Mon compte Devenir membre Newsletters

Tous les commerciaux ne s'appellent pas Jean-Claude Convenant !

Publié le par

Interrogez un quidam dans la rue et il vous débitera invariablement les mêmes poncifs : les commerciaux sont des baratineurs, des grandes gueules qui ne roulent que pour eux et vendraient père et mère pour fourguer une collection d'encyclopédies en 24 volumes, des types un peu bas du plafond qui causent football lors de leurs pauses déjeuners sur les aires d'autoroutes… Le portrait est peu flatteur. Mais il faut reconnaître que les vendeurs en général sont peu mis en valeur dans les médias. On ne compte plus les séries et les films à la gloire des policiers, juges, instituteurs, médecins, militaires…, mais rares sont ceux qui s'intéressent aux commerciaux.

Et lorsque c'est le cas, on comprend mieux l'image caricaturale dont souffre cette profession. Prenez ainsi l'inénarrable Jean- Claude Convenant, incarné par Yvan Le Bolloc'h dans la série TV et le film Camera Café. La caricature est féroce : on y voit le premier vendeur de la boîte, un vantard pas très futé qui se pâme devant sa Laguna de fonction, court les filles tout en picolant sévèrement entre deux visites clients et ne recule devant aucun coup bas pour placer sa camelote.

Bref, pas vraiment de quoi susciter des vocations. Et étant donné le succès de cette série, il est fort à parier que, pour toute une génération, le commercial-type sera longtemps encore incarné par ce looser, certes sympathique, mais pas moins pathétique. Une image, pourtant, qui ne correspond plus à la réalité des hommes et des femmes qui forment le gros des troupes de la fonction commerciale, comme le démontre notre enquête ce mois-ci. De plus en plus diplômés, maîtrisant les nouvelles technologies et assumant sans complexe leur statut de vendeurs, ce sont eux qui font bouger un métier qui ne cesse de se professionnaliser. Reste à savoir s'ils réussiront à inspirer un nouveau héros, un commercial médiatique débarrassé des habits du bonimenteur qui lui collent à la peau. Le héros qu'attend toute une profession…