Réunissez jusqu'à 6 000 convives à Disneyland Paris

Publié par le


Business Solutions, le département affaires de Disneyland Resort Paris, vient d'inaugurer une nouvelle structure dédiée aux événements de grande envergure. D'une surface de 6 500 m², elle peut accueillir jusqu'à 6 000 convives pour un cocktail dînatoire. En configuration théâtre, elle passe de 2 500 à 4 000 personnes. Situé à proximité des deux centres de congrès, cet édifice en semi-dur, au plancher lasuré en bois, permet donc d'organiser des conventions, lancements de produits, expositions, mais aussi des dîners de gala, ou encore des spectacles. Prévoyez au minimum 25 000 e HT (par jour) sur la base d'un forfait de 4 jours. Rens. : 01 60 45 75 00

Sur le même sujet

" L'excellence est toujours collective ! "
Management
" L'excellence est toujours collective ! "

" L'excellence est toujours collective ! "

Par Stéphane Diagana

Celui qui détient l'un des plus beaux palmarès de l'athlétisme français, Stéphane Diagana, analyse pour Action Co la vision du succès et de [...]

Les sept fondamentaux du management bienveillant
Management
Les sept fondamentaux du management bienveillant
konradbak - stock.adobe.com

Les sept fondamentaux du management bienveillant

Par Jean-Pierre Lehnischi

"Il n'est de richesse que d'hommes" aimait à dire l'économiste Bodin. Capital, structure matérielle, personnel : voilà le triptyque gagnant [...]

Augmenter la productivité des vendeurs en points de vente
Management
Augmenter la productivité des vendeurs en points de vente

Augmenter la productivité des vendeurs en points de vente

Par Aude David

En point de vente, les vendeurs sont souvent soumis à des horaires très irréguliers et qui changent brusquement. Pourtant, selon une étude publiée [...]

Avez-vous le comportement des meilleurs managers de Google ?
Management
Avez-vous le comportement des meilleurs managers de Google ?

Avez-vous le comportement des meilleurs managers de Google ?

Par Aude David

Google a l'habitude de collecter et analyser des quantités colossales de données. Il était donc tout naturel pour le géant américain d'étudier [...]