Mon compte Devenir membre Newsletters

Pour attirer les jeunes talents, parlez-leur argent!

Publié le par

@ FOTOLIA/ MELISBACK/ KRISTIAN PEETZ /LD

Contrairement aux idées reçues sur les 20 et 30 ans, que l'on décrit plein de défiance face aux entreprises, c'est bien le travail et l'argent qui constituent les deux piliers de leur quotidien. Tel est le constat de l'étude menée par l'Observatoire Cegos, en avril dernier, auprès de 1 001 jeunes salariés et de 120 DRH. L'argent serait même à leurs yeux le critère décisif lorsqu'ils se présentent à un poste. Qu'il s'agisse de la rémunération à l'embauche (principal critère d'importance pour 62 % d'entre eux) ou des perspectives d'évolution salariale au cours de leur carrière (second critère pour 35 % d'entre eux). Des critères tels que l'intérêt du travail ou l'image de l'entreprise arrivent aux 4e et 5e rang. Quant à la flexibilité des horaires ou aux missions internationales, elles semblent négligées et sont citées en 18e et 20eposition... sur les vingt critères proposés! Or, pour attirer les jeunes, les entreprises misent souvent sur leur image, leur notoriété et sur le contenu du poste, révèle Annick Allégret, directeur de l'unité RH & Management de la Cegos, qui assure que pour un recruteur, il serait donc plus efficace de communiquer sur une politique de rémunération. «Les DRH se focalisent sur les parcours d'intégration et les processus de recrutement qui ne sont pourtant pas déterminants aux yeux des jeunes», ajoute Annick Allégret. Alors, pour intégrer des jeunes talents commerciaux, ne négligez surtout pas l'aspect financier. Crise ou non!