Mon compte Devenir membre Newsletters

Smartphones: des assistants personnels et communicants

Publié le par

Le BlackBerry 8800 brille autant par son design élégant que par son utilisation très aisée.

Le BlackBerry 8800 brille autant par son design élégant que par son utilisation très aisée.

2 Pouvoir recevoir vos e-mails lors de vos déplacements, tout en retouchant un document de présentation commerciale. Accéder à votre agenda en écoutant de la musique sous format MP3 et être partout joignable par téléphone en surfant sur les réseaux 3G, Edge, GPRS... Voilà tout ce que vous demandez aujourd'hui à votre téléphone mobile. Le plus extraordinaire, c'est qu'il le fait souvent sans rechigner, tant la sophistication des terminaux est aujourd'hui aboutie. On assiste presque à la disparition pure et simple des PDA, ces assistants personnels numériques que l'on retrouvait dans toutes les poches des cadres branchés au début des années 2000 et qui sont remplacés par des smartphones. La différence? Ces derniers sont communicants et permettent donc de recevoir mails et appels téléphoniques, d'envoyer des documents, de surfer sur le Web...

Bref, la convergence du téléphone mobile et de l'ordinateur de poche qu'était jusqu'alors le PDA. C'est bien cette fonction communication qui s'impose sur un marché qui compte de plus en plus d'acteurs. En tête du peloton, les poids lourds du secteur: le Canadien Rim avec ses fameux BlackBerry et son concurrent américain Palm. Rim a entamé, il y a quelques mois, une mutation en présentant, en janvier, le BlackBerry Pearl, son premier terminal qui ressemble... à un téléphone portable ! Une petite révolution pour la firme qui s'est fait connaître avec ces «gros» terminaux un peu tristes mais très fonctionnels pour lire et écrire des mails en situation de nomadisme. Des terminaux avec lesquels vous pouviez aussi téléphoner mais qui n'offraient pas l'ergonomie d'un vrai mobile. Le Pearl passe donc pour un téléphone classique et compact tout en offrant la même technologie de «push mail» qui a fait la réputation des BlackBerry (vos mails arrivent directement dans votre boîte de réception sans que vous ayez besoin de vous connecter pour la consulter). Seul bémol, difficile de faire rentrer un vrai clavier «azerty» sur un si petit terminal. Le Pcarl, vendu aux alentours de 300 euros HT (chez SFR, hors abonnement), est donc à réserver aux utilisateurs occasionnels de la fonction mail sur mobile qu'un petit clavier alphanumérique peu pratique ne rebutera pas.

Dans la famille BlackBerry, les utilisateurs réguliers de smartphones préféreront le 8 800. Sans conteste le plus fin et le plus élégant des terminaux de la marque, il apporte quelques innovations, comme son système de navigation via une «trackball» centrale qui remplace la molette traditionnellement sur le côté. Il intègre aussi un GPS et un clavier «azerty». Il est quadribande (comme l'ensemble des mobiles présentés dans ce focus) facile d'utilisation via une interface simple et conviviale. Ce terminal est commercialisé aux alentours de 450 euros HT (chez SFR, sans abonnement). Reste que le 8 800 ne fonctionne que sur le réseau Edge, et donc pas en 3G. Ce choix technologique peut freiner les adeptes du très haut débit. Autre bémol: ce terminal est peu ergonomique en fonction téléphone: son format rectangulaire est un peu trop large pour bien tenir en main... Un petit défaut (très subjectif!) que l'on ne retrouve pas chez son grand concurrent du moment, le Palm Treo 750, plus ramassé, plus épais aussi, mais plus facile de prise en main, surtout pour téléphoner. Autre différence de taille, la présence d'un stylet et d'un écran tactile, facile pour naviguer dans les menus ou pour écrire ses mails grâce au clavier virtuel de l'écran.

Et les utilisateurs de PC sous système d'exploitation Microsoft ne seront pas dépaysés puisque le Treo 750 est équipé de Windows Mobile 5.0, ce qui permet de retrouver les fonctionnalités de la messagerie Outlook, des logiciels Word ou Excel... Enfin, autre différence avec son concurrent canadien, la présence d'un appareil photo de 1,3 million de pixels. Un atout qui ferait presque oublier son look beaucoup moins glamour que celui des BlackBerry! Côté prix, le Treo 750 coûte 542 euros HT. Ce modèle est aussi disponible avec le système d'exploitation Palm OS sous le nom de Treo 680 et est facturé 344 euros HT.

Pour s'y retrouver dans la jungle des normes

GSM, GPRS, Edge, UMTS, HSDPA... pas évident de s'y retrouver dans la multitude des normes techniques de transmission de la téléphonie cellulaire. D'autant qu'aujourd'hui, on parle surtout de 3G voire de 3G+, ce qui rend encore plus complexe l'offre commerciale des opérateurs. Pourtant, quelques précisions suffisent pour y voir plus clair. Ainsi, la norme GSM, celle de base qui équipe tous les téléphones mobiles, correspond à la 2G (la 1G étant l'antique système Radiocom). Le GPRS correspond à la 2,5G et l'Edge à la 2,75G, l'UMTS à la 3G et le HSDPA à la 3G+. Concrètement, plus vous utilisez un réseau «fort en G», plus rapidement vous pourrez surfer sur le Web depuis votre smartphone ou télécharger un mail. A titre d'exemple, un mail de quatre mégas sera téléchargé en une minute et demie en 3G et en 30 secondes en 3G+.
GPRS ou Edge sont disponibles sur 95 à 98% du territoire français, l'UMTS couvrira 95% du territoire d'ici fin 2007 et le HSDPA les deux tiers du pays selon les données indicatives de l'opérateur Orange. Enfin, dernière précision, tous les smartphones présentés dans ce focus sont quadribandes, ce qui signifie concrètement que vous êtes assuré de pouvoir les utiliser sur quasiment tous les réseaux à travers la planète. Des mobiles pour une communication sans frontière!

Le MC35 de Symbol est un outil pro très complet équipé, entre autres, d'un lecteur de code à barres.

Le MC35 de Symbol est un outil pro très complet équipé, entre autres, d'un lecteur de code à barres.

L'arrivée de challengers

Outre ces deux poids lourds, le marché des smartphones compte de nombreux acteurs et nouveautés. C'est le cas de HP qui présente son premier smartphone professionnel, le HP iPAQ 514 Voice Messenger. Fonctionnant avec Windows Mobile 6, il intègre la fonction «push mail» mais sa principale singularité est de fonctionner très largement grâce à des commandes vocales. Par exemple, vous pouvez répondre oralement à un e-mail en enregistrant, puis en envoyant un texte sans qu'aucune saisie ne soit nécessaire! Révolutionnaire et surtout très pratique pour un commercial itinérant qui peut ainsi piloter son mobile à la voix tout se déplaçant... Le HP iPAQ est également wi-fi ce qui permet à l'entreprise de bénéficier d'une alternative VoIP lorsque l'utilisateur du terminal se trouve dans les locaux. Les appels filaires peuvent ainsi arriver et être passés depuis le mobile qui remplace alors un téléphone de bureau classique et se connecte automatiquement à un réseau de téléphonie mobile dès que vous sortez de la zone wi-fi... Un vrai concentré d'innovation disponible depuis quelques jours seulement et vendu environ 300 euros HT.

HP présente son premier smartphone, le ipaq 514 Voice Messenger.

HP présente son premier smartphone, le ipaq 514 Voice Messenger.

Parmi les grands noms de la téléphonie mobile à proposer des terminaux professionnels, Nokia a quelques nouveautés à présenter. En premier lieu, le E65 (425 euros HT) qui est lui aussi wi-fi et dispose d'un système de «push mail». Mais ce produit, que Nokia destine pourtant aux professionnels, n'offre pas la facilité d'utilisation d'un smartphone, notamment en raison de l'absence de clavier «azerty». Les pros et les adeptes de la marque finlandaise lui préféreront sans doute la dernière version du célèbre Communicator, le E90. Nokia a été le premier à oser proposer un imposant téléphone se dépliant pour laisser apparaître un large clavier très pratique pour rédiger ses mails. C'était il y a quelques années déjà. Le nouveau Communicator, qui sera commercialisé en juin, a singulièrement fondu en poids (210 g aujourd'hui) et en encombrement: cette version ne déformera presque pas vos poches de costume! Toujours aussi pratique, le E90 conserve un clavier et un écran large et intègre un GPS, un appareil photo de 3.2 millions de pixels. Il est également wi-fi et ultra perfectionné. Bref, il comblera les fans de technologie qui seront prêts à débourser 722 euros HT!

Toshiba s'est inspiré du Communicator de Nokia avec son G900 au design très soigné.

Toshiba s'est inspiré du Communicator de Nokia avec son G900 au design très soigné.

Ceux qui n'ont pas ce budget pourront se rabattre sur un modèle qui surfe sur la tendance initiée par le Communicator. Il s'agit du S710 de HTC, une marque taïwanaise qui commercialisait en France ses produits sous la marque Qtek jusqu'en juin 2006, avant de proposer ses produits sous son nom originel et international. Le constructeur propose depuis avril un smartphone avec un clavier coulissant pratique pour saisir un texte et l'envoyer par mail (fonction push disponible). Equipé de la plateforme Windows Mobile 6 de Microsoft, d'un appareil photo 2 millions de pixels, ce mobile est wi-fi. Il est certes moins soigné dans ses finitions que le Nokia, qui demeure une référence en la matière, mais son prix, 320 euros HT, lui confère un très gros atout. Dans la même marque, à noter une autre nouveauté, le HTC P3350. Comme le S710, il est équipé de Windows Mobile, du «push mail» et d'un appareil photo. Son plus? Un grand écran tactile. Moins pratique pour écrire un mail, mais parfait comme outil multimédia pour visionner des vidéos ou encore écouter la radio. Son prix: 360 euros HT.

Autre nouveau venu sur le marché des smartphones, Toshiba, qui vient de lancer deux terminaux. Le premier - le G900 - est le plus professionnel. Il est inspiré du Communicator de Nokia avec un clavier coulissant horizontal. Le second - le G500 - se contente, lui, d'un pavé alphanumérique peu adapté à l'écriture de mails. Le G900 est fourni avec Windows Mobile 6 alors que le G500 se contente de la version 5. Pour le reste, ces deux smartphones sont «push mail», possèdent un appareil photo de 2 millions de pixels, lisent les MP3, sont wi-fi, bluetooth, etc. Mais la vraie innovation de ses deux terminaux réside dans leur sécurisation. Ils disposent, en effet, d'un lecteur d'empreinte biométrique qui garantit l'accès des informations contenues dans le mobile à son seul propriétaire. Une fonction importante si vous stockez des données sensibles dans votre smartphone. Le G500 est facturé 400 euros HT, le G900 560 euros HT.

Enfin, dernière nouveauté à noter, le premier smartphone pro de Motorola, le MC35. En fait, il s'agit d'un terminal de la firme Symbol qui a été racheté par Motorola il y a quelques mois.

D'ailleurs, il est encore logotype Symbol car les nouveaux terminaux parés d'un «M» ne seront disponibles qu'en fin d'année. Le MC35 conserve toutes les spécificités des produits Symbol, à savoir une résistance accrue pour une utilisation vraiment professionnelle dans de nombreuses situations. Autre preuve de son caractère «pro», le MC35 est équipé d'un lecteur de code à barres et de la solution Mobility Services Platform de Motorola, qui lui permet une connexion sécurisée au réseau de l'entreprise. Ce smartphone est également équipé d'un appareil photo, d'un GPS, de la fonction «push mail» et fonctionne avec Windows Mobile 5. Son prix est de 522 euros HT.

Le site des managers commerciaux

Sur ce sujet, vous trouverez sur www.actionco.fr:
- Les nouvelles technologies des services pour gagner du temps et de la visibilité (n°269, décembre 2006).
ACTIONCO.fr