Mon compte Devenir membre Newsletters

Outils nomades 5/5. Informatique embarquée : du calcul d’itinéraire à la gestion de flotte

Publié le par

Vous pensiez qu’une voiture était un simple outil de déplacement ? Vous avez tout faux : aujourd’hui – et plus encore demain – elle devient un véritable petit bureau mobile, cela grâce à l’informatique embarquée. Au rang des appareils les plus prisés et les plus utiles : les solutions de gestion d’itinéraires plus ou moins sophistiquées. Le “must” ? Les systèmes de guidage par satellite, les GPS. La voiture est localisée, et le conducteur peut alors demander au système de lui concocter le meilleur itinéraire pour se rendre à destination, en fonction de critères comme les embouteillages, les travaux, les conditions météo, etc. C’est, par exemple, ce que propose le StreetPilot III de Garmin – commercialisé en France par Bayo –, qui est un GPS portable offrant une cartographie couleur. Mieux encore : le Navtalk de Garmin est un téléphone mobile combiné à un GPS, qui permet de bénéficier d’un guidage vocal ou via une carte s’affichant sur l’écran de l’appareil.

Des solutions alternatives

Si les systèmes GPS sont très pratiques et fiables, ils restent encore très onéreux, puisqu’il faut compter au minimum 1 500 euros. L’éditeur PTV Online commercialise une alternative intéressante. La plate-forme PTV Naviguide permet de visualiser un itinéraire sur son assistant personnel ou sur l’écran de son téléphone mobile, mais les données permettant de réaliser les calculs proviennent de cartes mises à jour quotidiennement et qui ne prennent donc en compte que les événements pouvant gêner la circulation prévus à l’avance (travaux, déviations etc.) Les critères comme les embouteillages ou les conditions météo sont pris en compte uniquement à partir d’études statistiques, et le système est donc un peu moins fiable que le GPS. Le principe est à peu près similaire chez Siemens VDO Automotive. L’éditeur propose un produit, le C-IQ, où les données sont fournies par CD-Rom, avec une mise à jour régulière. Le système fournit, en outre, des informations utiles de localisation des stations-service, hôpitaux, hôtels, restaurants, etc.

Optimiser les tournées

Enfin, les éditeurs de logiciels d’informatisation des forces de vente, conscients que l’une des préoccupations majeures des commerciaux est d’optimiser les tournées, offrent la possibilité d’ajouter des modules dédiés. Spécialiste du géomarketing, Esri commercialise ainsi un logiciel de gestion des tournées commerciales, qu’il est possible de greffer sur le système informatique du commercial. Celui-ci peut alors lancer, sur son PC portable, une requête d’optimisation selon des critères prédéfinis, comme le nombre minimum de clients à visiter dans une journée, le coût en carburant, les plages horaires, etc. Ces logiciels sont particulièrement bien adaptés aux besoins des commerciaux qui effectuent un grand nombre de visites quotidiennes, mais ils coûtent cher : il faut, en effet, compter environ 10 000 euros par poste équipé, auxquels il faut ajouter le prix des données géographiques, soit environ 4 000 euros pour un département.

Nec plus ultra

Internet dans la voiture Outre les systèmes de calcul d’itinéraires et d’optimisation de tournées, les constructeurs proposent aussi d’autres fonctions multimédias à installer dans son véhicule. Ainsi, Siemens VDO Automotive commercialise une centrale multimédia MC5400, qui allie les fonctions de navigation, d’information et de divertissement. Il est en effet possible de consulter ses e-mails ou d’en envoyer, de surfer sur des pages Web, mais aussi de lire des DVD ou de connecter… des consoles de jeu !

Mot clés : système

A lire aussi

Chargement en cours, veuillez patentier...

Frédéric Thibaud