Mon compte Devenir membre Newsletters

Trophée de l'événement d'entreprise

Publié le par

Lors de la convention 2004, les 25 “patrons” la société de fournitures de bureau, Lyreco, se sont pris au jeu de la télé-réalité. Avec des messages sérieux…


Le directeur général de Lyreco en professeur d'arts martiaux, le directeur commercial en candidat rappeur… Le spectacle de trois heures auquel ont assisté les 450 commerciaux du réseau PME, les 200 vendeurs grands comptes et les 200 forces de vente sédentaires en décembre 2004, lors de la convention force de vente du groupe à Hammamet (Tunisie), avait de quoi surprendre. En effet, le show était assuré par les 25 directeurs de l'entreprise de fournitures de bureau. Une surprise un peu attendue tout de même. Depuis l'édition de 2001, en effet, le spectacle de la plénière, organisée par l'agence Mobilis Productions, est assuré par le top management. Le scénario change, les acteurs aussi, mais l'idée maîtresse demeure: montrer que le “Codir” sait, lui aussi, se “défoncer”. «Je ne pense pas que des discours et des présentations PowerPoint puissent déboucher sur de l'action, surtout lorsque l'on s'adresse à des commerciaux toujours en mouvement, analyse Thierry Fouquet, directeur général de l'agence Mobilis Productions. En 2004, la direction souhaitait mettre l'accent sur l'importance de faire travailler ensemble les grands comptes, le réseau PME, les services administratifs…» Les patrons ont donc interprété un pastiche de la Star Academy. Au programme, des cours de vente, de finance… mais aussi de chant ou de danse pour des pseudos candidats souhaitant rejoindre Lyreco. Les différents tableaux du spectacle étaient ponctués de vidéos et de séquences de prime time. Un décor décalé pour un scénario qui a permis de zoomer sur le quotidien des commerciaux chez Lyreco. «Le top management montre qu'il connaît les difficultés du terrain. Cette reconnaissance est essentielle pour les générations d'aujourd'hui. Lorsque, à la fin, les applaudissements durent un quart d'heure, on se dit qu'on a réussi», conclut Thierry Fouquet. Le budget pour cette plénière hors normes s'élève à 150000 euros environ.

Ils ont aussi été récompensés

Ils ont aussi été récompensés Trophée d'argent: Lux Modernis pour BPI. Pour le lancement du parfum Gaultier du groupe BPI (Beauté Prestige International), 200 représentants des filiales internationales étaient invités à un dîner dans le noir. Trophée de bronze: Publicis Events pour Renault. En juin dernier, le lancement de la Clio 3 a surpris les 15000 invités avec le passage d'une F1 à 200 km/h conduite par Fernando Alonso, champion du monde 2005 de formule 1.