Mon compte Devenir membre Newsletters

Pensez à Internet pour votre futur poste

Publié le par

A la recherche d’un emploi, un manager commercial doit faire feu de tout bois. En veille ou en prospection, le Web est une mine d’or à exploiter.

Managers commerciaux, à vos écrans ! Internet regorge d’offres d’emploi qui vous concernent. Pour preuve : les postes de la fonction commerciale représentent 43 % de l’ensemble des offres sur Cadremploi, 14 % sur Monster et 20 % sur le site de l’Agence pour l’emploi des cadres (Apec), qui regroupe fonction commerciale et marketing. « Le Web a permis de donner plus de visibilité au marché, affirme Thibaut Gemignani, directeur général de Cadremploi.fr, site généraliste d’offres d’emploi. Nombre d’entreprises, qui recrutaient par approche directe et ne publiaient pas d’annonces auparavant, le font aujourd’hui sur ce média. Pour les recruteurs, c’est un canal plus simple à aborder et moins onéreux que la presse. » Cet outil est donc, aujourd’hui, une manne pour les managers commerciaux à la recherche d’un emploi. « Même si les postes de top management sont proportionnellement plus faibles sur Internet, un directeur commercial peut tout à fait l’utiliser pour changer de travail », fait remarquer François de Boutray, p-dg de l’agence d’e-recrutement Aktor Interactive.

Internet comme outil de veille

Avant d’être une source de petites annonces, le Web permet, d’abord, d’assurer une fonction de veille. Le site de l’Apec propose, par exemple, une rubrique “Marché”, qui définit les fonctions commerciales et décrit des secteurs d’activité ainsi que l’actualité de l’emploi dans les régions. « Nous définissons précisément, explique Bruno Jonchier, chef de groupe à l’Apec, la fonction d’encadrement commercial, par exemple, en l’illustrant de témoignages de directeurs commerciaux en poste. Ce qui permet à un manager de se positionner par rapport à ses pairs ». Des portraits d’entreprises faisant part de leurs opportunités d’embauche, aux témoignages de recruteurs et de salariés en passant par des dossiers thématiques, les propositions éditoriales des sites regorgent d’éléments qui permettent de rester au fait de l’actualité dans la profession.

La recherche des offres existantes

Mais au-delà de ce travail de veille, Internet est utile en phase de recherche active. Dès lors, la première règle consiste à cibler les sites qui seront les plus intéressants. Il en existe une kyrielle mais peu proposent des offres strictement destinées aux cadres dirigeants. « Il est nécessaire de passer du temps sur Internet pour bien prospecter. Utilisez celui que vous gagnez à envoyer vos candidatures par mail, plutôt que par courrier, pour surfer sur les sites d’emploi », conseille Isabelle Noir, responsable marketing et communication chez Monster.fr. Outre les sites institutionnels de l’ANPE et de l’Apec, les principaux acteurs généralistes qui correspondent à vos recherches sont Cadremploi, Monster, Emailjob et Keljob. Viennent ensuite les sites spécialisés. Concernant la fonction commerciale, le plus pertinent est sans doute Marketvente.fr. Principal avantage du Web pour cibler les offres d’emploi adéquates : les moteurs de recherche. Mais le problème, fréquent sur de nombreux sites, est l’absence de différence entre les postes commerciaux et marketing. Il est donc nécessaire de faire un tri entre les annonces et de réaliser une recherche affinée en entrant un nombre important de critères. Sur Monster.fr, la fonction commerciale est la première catégorie consultée et celle qui propose le plus d’offres. Le site distingue, à l’inverse de ses concurrents, les annonces commerciales des offres marketing. Cadremploi dispose, quant à lui, d’un “Espace dirigeants” contenant une rubrique “Direction commerciale, développement, stratégie”. Pour être plus rapide et efficace, il suffit de s’abonner aux alertes par mail après avoir selectionné les critères de recherche et les fréquences des alertes (quotidiennes, deux fois par jour, hebdomadaire, etc.). « Pour recevoir les annonces qui répondent précisément à une demande, il faut tester les moteurs de recherche et combinez les bons mots-clés », recommande Isabelle Noir. Préférez, par exemple, le terme de “directeur commercial” à celui de “direction commerciale”.

Être référencer pour être chasser

Autre solution, mettre son profil en ligne sur un site et le proposer aux entreprises et aux cabinets de recrutement à la recherche de candidats. Vous pourrez, par exemple, créer votre espace personnel (avec identifiant et mot de passe) et éditer votre CV. Les sites institutionnels de l’Apec et de l’ANPE valident chaque candidature. « C’est un moyen pour le cadre commercial d’être directement chassé par les sociétés qui les visionnent », affirme Bruno Jonchier. Même principe sur Cadremploi.fr qui propose de remplir un formulaire ou de déposer un CV directement sous la forme d’un fichier Word. « Le candidat choisit ensuite de le rendre consultable ou non par les entreprises », souligne Thibaut Gemignani. Vous pouvez également le publier de façon anonyme. « Seulement 15 % des candidats utilisent encore cette fonction, se réjouit le dirigeant de Cadremploi, contre 30 % il y a quatre ans, période où Internet suscitait encore la méfiance des candidats qui ne voulaient pas divulguer leur identité en ligne. » Marketvente.fr, lui, se différencie par une offre originale de référencement : le “bureau privé”. Il s’agit d’un tableau de bord accessible par code confidentiel qui permet aux directeurs commerciaux inscrits de gérer plusieurs CV, de stocker leurs courriers de motivation et les offres d’emploi sélectionnées ainsi que les mails échangés via le site. Les candidats peuvent, en outre, réaliser des tests d’évaluation de culture générale ou d’orientation professionnelle, comme celui intitulé “Profil manager”. Le site propose, enfin, un annuaire des cabinets de recrutement et un moteur de recherche. « Les offres de postes de management sont moins nombreuses, d’où l’importance pour un directeur commercial d’établir des relations durables avec les cabinets de recrutement », argumente son directeur, Claude Levy. Toutefois, se référencer sur un seul site ne suffit pas à trouver un travail. « Pensez à consulter des sites généralistes, spécialistes et régionaux, conseille François de Boutray, chacun vous donnera un aperçu différent du marché. »

Témoignage

Julien André, directeur associé du site d’emploi Carriereonline « Créez un blog pour vous aider dans votre recherche d’emploi » « Aujourd’hui, tous les CV se ressemblent. Avoir son propre site Web professionnel permet donc de sortir du lot », affirme Julien André, directeur associé du site généraliste d’offres d’emploi, Carriereonline.fr, qui vient de créer un espace réservé aux blogs de candidats. Ce dernier fait appel à une technologie qui permet de mettre des informations en ligne de façon très simple. N’importe qui, initié ou non à la mise en page sur Internet, peut ainsi créer son propre site et en indiquer l’adresse sur son curriculum vitae. « Il s’agit d’un très bon complément à l’enregistrement d’un CV sur des sites d’emploi , poursuit Julien André. Aux États-Unis, cette pratique s’est beaucoup démocratisée, on parle même du “réflexe Google” des employeurs qui ont pris l’habitude de consulter les blogs référencés sur le célèbre moteur de recherche ». Carriereonline conseille aux candidats de détailler leur profil, d’insister sur les postes occupés,les missions remplies, etc. « Plus votre blog sera riche en informations thématiques, mieux il sera référencé sur les moteurs de recherche. Vous multiplierez alors les chances d’être lu. »