Oracle aide ses partenaires à recruter

Publié par le

L'«Executive University» d'Oracle met en contact ses partenaires commerciaux et des candidats expérimentés. Tout le monde y trouve son compte. Et ça marche!

  • Imprimer

Réunir ses partenaires commerciaux, des entreprises par ailleurs concurrentes, pour les aider à recruter des consultants expérimentés. C'est ce qu'a lait l'éditeur de logiciels d'entreprise Oracle lors de son «Executive University», organisée à son siège en région parisienne les 21 et 22 novembre derniers. Un succès: les trente postes disponibles ont été pourvus et les six entreprises partenaires - Atos Origin, Capgemini, KSA, Steria, Sopra et Unilog - ont atteint leur objectif. Le fonctionnement? Les candidats rencontrent, en un même lieu, plusieurs recruteurs. Préalablement enregistrés sur le site Oracle Community, ils se présentent avec un planning de rendez-vous et optimisent ainsi leur temps. «Les entreprises ont développé des relations avec les écoles qui les aident à recruter des jeunes diplômés. Mais elles sont moins organisées pour le recrutement de candidats confirmés, analyse Brieuc Courcoux, directeur des alliances chez Oracle France. Cette opération «multimarque» leur permet, de par sa visibilité, d'attirer davantage de candidats. Et le coût du recrutement est divisé par deux par rapport à ce que facturerait un cabinet de chasseur de têtes.» Pour Oracle, il ne fait aucun doute que ces collaborateurs expérimentés auront une sensibilité particulière à la marque. Notamment parce qu'au moment de leur intégration, ils suivent une formation de six semaines au métier de consultant et aux solutions d'Oracle au siège de l'éditeur.

A.-F. R.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]