffret par le destinataire, qui peut aussi échanger ou prolonger gratuitement son coffret à la fin de la période de validité. Wonderbox se distingue aussi par une certaine créativité dans ses offres, à l'image des nouveaux coffrets, lancés en novembre : «Pretty girl» (29,90 Euros) qui offre aux jeunes adolescentes un centaine d'activités «fun» ou «Supporters» (79,90 Euros) pour choisir un maillot de football ou de rugby parmi les plus grands clubs européens.

A noter aussi une gamme de coffrets en partenariat avec le magazine Elle qui plaira particulièrement à une cible féminine (sept coffrets de 24,90 à 149,90 Euros).

Happy Box lance des coffrets en rapport avec le thème astral

Apparu en février 2007 sur le marché des coffrets cadeaux, Happy Box s'est d'abord distingué par sa forte implantation dans le Sud-Est de la France puisque les deux créateurs sont lyonnais. Depuis, la société est présente avec des offres nationales mais elle a conservé pour ses deux best-sellers, dans l'univers de la beauté et du sport, une forte implantation locale. En effet, les coffrets Délice beauté (59,90 Euros) et Sport et émotion (49,90 Euros) sont chacun disponibles en cinq versions régionales (Sud, Nord, Ouest, Est et région parisienne) pour proposer entre 150 et 200 activités géolocalisées. Un petit plus pour récompenser une force de vente est exclusivement régionale. Cet émetteur a également développé une gamme très large dont les coffrets Astroball (69,90 Euros) et Astrocouple (94,90 Euros) proposent des activités en solo ou en duo selon votre signe astral. L'inventivité marketing des producteurs de coffrets cadeaux semble n'avoir aucune limite !

Coffrets Kouro, une référence depuis 20 ans

Acteur historique et précurseur sur le marché du coffret cadeaux B to B, la société Kouro Sivo, rachetée par le groupe Initiatives & Développements, est toujours présente sur le marché via les coffrets Kouro. Hier très exclusifs et haut de gamme, les coffrets Kouro proposent aujourd'hui une offre très large (49 à 4 000 Euros) pour toutes les entreprises mais aussi, et c'est nouveau, pour les particuliers. Reste que l'expertise de cet acteur s'exprime surtout sur ses offres les plus haut de gamme (que le bénéficiaire d'un coffret peut réserver via une conciergerie dédiée). Il s'agit de la gamme Voyage avec quatre coffrets pour découvrir à deux les plus beaux hôtels de la planète et des destinations exclusives (de 1 400 à 4 000 Euros). A noter, une gamme de six coffrets multithématiques baptisée «Mix & Mix» (de 99 à 687 Euros) spécifiquement édités pour le marché pro. Enfin, pour cette fin d'année, le coffret By Night offre une soirée pour deux dans les établissements les plus branchés (149 Euros).

Accentiv Kadéos réinvente la boîte à cadeaux

Vous ne voulez pas offrir de coffrets-cadeaux ? Alors offrez une boîte à cadeaux ! Accentiv' Kadéos vient de lancer en cette fin d'année sa première collection de coffrets, qui se présentent donc sous la forme d'une boîte contenant des fiches cartonnées. Sur chaque fiche est présenté un objet en rapport avec la thématique de la boîte. Le bénéficiaire n'a plus qu'à faire son choix et à passer commande en ligne pour recevoir son présent ! La gamme est composée de six Boîte à cadeaux Kadéos de 59 à 159 Euros. Quelques exemples : «Ma cuisine gourmande» (69 Euros) permet de commander une bouilloire, une crêpière, un panier Fauchon, etc. «Mes trucs tendance» (59 Euros) de recevoir des objets de décoration branchés et «Mon petit sommelier» (79 Euros) des bouteilles de vin.

Concorde Proderam : une GoldenBox pour faire son shopping

Le groupe Concorde Proderam est l'un des derniers arrivés sur le marché du coffret cadeaux. Pourtant, cette société est connue des professionnels depuis plus d'une trentaine d'années. C'est effectivement l'un des poids lourds du cadeau d'affaires et de l'objet publicitaire. Avec le développement du marché du coffret-cadeaux, cette société a décidé de se spécialiser dans le B to B, son univers. La Golden Box est donc déclinée dans différentes versions allant de 33 à 1980 Euros. L'atout de ce prestataire : savoir gérer les cadeaux offerts lors de challenges commerciaux. Résultat, ses Golden Box permettent de commander des objets là où nombre d'autres acteurs du marché proposent des prestations chez des partenaires, pour ne pas avoir à gérer des stocks. Avec ses quatre entrepôts et son large catalogue cadeaux, Concorde Proderam est donc bien placé pour construire des «box» dans lesquels le client final va pouvoir faire son shopping.

Option Evasion propose jusqu'à 1 500 activités . dans un seul coffret

Depuis plus de 20 ans, Option Evasion propose un coffret 100 % B to B aux entreprises. Le Coffret Blanc a un positionnement particulier puisqu'il se décline en trois versions segmentées en différents coffrets selon le prix. Pour résumé, l'entrée de gamme, baptisée «Mythique», comprend cinq coffrets entre 46 et 118Euros, et le haut de gamme, «Privilège», dispose de coffrets dont le prix se situe entre 1 728 et 6 700 Euros ! Mais le coeur de l'offre, ce sont les coffrets de la gamme Evasion qui comprend dix coffrets de 144 à 1 728 Euros. Dans ces coffrets-là, le bénéficiaire peut choisir entre 1 500 prestations, un choix parmi les plus vastes du marché, qui permettra à vos collaborateurs ou clients de trouver leur bonheur. Ils ont en effet le choix entre une dizaine de thématiques : aller au restaurant, dans un spa, sur un circuit automobile, etc. Bref, chaque Coffret Blanc est en fait un concentré de 10 coffrets en un seul !

Vivabox, deux cadeaux en un

Recevoir un coffret-cadeaux fait plaisir. Mais en général, le cadeau, soit l'activité que l'on va choisir, le bénéficiaire n'en profite que des semaines, voire des mois plus tard. Voilà pourquoi certains émetteurs ont pris le parti de proposer un petit bonus dans le coffret. Tir Groupé, via ses coffrets Vivabox, en a même fait son principal argument. Ainsi, dans le coffret Bacchus oenologie (39 Euros), le bénéficiaire trouve 5 petites bouteilles de vin et de champagne qu'il peut consommer immédiatement en attendant de recevoir la grande bouteille qu'il aura commandée via le coupon inséré dans le coffret. Idem pour le coffret Saveurs gourmandes (185 Euros) qui permet de bénéficier d'un dîner pour deux personnes et immédiatement de trois petites bouteilles d'huile de table. Enfin, dernier exemple, le coffret Livres jeunesse (25 Euros) qui permet de choisir un livre pour enfant est livré avec des miniposters et un livre audio.

OpenDream, le coffret qui se transforme en clé USB

Pour se démarquer, le coffret-cadeaux doit prendre de nouvelles formes. C'est le positionnement de la société Opendream qui propose ses offres sous une forme originale : une petite boîte ronde en métal, qui peut, évidemment, être déclinée aux couleurs de votre société. A l'intérieur, pas de catalogue papier recensant la liste des activités proposées, mais une clé USB. Lorsque le bénéficiaire la branche sur son PC, il est directement dirigé sur une page web (qui peut aussi être à vos couleurs) sur laquelle il choisit son cadeau. Deux gammes de coffrets multithématiques, baptisés Evasion et Shopping, proposent une douzaine de coffrets dont les prix débutent à 55 Euros pour atteindre les 10 000 Euros. Résolument B to B, ce nouvel acteur joue donc la carte de l'originalité et de la préservation de l'environnement. Il se différencie des autres acteurs du secteur qui utilisent massivement des coffrets cartonnés finissant à la poubelle, une fois la prestation consommée. Ici, la clé USB peut ensuite être utilisée comme n'importe quel périphérique de stockage...

Dakota lance des pochettes de bonnes résolutions

Dakota se positionne comme un acteur résolument B to C, avec une quarantaine de coffrets-cadeaux thématiques qui explorent tous les domaines classiques que sont le bien-être, la gastronomie, les sensations, etc. (de 29,90 à 359,90 Euros). La nouveauté présentée en cette fin d'année est destinée aux particuliers, mais l'originalité de cette offre peut tout à fait convenir pour un cadeau professionnel. D'autant que les pochettes Dakota Pass sont parfaites pour bien commencer l'année. Jugez plutôt : « Demain... j'arrête de fumer » (199,90 Euros), « Demain... je prends des cours de chant » (79,90 Euros), « Demain... je parle une autre langue » (59,90 Euros) En tout, une vingtaine de thématiques pour trouver l'activité convenant à son destinataire. Une bonne manière de commencer l'année.

Le Guide des Sensations, une dose de simplicité

Dans le domaine des coffrets multithématiques, qui intéressent tout particulièrement les entreprises, Le Guide des Sensations joue à fond la carte marketing avec ses Doze. Présentés sous la forme d'une grosse gélule comprenant un catalogue et un code d'activation renvoyant au site web, les coffrets-cadeaux La Doze sont ludiques et dénotent sur ce marché habitué aux classiques boîtes en carton. Pour l'entreprise qui souhaite utiliser ce moyen de récompense, le procédé est très simple. En effet, il existe six Doze dont le prix de vente détermine le nombre d'activités parmi lesquelles le destinataire du coffret pourra choisir. Un procédé simplissime qui vous permet d'opter rapidement pour telle ou telle formule en fonction du profil de client à récompenser. Ainsi la Doze n°1 propose 120 activités pour 29,90 Euros ; la n°2 260 activités pour 49,90 Euros, la n°3 410 activités pour 89,90 Euros, etc. jusqu'à La Doze n°6 qui offre 850 choix pour 399,90 Euros. Evidemment, le coffret est personnalisable aux couleurs de votre entreprise. Certes les prestations offertes sont classiques et ne brillent pas par leur originalité mais la forme, elle, est tout le contraire.

VIP Box, des coffrets multithématiques régionaux

VIPBox, acteur récent sur le marché, a décidé de concevoir uniquement des coffrets multithématiques régionaux. Résultat, la société a créé deux gammes Emotions (59,90 euros et 180 activités au choix) et Tentations (129,90 euros pour 360 activités). Chacune d'elles comprend cinq coffrets régionaux (Sud-Est / Sud-Ouest / Nord-Ouest / Nord-Est/ Paris-IDF).

L'idée étant de permettre au bénéficiaire de ne trouver que des prestations gastronomiques, bien-être ou sensation à proximité de son lieu de résidence. A noter, la durée de validité de ces coffrets : 2 ans.

La Compagnie des Cadeaux opte pour la liberté de choix

La Compagnie des Cadeaux est un acteur essentiellement B to B. Si elle propose depuis peu une offre destinée aux particuliers (My Liberty), principalement suite aux demandes de ses clients professionnels qui souhaitaient pouvoir faire bénéficier leurs proches des mêmes prestations que leurs clients ou collaborateurs, cette société dispose de quatre offres multithématiques exclusivement dédiées aux entreprises. Le Coffret Liberty et la Carte LS (de 49,90 à 849 Euros) ont la particularité, pour les plus chers, d'être livrés directement avec une mini bouteille de champagne pour un plaisir immédiat de l'utilisateur, avant que celui-ci ne consomme l'activité de son choix contenue dans le coffret. La vraie nouveauté pour ces fêtes de fin d'année, ce sont les coffrets Vino Gourmet. Une gamme dédiée aux plaisirs de la gastronomie allant de 49,90 à 299,90 Euros (six coffrets). Comme les produits gastronomiques et l'alcool sont les cadeaux préférés par les entreprises en fin d'année, cette collection permet à l'utilisateur du coffret de choisir, dans la gamme de prix fixée, des chocolats, du champagne, ou des cours de cuisine, de dégustation de vins, de fromages, des paniers gourmands, etc. Fidèle à la politique de cette société de placer un «cadeau immédiat» dans ses coffrets, le destinataire d'un Vino Gourmet trouvera un tire-bouchon design, pour patienter jusqu'à la réception du «vrai» cadeau.

AFP3C : naissance d'un régulateur en devenir

Comme tout secteur d'activité qui se respecte, celui des coffrets-cadeaux se devait d'avoir son association professionnelle. Depuis septembre 2009, c'est fait avec la naissance de l'AFP3C. Cette association regroupe aujourd'hui 10 sociétésGroupe Laser Loyalty, Option Evasion, Groupe Chèque Déjeuner, Rêves en cadeau, Hôtels & Préférence, La Carte Kouro, Le guide des sensations, Happy Box, Le coffret Liberty, Weekend Tour.. Les responsables assurent que 95 % des autres acteurs du marché ont déposé des demandes d'adhésion et que début 2010, la quasi-totalité des 71 émetteurs que l'association a recensé auront rejoint lAFP3C En attendant, cette structure ne regroupe que les acteurs représentant environ 25 % du marché puisque les deux mastodontes que sont Smartbox (à peu près 50 % du marché) et Wonderbox (à peu près 25 % de parts de marché) n'ont pas signé leur adhésion. La représentativité de l'association est donc sérieusement écornée sans les deux leaders. Reste que ces deux-là n'ont pas vraiment le choix et vont devoir rejoindre, avec plus ou moins d'entrain, cette association qui négocie déjà avec les pouvoirs publics pour réglementer le marché. LAFP3C souhaite aussi labelliser ses membres pour qu'ils respectent de bonnes pratiques et protègent ainsi les droits des clients, utilisateurs et prestataires des coffrets-cadeaux.
Renseignements sur www.afp3c.org

Mot clés : euro

A lire aussi

Chargement en cours, veuillez patentier...

Ludovic Bischoff