Mon compte Devenir membre Newsletters

Nouvelles technologies : Internet, un outil de veille

Publié le par

Jusqu’à présent, la “veille technologique” pour une entreprise avait la réputation d’être particulièrement délicate et coûteuse à mener. Internet change la donne comme l’explique Carlo Reveilli, chercheur à l’université Paris X et fondateur de la société Cybion : “Si on dispose des bonnes méthodologies et des bons outils, internet permet de mener des activités de veille très pointues à un coût nettement inférieur à celui des dispositifs classiques.” Pourquoi ? Parce que le web est un gigantesque réseau de bases de données, où tout le contenu est indexé. Toutefois, mener une veille grâce à internet nécessite quelques connaissances et un peu de méthode, sans lesquelles il est facile de se retrouver noyé sous des flots d’informations inutiles, fausses, trop anciennes ou peu pertinentes.

Les annuaires Premier outil à utiliser : les annuaires ou répertoires (Yahoo !, Excite, Go InfoSeek sont les plus connus). Généralistes, ils s’utilisent comme un annuaire téléphonique : vous entrez un critère de recherche et vous obtenez une liste de sites avec une brève description de leur contenu. Les annuaires sont à utiliser lorsque vous voulez obtenir des renseignements assez généraux sur un thème que vous connaissez mal. En effet, les réponses ne sont pas exhaustives : il s’agit d’une sélection de sites choisis par une équipe sur des critères éditoriaux qui privilégient souvent des approches grand public. Les moteurs de recherche Pour obtenir des informations exhaustives, il vous faudra donc utiliser un moteur de recherche (comme Altavista, Lycos, Voilà ou Lokace). Ici, ce sont des robots qui visitent les sites et indexent les informations qu’ils contiennent grâce à des mots clés. Voilà pourquoi, lorsque vous entrez une requête sur un moteur de recherche, vous obtenez souvent plusieurs dizaines de pages de réponses. Intéressant pour le côté exhaustif, mais attention aux informations périmées, inutiles ou qui ne correspondent pas à la demande. Autre solution pour effectuer vos recherches : les méta-moteurs (MetaCrawler, ProFusion, etc.) qui vont chercher les informations sur plusieurs moteurs de recherche et annuaires en même temps. Mais une veille ne saurait être complète sans des outils plus spécifiques. En effet, il est intéressant pour une entreprise de surveiller par exemple les forums de discussion pour savoir ce que l’on dit d’elle, de ses concurrents, ou pour se tenir au courant des rumeurs. Les listes de diffusion La meilleure solution consiste à aller sur le moteur de recherche Deja : toutes les archives de tous les forums du monde depuis 1995 y sont conservées. Enfin, il ne faut pas hésiter à s’abonner à des listes de diffusion, ces lettres consultables on line, qui sont spécialisées sur un sujet donné (voir les annuaires www.liszt.com ou www.cru.fr/listes). Grâce à ces quelques pistes, la veille est désormais à la portée de toute entreprise, petite ou grande, pour un coût très faible. Vous pourrez l’affiner, dans un deuxième temps, en vous dotant par exemple de méta-moteurs off line qui vous permettront de faire des recherches automatisées sans avoir besoin d’être connecté en permanence au web. Les possibilités d’internet sont, en la matière, immenses et peuvent apporter un véritable avantage concurrentiel

1. Le temps, c’est de l’argent... Une veille sur internet ne coûte pas cher, mais le risque est de perdre du temps à chercher une information. Or, les experts estiment que 80 % des informations recherchées sur internet sont déjà disponibles au sein de l’entreprise. N’oubliez pas de le vérifier ! 2. Vérifiez votre information Lorsque vous trouvez une information sur internet, il est indispensable de la recouper afin de vérifier son exactitude. Il est facile de faire circuler une information fausse (avec les apparences de la vérité) ou périmée sur le web. 3. Par ordre et méthode Pour une veille de base, vous devez procéder comme suit : faire une recherche sur un annuaire, puis sur un ou des moteurs de recherche avant d’aller “prendre la température” sur des forums de discussion et grâce aux lettres de diffusion.

Les adresses. Consultez www.veille.com, un site francophone entièrement dédié aux différentes formes de veille sur internet. Pour trouver une liste de forums, le site le plus complet qui en regroupe plus de 300 000 : www.forumone.com Dans un deuxième temps, pour en apprendre plus sur les “agents intelligents” qui vous aideront à mener des veilles plus ambitieuses : www.agentland.com