Réussir son entretien d'embauché en anglais

Publié par le

Le Wall Street Institute vient d'élaborer une formation de dix heures pour accompagner et aider les cadres à réussir leurs entretiens d'embauché en anglais. «Un entretien d'embauché en langue anglaise ne s'improvise pas. Pour le réussir, il convient donc de se préparer efficacement», assure-t-on chez le formateur. La formation «Job Interview in English» propose, en effet, un entraînement intensif spécifique pour réussir une lettre de motivation et optimiser la rédaction d'un curriculum vitae dans la langue de Shakespeare, ou encore apprendre à parler de soi et répondre aux questions délicates posées par les recruteurs, le tout en anglais.

Par ailleurs, la méthode pédagogique comprend une mise en situation, des activités en groupe ou en individuel, l'utilisation d'outils grammaticaux, etc. Des jeux de rôles permettent notamment d'aborder l'entretien téléphonique et le face-à-face avec un recruteur anglophone. Le coût de la formation est de 390 euros HT en groupe et 700 euros HT en individuel.

Rens.: www.wallstreetinstitute.com

Sur le même sujet

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]