Mon compte Devenir membre Newsletters

Thalassothérapie

Publié le par

In aqua veritas. Remplacer la sempiternelle demi-journée de kart ou d’olympiades, insérée entre deux séances de travail, par trois ou quatre heures de thalassothérapie permet non seulement aux entreprises organisatrices de séminaire d’abattre la carte de l’originalité mais également d’offrir à leurs commerciaux la possibilité d’être heureux comme des poissons dans l’eau. Les soins, prodigués par des professionnels avertis, leur permettront de se concentrer, de se ressourcer et de rompre avec le stress induit par un emploi du temps surchargé, par des séances de négociation ardues, par des visites en clientèle rapprochées, par des réunions au contenu concentré, etc. Mais pour pêcher ces bienfaits, les entreprises intéressées par un séminaire de thalassothérapie doivent construire leur “incentive détente” en suivant plusieurs étapes obligées afin de ne pas voir leurs séminaires se transformer en “eau de boudin”. Mener l’enquête “La thalassothérapie peut être contre-indiquée, avertit Claire Groult, directrice du Centre Thalgo La Baule-Resort Lucien Barrière. Certaines personnes sont en effet allergiques à l’iode, d’autres ont des pathologies en cours qui les empêchent de suivre des soins, d’autres encore sont claustrophobes, etc.” Les entreprises doivent par conséquent connaître sur le bout des doigts chaque séminariste avant d’entreprendre une démarche de thalassothérapie de groupe. Il est par ailleurs important de battre en brèche une idée préconçue : il n’est pas indispensable de savoir nager pour faire de la thalassothérapie. La plupart des soins se prodiguent en effet en baignoire, en piscine peu profonde ou bien encore sur une table de massage. Le choix du lieu L’eau de mer ne pouvant être ni reconstituée, ni transportée, ni conservée avec toutes ses richesses plus de 24 heures, un décret du 18 juin 1997 stipule que ne peuvent être qualifiés de centres de thalassothérapie que les établissements implantés en bord de mer. Question de logique, le séminaire devra obligatoirement se dérouler sur les côtes normandes ou bretonnes et sur les bords de l’océan Atlantique ou de la mer Méditerranée. Une fois la destination aisée d’accès localisée, reste à trouver le lieu. Bon à savoir : certains hôtels, équipés d’infrastructures et de matériel pour accueillir les séminaires d’entreprises, offrent un accès direct aux centres de thalassothérapie (Grand Hôtel de Saint-Malo, Royal Thalasso de la Baule, etc.). Les soins “Nous recommandons vivement aux entreprises de pratiquer trois activités minimum mixant les soins de groupes et individuels, déclare Claire Groult. Il est déconseillé d’offrir un seul et même soin aux séminaristes car cela développe un sentiment de frustration.” Tout est dit : reste aux entreprises qui le souhaitent à effectuer le grand plongeon.

1. Une question de sens Ne pas confondre thalassothérapie et thermalisme. Pour leurs soins, les centres de thalassothérapie utilisent l’eau de mer tandis que les seconds recourent à l’eau de source. Autre différence notoire : la cure thermale est prescrite par un médecin. 2. Vertus immergées Outre ses effets stimulants, relaxants, favorisant la concentration, etc., la thalassothérapie de groupe permet d’abattre les barrières instaurées par la hiérarchie (les curistes sont tous habillés de façon identique), de partager des moments ludiques, de vaincre le stress, etc. 3. Des soins adaptés Pour les séminaires, les “thalassothérapeutologues” préconisent d’alterner, pendant 2 ou 3 heures, les soins prodigués en groupe et ceux livrés à titre individuel : aquagym, jets sous-marins, algothérapie et pélothérapie (enveloppement d’algues ou de boues marines chaudes), massages, etc.

Les coûts - Les prix varient d’un centre de thalassothérapie à l’autre. Mais la fourchette des forfaits “séminaire”, comprenant trois soins en moyenne, s’établit entre 390 et 500 F par personne. - Ces forfaits incluent en règle générale un accès libre aux parcours aquatiques.

Adresses - Quelques pistes : Centre Thalgo La Baule-Resort Lucien Barrière, Grand Hôtel des Termes de Saint-Malo, Hôtel Hélianthal de Saint-Jean-de-Luz, Miramar Crouesty-Centre Louison Bobet, Les Thermes Marins de Monte-Carlo, etc. - Pour plus d’informations : Fédération internationale de thalassothérapie mer & santé, 8 rue Isly, Paris 8e. Tél : 01 44 70 07 57.

Mot clés : centre

Nathalie Bonnet