Mon compte Devenir membre Newsletters

Troc.com dépoussière le dépôt-vente

Publié le par

Site de dépôt-vente, Troc.com a été créé pour concurrencer les journaux de petites annonces. Retour sur une épopée commerciale de 30 ans...

 

«Un dépôt-vente au fond d'une voie sans issue, à l'extrémité d'une petite île desservie par un unique pont en travaux... » Voilà comment Jean-Pierre Boudier, fondateur de Troc.com, décrit dans un livreJean-Pierre Boudier, De Chômeur à p-dg, Le Cherche Midi, octobre 2004, 199 pages. son tout premier magasin, une ancienne cave à vins acquise en novembre 1981 près d'Avignon. Si l'endroit, d'abord baptisé Troc de l'Ile, est a priori peu engageant, Jean-Pierre Boudier va pourtant y tenter l'aventure entrepreneuriale. Alors au chômage, il se sent animé par la conviction d'avoir trouvé une bonne idée suite à la lecture d'un article dans un magazine. Alors que la mode est à la vente via les petites annonces dans les journaux, il imagine un lieu où chacun peut venir vendre et acheter du mobilier et d'autres objets pour la maison et les loisirs, mais aussi pour le travail.

Fort de cette idée, Jean-Pierre Boudier se lance alors, confiant, dans l'aventure. Avec l'aide de son frère Alain, l'entrepreneur se consacre au développement de son commerce. A force de travail, ce Toulousain d'origine ouvre son deuxième magasin à Avignon moins d'un an plus tard. « Il réalise alors que son concept est transposable », raconte Dominique Munier, actuel directeur général de Troc.com. C'est pourquoi Jean-Pierre Boudier met au point une stratégie de croissance en optant pour le système de la franchise, qui lui semble financièrement intéressant. En 1987, le premier magasin franchisé ouvre à Limoges, bientôt suivi par une dizaine d'autres dans toute la France. En quelques années, le concept se développe dans plusieurs pays d'Europe: Belgique, Suisse, Allemagne, Luxembourg, Pays-Bas et Espagne.

Pour donner plus d'ampleur à ce mouvement, l'entreprise décide, en 1997, d'entrer en Bourse. La même année, Jean-Pierre Boudier commence à développer des filiales et des magasins en propre afin de choisir lui-même ses emplacements, ce qui n'est pas possible en franchise. Ainsi, son centième magasin voit le jour en 1998.

Soirée de gala près de Saint-Tropez

On n'a pas tous les jours 30 ans... Troc.com a célébré son anniversaire lors de son congrès annuel, organisé à Sainte-Maxime, près de Saint-Tropez, du 14 au 17 mai. « L'idée était de fêter nos 30 ans avec nos franchisés, mais aussi de leur présenter la façon dont nous allons écrire ensemble les 30 prochaines années! », se réjouit Dominique Munier, directeur général de l'entreprise. Lors de la soirée de gala, un film de rétrospective sur la société a offert un regard salutaire vers le passé, pour mieux se projeter dans les nouveaux défis qui attendent Troc.com.

Troc de l'Ile s'invite sur la Toile

Parallèlement, l'arrivée d'Internet en 2001-2002 marque un tournant pour l'entreprise. Pas question de passer à côté de cette seconde opportunité de développement, sous peine de se laisser distancer par la concurrence et de disparaître. Toutefois, le premier site de la société n'est pas marchand: il est conçu comme une simple vitrine présentant l'intégralité des produits vendus dans les magasins. Il faut attendre 2008, en réaction à l'arrivée du site LeBonCoin.fr, pour que la plateforme devienne un site de vente. C'est au même moment que se produit une petite révolution dans l'histoire de l'entreprise: son changement de nom. Troc de l'Ile devient Troc.com. « Internet a permis de moderniser l'image de l'entreprise, tout en lui donnant une stature plus internationale », déclare Dominique Munier. Dans le réseau de vente physique, les magasins changent également de logo et la PLV est revue. Autant de changements positifs et prometteurs. Mais qui ne donneront pas forcément tous les résultats escomptés...

Dominique Munier, directeur général de Troc.com

Dominique Munier, directeur général de Troc.com

Malgré cette modernisation, les années qui suivent sont difficiles pour Troc.com. L'entreprise doit faire face au développement de la concurrence sur le Web et à la mutation du marché du mobilier, trusté par Ikea et Fly.

Repères
Troc.com

Activité
Achat-vente pour les particuliers et les entreprises
CA 2011
137 millions d'euros (sous enseigne)
Effectif
39 salariés
Nombre de magasins
180 points de vente en Europe

Sur la voie de la diversification

Parti à la retraite en 2002, Jean-Pierre Boudier revient en 2009 à la tête de son entreprise pour rassurer les franchisés et redynamiser la société. C'est chose faite avec le rachat, l'année suivante, de son principal concurrent «physique», La Trocante, ensemble de magasins de dépôt-vente au bord du dépôt de bilan. « Ce rachat a permis de prendre des parts de marché et de se diversifier, notamment dans les domaines du high-tech et de la culture », analyse Dominique Munier. Par ailleurs, une structure d'approvisionnement est créée en décembre 2010, afin de trouver des produits neufs et d'en augmenter la proportion sur le site.

En octobre 2011, Jean-Pierre Boudier parvient à intéresser un fonds d'investissement luxembourgeois, Saphir Capital Partners, qui rachète l'intégralité du capital de la société. « Ce changement d'actionnaires a été perçu positivement par nos franchisés: il permet d'aller de l'avant et de mettre en oeuvre la nouvelle stratégie de l'entreprise », juge Dominique Munier. Au programme: renforcer la centrale d'approvisionnement, moderniser' les magasins et poursuivre l'ouverture de points de vente. A 30 ans, si la page de la jeunesse est tournée, l'entreprise déborde encore d'énergie pour se développer!

Dates-clés

1982
Création du Troc de l'Ile dans un hangar sur une île à Avignon.


1987
Premiers développements de l'enseigne en franchise avec l'ouverture de 11 magasins sur le territoire national.


1996
Début de l'internationalisation du réseau avec des implantations en Belgique et en Suisse.


1997
Entrée de l'entreprise en Bourse.


2001
Lancement du premier site web de l'entreprise, pas encore marchand.


2011
Rachat de Troc.com par le fonds d'investissement luxembourgeois Saphir Capital Partners.

Mot clés : Magasin

A lire aussi

Chargement en cours, veuillez patentier...

Amélie Moynot