Une offre pléthorique pour récompenser clients et collaborateurs

Action Commerciale N°292 - 01/01/2009 - Anne-Françoise RABAUD

Cadeaux d'affaires: un marché en pleine évolution

Pour récompenser des collaborateurs à l'issue d'un challenge, il est courant de leur offrir une carte, un chèque ou un coffret-cadeau. Sur ce marché de la dotation, c'est incontestablement le segment des coffrets-cadeaux qui a connu le plus de bouleversements ces derniers temps. Deux constats s'imposent: ce marché a explosé en volume (2 millions de coffrets vendus en 2007, mais 4 millions prévus en 2008) et les prestataires se bousculent. La poignée de précurseurs a en effet été rejointe par des dizaines d'éditeurs, qui se battent aujourd'hui pour s'imposer sur ce créneau. L'explication? Hier principalement commercialisés auprès d'une clientèle de professionnels, les coffrets-cadeaux sont aujourd'hui largement achetés par et pour les particuliers. Les nouveaux prestataires, une fois implantés sur ce marché B to C, se tournent vers le B to B, marché entièrement construit par les ténors du coffret-cadeau. Conséquence pour les entreprises? L'offre a gagné en diversité mais perdu en lisibilité. Des acteurs qui changent de nom, des marques qui disparaissent, des fusions, des offres dont on a parfois du mal à distinguer la spécificité... Autre conséquence: «Le coffret-cadeau s'est banalisé», reconnaît Sébastien Godet, directeur marketing et développement d'Accentiv' Kadéos. Et pour cause, on en trouve désormais dans les rayons des supermarchés.

Pour y voir clair et surtout ne pas décevoir ceux à qui vous offrez ces coffrets, vous devez faire preuve de vigilance. Car tous les éditeurs n'offrent pas la même qualité de prestation. Or, dans le cadre d'un challenge ou d'une animation de réseau, il s'agit de faire un sans-faute. «Les entreprises attendent de nous de la rapidité et un accompagnement, mais aussi et surtout zéro problème et zéro déception!», énumère Sébastien Godet. Ce qui n'est pas toujours le cas. Des sociétés se plaignent en effet de problèmes rencontrés par les bénéficiaires de coffrets au moment de concrétiser leur achat. Une réponse revient régulièrement lors de la réservation de la chambre d'hôtel ou de la table gastronomique: «Désolé, mais nous sommes complets...» Bien entendu, les prestataires peuvent être confrontés à un problème ponctuel de disponibilité. Mais ce type de réponse trouve parfois son origine ailleurs. Certains éditeurs de coffrets ont négocié des tarifs si bas auprès des prestataires que ces derniers, ayant rogné sur leur marge, préfèrent réserver les temps forts d'affluence (week-end ou vacances scolaires) à des clients qui viennent en direct et paient le plein tarif.

Alors, avant de choisir l'éditeur auprès duquel vous allez commander vos coffrets, assurez-vous qu'il a négocié des commissions raisonnables. Et que ses prestataires s'engagent à traiter les clients «coffrets» comme les autres. Enfin, en choisissant un prestataire historique, rompu aux caractéristiques du marché B to B ou un éditeur B to C qui a mis en place une offre dédiée aux entreprises, vous vous donnez toutes les chances de satisfaire vos bénéficiaires.

Les marchés des cartes et des chèques-cadeaux ont, eux, subi peu de transformations et attiré nettement moins de nouveaux prestataires. L'offre évolue, s'adapte aux goûts et aux attentes des entreprises, mais sans subir de véritable révolution. «En animation externe, la carte-cadeau a de vrais atouts», assure Jérôme Lemouchoux, directeur marketing et développement de Tir Groupé. Les entreprises apprécient en outre sa simplicité d'utilisation sur le plan logistique et son niveau de sécurité. Le chèque constitue, pour sa part, un complément de pouvoir d'achat simple d'utilisation et, qui plus est, très fédérateur, vu le nombre d'enseignes généralement référencées.

Coffrets-cadeaux: pour tous les goûts et tous les budgets

Le coffret deux-en-un de Tir Groupé contient un bon d'achat et un cadeau «plaisir immédiat».

Le coffret deux-en-un de Tir Groupé contient un bon d'achat et un cadeau «plaisir immédiat».

1 Sur le marché des coffrets-cadeaux, une multitude de prestataires proposent une palette d'activités des plus diverses, surprenantes et originales. Impossible, tant ils sont nombreux, d'en faire un tour exhaustif. Mais sachez que chez les prestataires historiques, vous trouverez, en plus du produit en lui-même, des services rodés et professionnels de création et de conception de challenge, d'animation et de gestion des dotations, notamment via Internet. Et les offres ne cessent d'évoluer.

Ainsi, le coffret Delicard d'Accentiv' Kadéos laisse au bénéficiaire le choix parmi une sélection de six cadeaux autour d'un thème choisi: Champagne, Grand Cru, Gourmet, Pour elle et Pour lui. Comptez de 50 à 100 euros selon le coffret. Accentiv' Kadéos vient également de lancer deux coffrets Lire en partenariat avec la Fnac sur le marché B to B. Ces coffrets-cadeaux comprennent un choix de 20 livres sélectionnés, un guide rédigé par les libraires de la Fnac et une carte-cadeau Accentiv' Kadéos d'un montant défini de 40 euros, permettant l'achat de livres en magasins ou sur Fnac.com. Tir Groupé a, de son côté, simplifié son offre. Le coffret Vivabox, qui était essentiellement dédié au marché B to C, est désormais proposé en B to B dans une vingtaine de versions d'un montant de 22 à 499 euros. Parmi les thé matiques, on trouve les loisirs (soirée cabaret, parc de loisirs...), l'oenologie, la gastronomie et, plus original, un coffret séries TV qui séduira un public jeune. Pour se démarquer, Vivabox propose une formule cadeau «deux-en-un»: le bénéficiaire reçoit un bon d'achat, mais aussi un cadeau «plaisir immédiat» dans son coffret. Par exemple, quatre petites bouteilles de champagne pour le coffret Champagne, le premier épisode d'une série pour le coffret Série TV...

Kyrielles, de son côté, propose ses coffrets Idées Kdo dans trois univers: sport, détente et bien-être. Le coffret existe dans deux formules à 79 et 89 euros. Au programme: sports extrêmes, massage, tai-chi, manucure... Dans la catégorie séjours, Kyrielles propose six coffrets allant de 139 à 489 euros: croisière fluviale, week-end champêtre ou séjour à la montagne. Enfin, dans la catégorie ateliers, plus de 100 thèmes sont proposés pour un budget de 60 euros, de l'oenologie au maquillage en passant par la cuisine.

Avec la marque Best, Everest, autre poids lourd du marché B to B, propose son coffret La Boîte à Rêves. Elle se distingue des autres coffrets du marché par son format original, tout en hauteur. La Boîte à Rêves propose plus de 50 activités dans cinq univers, allant de la nuit dans une yourte à des cours de préparation de sushi, en passant par un vol en hélicoptère dans le Val de Loire ou bien une balade en raquettes sur la Mer de Glace. Prix de vente: 149 euros.

Positionné depuis toujours sur le très haut de gamme, Kouro propose un coffret qui permet de découvrir la table d'un grand chef, de participer au Grand Prix de France de Formule 1, à un raid en 2 CV au Mont-Saint-Michel ou encore d'aller voir un match de la NBA aux Etats-Unis. Ces expériences, et bien d'autres encore, sont proposées dans l'une des trois formules de la carte-cadeau Kouro: Ovation à 199 euros, Exaltation à 695 euros et Apothéose à 2 400 euros. Sur un créneau voisin, Option Evasion propose ses Cartes Blanches, qui se déclinent en 20 niveaux de prix, jusqu'à 6 720 euros. En 2009, l'offre s'élargit avec une gamme «petit prix» baptisée Mythique, qui va de 44 à 116 euros.

Sur ce marché des prestataires historiques, un acteur se démarque: Relais & Châteaux, spécialisé dans l'hôtellerie de charme et haut de gamme. L'éditeur propose 11 coffrets Forfaits Lys, qui ouvrent les portes de plus de 400 établissements. A titre d'exemple, le Forfait Lys de Bronze, qui comprend une nuit, un dîner et un petit-déjeuner pour deux personnes est à 376 euros, le Forfait Lys d'Argent à 465 euros (mêmes prestations mais dans une sélection d'hôtels plus haut de gamme) et le Forfait Lys d'Or, qui comprend en plus le déjeuner et donne accès à une chambre de luxe ou à une suite, est à 780 euros.

Acteur historique sur le marché de la dotation B to B haut de gamme, Kouro affiche des tarifs compris entre 199 et 2 400 euros, pour des expériences souvent hors norme.

MagicDay propose aux entreprises plus de 450 activités insolites, comme piloter une Ferrari ou survoler les châteaux de la Loire en avion privé.

Relais & Châteaux ouvre les portes de plus de 400 établissements aux bénéficiaires de ses Forfaits Lys.

Les plus récents

Exclusivement destiné aux entreprises, le Coffret Liberty, édité par La Compagnie des Cadeaux, permet de choisir parmi plus de 650 activités et week-ends en hôtels de charme et de prestige ainsi que parmi plus de 100 marques (Montblanc, Baccarat, Balenciaga...) des objets design, du vin, du champagne, des paniers gourmands... Particularité du coffret: le bénéficiaire reçoit, en plus de son bon, un cadeau en rapport avec la thématique (sac de sport, serviette de grande marque...). La gamme commence à 49,90 euros avec le coffret Liberty Tendance et va jusqu'à 849 euros pour Liberty Absolu. La Compagnie des Cadeaux vient de lancer un nouveau format, la Carte LS Luxury & Surprise, proposée elle aussi dans neuf catégories allant de 49,90 à 849 euros. L'entreprise peut y glisser un carton d'accompagnement avec son logo et un message de son choix. Ou bien personnaliser le site www.ls-pass.com, sur lequel le bénéficiaire se connectera pour choisir l'objet ou l'activité de son choix. Ces personnalisations sont gratuites.

Depuis 2004, MagicDay a sélectionné, pour le marché B to B, plus de 450 activités de loisirs insolites: survoler les châteaux de la Loire en avion privé, piloter une Ferrari, une Porsche, une Formule 1 ou un hélicoptère, s'envoler pour des acrobaties aériennes ou bien dans une montgolfière... L'éditeur propose des coffrets A la carte (l'entreprise offre une activité), des coffrets Hôtels (grâce à un partenariat avec Hôtels et Préférence, ces clients sont considérés comme des clients privilégiés), ainsi que des coffrets thématiques et multithématiques plébiscités par le marché B to B. Cinq univers sont proposés: Magic Emotion, Magic Intense, Magic Passion, Coffret Pour lui et Coffret Pour elle, à des prix qui vont de 55 à 150 euros. Le bénéficiaire peut choisir parmi 150 à 250 activités. MagicDay propose également des coffrets thématiques dans l'univers du pilotage automobile (à 199 et 299 euros) et vient de lancer des coffrets Magic Aventure (spéléologie, escalade...) à 39 euros. Tous les coffrets peuvent être personnalisés à l'effigie de la société. Plus récente sur le marché, la société Cadolys propose quatre for mules de coffrets allant de 35 à 200 euros. Parmi les activités originales auxquelles les bénéficiaires peuvent accéder: un relooking, un cours de gym ou un chef à domicile, l'organisation d'un événement tel qu'un enterrement de vie de célibataire ou l'organisation d'un mariage, etc.

Enfin, en mai 2008, un autre acteur a fait son apparition: La Carte Chic. Là aussi, l'offre est vaste, avec des coffrets qui vont de 59 à 599 euros. Pour les bénéficiaires, un système de réservation en ligne permet de (re)découvrir l'intégralité des activités du coffret et de contacter la centrale de réservation. Les bénéficiaires sont ensuite contactés par e-mail ou par téléphone sous 72 heures pour confirmation de leur réservation. Le site Lacartechic.com propose, au choix, un service de livraison express sous 72 heures, en Colissimo suivi sous 48 à 72 heures, ou bien en coursier pour Paris et la petite couronne.

Les spécialistes des séjours et week-ends

A côté de ces spécialistes du B to B, on trouve les prestataires, nombreux, issus de l'univers B to C. Une grosse partie du marché concerne l'offre de week-ends et de séjours. Ainsi, Weekentour.fr (ex-Smartweekend) est une agence de voyages qui s'est spécialisée dans les coffrets séjours et longs week-ends en France. Avec, aujourd'hui, une dizaine de coffrets déclinés par thèmes - gastronomie, nature, culture -, le site propose pas moins de 400 séjours, tous valables pour deux personnes, à des prix allant de 75 à 449 euros.

Exclusive Hotels, spécialiste de l'hôtellerie de charme et de caractère, qui regroupe 200 hôtels indépendants en France et en Europe, du trois étoiles au cinq étoiles, propose également des coffrets-cadeaux. Trois formules: Séjour de Caractère, Escapade Exclusive et Collection Luxury, à respectivement 150, 250 et 350 euros.

Appartenant au groupe Alain Ducasse, Châteaux & Hôtels Collection (ex-Châteaux et Hôtels de France), qui réunit plus de 500 établissements dans le monde, propose une gamme de 21 coffrets-cadeaux. Parmi les nouveautés, pour deux personnes: l'Escapade Bien-être & Spa, à partir de 540 euros ou le Coffret Séjour Malin, à partir de 189 euros.

Hôtels & Préférence, une chaîne hôtelière qui représente plus de 125 établissements haut de gamme indépendants à travers le monde, propose deux formules de son Coffret Préférence. Le client peut y insérer la Carte Cadeau Préférence préchargée de la somme de son choix (à partir de 150 euros); le bénéficiaire dépense alors cette somme à sa guise. Ou bien opter pour la Carte Invitation Préférence, proposée à partir de 165 euros: le client choisit dans ce cas le contenu du séjour parmi les quatre catégories d'hôtels classés, du boutique hôtel au palace.

Le credo de Châteaux & Hôtels Collection: faire découvrir des lieux originaux et pittoresques en France.

La Belle Ecole a misé sur l'engouement pour l'art de vivre à la française.

Les acteurs thématiques

Viennent ensuite d'autres acteurs spécialisés sur une thématique. Dans l'univers du vin, par exemple, on trouve le spécialiste de l'oeno-tourisme Week & Break, qui propose une cinquantaine de coffrets de courts séjours autour de l'univers des vins de Bordeaux. Six formules sont disponibles: vins et golf, vins et spa, vins et patrimoine, vins et gastronomie, vins et ville de Bordeaux, et vins et bassin d'Arcachon. Comptez de 345 à 4 795 euros.

MesVignes.com propose, pour sa part, d'initier des particuliers à l'élaboration d'une cuvée pendant 24 mois. Chaque bénéficiaire reçoit son colis de bienvenue, qui comprend des informations sur la parcelle du vignoble qu'il va suivre ainsi qu'un pied de vigne à planter chez lui. Il suit l'évolution de la vigne et de l'élaboration de son vin sur le site internet et il est invité au domaine trois fois dans l'année pour des stages découverte, les vendanges et l'assemblage. Il reçoit, bien entendu, sa cuvée spéciale Mes Vignes: 12, 24 ou 36 bouteilles de son vin, étiquetées à son nom. Aujourd'hui, les formules Mes Vignes sont disponibles pour les appellations Bandol, Bordeaux, Bourgogne, Champagne Châteauneuf-du-Pape, Roussillon, Sancerre et Touraine, à un prix qui oscille entre 148 et 304 euros selon la région.

Sur ce thème, Jesuisvigneron.com propose des coffrets-cadeaux comprenant un pied de vigne et une bouteille de vin AOC à déguster. Le coffret est décliné en deux couleurs: vert pour le cépage de chardonnay ou sauvignon et rouge pour le merlot et le cabernet sauvignon. Un site internet est à la disposition du vigneron en herbe pour des informations complémentaires. Prix de vente: 14,95 euros.

Autre créneau porteur: le sur-mesure. Si vous ciblez une population masculine, vous pouvez offrir un vêtement, par exemple. Atelier 99 propose un coffret contenant un bon-cadeau et un mètre ruban permettant au bénéficiaire de concevoir sa chemise en se rendant sur le site internet du fabricant pour saisir ses mesures. Il faut compter environ 65 euros. Les Sept Coffrets Capitaux commercialisent également un coffret chemise sur mesure à 125 euros (la société propose également des coffrets vin, gourmandises et cosmétiques bio). L'agence de marketing relationnel Lecaméléon propose, elle, un coffret sous la marque Genji. Le bénéficiaire commande son costume sur Internet. La gamme se compose de trois produits: le coffret costume Deville à 449 euros, le coffret costume Exclusive à 519 euros et le coffret chemise à 99 euros.

Etre original, c'est aussi le credo de La Belle Ecole, qui propose 30 coffrets sur différents thèmes de l'art de vivre à la française: maquillage, création de bouquets, arts de la table, cuisine, dégustation de vin... Tous les coffrets sont vendus 79 euros et comprennent un livre sur le thème choisi et un cours de deux heures avec un professionnel. Enfin, la société Terra Bien-Etre propose de prendre soin de soi, avec ses coffrets massage, soin du visage, rituel du hammam, thalasso, soin future/jeune maman, relooking, soin pour homme, leçon de maquillage... Elle propose trois formules (Pour elle, Pour Lui et Duo) de 45 à 380 euros.

Pour 79 euros, le bénéficiaire d'un coffret Rêves argentés de Rêves en Cadeau peut choisir parmi une trentaine d'activités.

Pour séduire une clientèle B to B, Wonderbox propose des coffrets cobrandés, des stickers et des boîtes personnalisées aux couleurs des entreprises.

Les généralistes s'intéressent au B to B

Les généralistes jouent également la carte de la diversité de l'offre. Sur ce marché, Smartbox (ex-Weekendesk) possède 57 coffrets, de 29,90 à 399 euros. Parmi les nouveautés, 12 coffrets cocooning, qui offrent des prestations sans que le bénéficiaire n'ait à se déplacer, comme le coffret Saveurs à domicile, vendu à 99,90 euros, qui permet de recevoir chez soi un menu gastronomique. Pour mieux répondre aux attentes des entreprises, Smartbox développe des services, comme insérer une carte d'accompagnement ou commander une jaquette aux couleurs de votre société pour recouvrir le coffret. Enfin, l'éditeur va lancer, au cours du premier semestre 2009, une offre spécifique B to B. «Ces coffrets ne seront pas en vente dans le circuit de distribution grand public, ce qui va permettre aux entreprises d'offrir un produit exclusif», explique Louis-Bertrand Jeannerod, directeur commercial entreprise de Smartbox. Toujours au premier semestre 2009, Smartbox va proposer aux PME un outil de gestion des opérations de stimulation. Euphorie, la marque haut de gamme du groupe Smart&Co, éditeur des coffrets Smartbox, propose huit sortes de coffrets-cadeaux, du modèle Folie royale à 149 euros au modèle Week-end prestige à 1 599 euros, qui permet d'offrir un séjour d'une à quatre nuits, dîners et petits déjeuners compris, autour d'activités exceptionnelles.

Wonderbox, de son côté, propose un large choix de cadeaux à travers ses coffrets Séjours, Gastronomie, Week-end, Sports ou encore Bien-être, soit plus de 7 000 activités, pour un tarif allant de 29,90 à 500 euros. Pour mieux coller à la demande spécifique des entreprises, Wonderbox propose également des coffrets cobrandés, des fourreaux personnalisés ou encore des stickers qui permettent à l'entreprise d'offrir des cadeaux à son image.

Rêves en Cadeau propose, lui, deux formules. Tout d'abord, avec ses coffrets multiactivités: c'est le bénéficiaire qui fait son choix. La palette de prix s'étend de 79 euros pour Rêves argentés à 670 euros pour Rêves de thalasso. Ensuite, pour ceux qui savent précisément ce qu'ils désirent offrir, Rêves en cadeau propose ses coffrets A la carte. Au programme: un baptême en avion de chasse (995 euros), une séance de relooking et shopping (465 euros), un stage de coaching en communication et séduction (119 euros), le Grand Prix de Formule 1 sur le circuit de Magny-Cours (2 890 euros), etc.

Data Gest, spécialiste des opérations de marketing, propose de son côté ses coffrets sous la marque Club Dotations. Une gamme de coffrets à valeur unique et sans valeur faciale et de coffrets valorisés en points qui permettent au bénéficiaire de commander des articles à hauteur des points gagnés.

Après s'être lancée sur le marché des particuliers, la société lyonnaise Happybox arrive avec une offre destinée aux entreprises à partir de 39,90 euros. Happybox propose aussi de personnaliser ses coffrets en créant un guide et un boîtier sur mesure ainsi qu'un sticker ou un bandeau à vos couleurs. Par exemple, la société a créé des coffrets «Le vert vous va si bien» pour l'enseigne de jardinerie Botanic.

Thematic Cadeaux propose une gamme de coffrets sport, bien-être, séjours, gastronomie... Jusque-là, rien de très original. Ce qui l'est en revanche, c'est la volonté de l'éditeur de proposer l'incroyable, comme avec le coffret Tour du monde. Au choix, 675 villes sur 5 continents. New York, Sydney, Rio de Janeiro, Tokyo... Les bénéficiaires de ce coffret réaliseront un tour du monde de 15 jours. L'offre comprend les vols, les nuits d'hôtels et les petits-déjeuners (pour deux). Pour cette folie, il faudra débourser 13 999 euros.

Cartes et chèques-cadeaux: classiques, mais efficaces

2 Avant la déferlante des coffrets-cadeaux, les chèques et cartes-cadeaux régnaient en maîtres sur le marché de la dotation. Et aujourd'hui encore, ces deux outils de récompense ont leurs adeptes. «La carte a des atouts à faire valoir, assure Jérôme Lemouchoux, directeur marketing et développement de Tir Groupé. Dans le cadre d'un challenge commercial au niveau national, du fait de la dispersion géographique des bénéficiaires, les entreprises apprécient la carte, qui peut être utilisée dans un vaste réseau de prestataires répartis sur le territoire.»

Nombre d'acteurs présents sur ce marché B to B sont des spécialistes de la première heure. Accentiv' Kadéos propose, par exemple, sa Carte-cadeau Kadéos entreprise. Valable dans 25 enseignes, elle est activable et rechargeable à distance et utilisable sur le Web. L'option «full perso» permet à l'entreprise de personnaliser la carte aux couleurs de l'opération ou de la marque. Ce service est facturé 2 euros et le tarif est dégressif. Accentiv' Kadéos propose trois options: Klassic, pour distribuer des cartes-cadeaux standard de 10 à 150 euros; Modulable, qui permet de charger la valeur de son choix (de 10 à 150 euros) en fonction des résultats du challenge par exemple; et Rechargeable, pour recharger les cartes au fil du temps, là aussi en fonction des performances des commerciaux ou du programme de fidélité mis en place.

Tir Groupé propose de son côté la carte préchargée «Choisir un cadeau», qui donne accès à un catalogue en ligne de 10 000 articles. «Nous avons mis l'accent sur les délais de livraison, qui sont de 48 heures et au maximum d'une semaine», indique Jérôme Lemouchoux. Everest Diffusion, autre spécialiste de la dotation B to B, propose, toujours sous la marque Best, sa carte-cadeau multienseigne, de 15 à 80 euros. Kyrielles est également présent sur le marché, avec sa carte, de 15 à 150 euros à ce jour utilisable au BHV, aux Galeries Lafayette, sur Intersport.fr ou encore chez Hôtels et Préférence. Enfin, Illicado a fait son apparition il y a deux ans avec une carte-cadeau multienseigne et multicanal. D'un montant compris entre 8 et 150 euros, elle est valable dans une sélection d'enseignes nationales, parmi lesquelles Auchan, Nocibé, Boulanger et Leroy Merlin.

L'indémodable chèque

Mais que dire, dans cette déferlante technologique, du bon vieux chèque-cadeau? Pour Jérôme Lemouchoux, directeur marketing et développement de Tir Groupé, «le chèque a encore des beaux jours devant lui». Tir Groupé propose trois bons-cadeaux directs baptisés Performance, Gagnant et Culture, utilisables auprès d'un réseau composé de 325 enseignes nationales et de 5 000 commerces de proximité. «Votre libraire de quartier peut, par exemple, faire partie du réseau!», fait valoir la marque.

Accentiv' Kadéos propose, de son côté, le Ticket Horizon (ex-Ticket Complément Bienvenue d'Accentiv' et Chèque Kadéos Universel de Kadéos), qui peut être dépensé dans 350 enseignes dont 40 exclusives. Il couvre les univers de la mode, de la beauté et du bien-être, de la culture, du sport, de la gastronomie, des voyages... Sa valeur faciale est comprise entre 10 et 200 euros. Il est personnalisable avec le nom du bénéficiaire, le logo de l'entreprise et le nom de l'opération. Plus ciblé, le Ticket Culture donne accès à des produits et à des prestations culturelles: livres, cinéma, théâtre, musée, concert, exposition, CD audio, DVD... Il est accepté dans de grandes enseignes telles que la Fnac, Fnac Billetterie, Bayard, Cultura, Virgin Mégastore, Cinéchèque et auprès de nombreux magasins régionaux indépendants.

Cadhoc, filiale du Groupe Chèque Déjeuner, propose son chèque, valable dans 450 enseignes, soit 35 000 magasins (mode, sport, loisirs, bien-être...), dont 5 000 de proximité. Via une plateforme téléphonique de voyages, le bénéficiaire peut également accéder à l'offre de voyagistes tels que Asia, Club Med, Costa Croisières, Donatello, Marmara, mais aussi à des locations immobilières (Maeva, Pierre et Vacances...) et à des locations de voitures (Avis, Hertz, Sixt, Europcar...).

Everest Diffusion n'est pas en reste sur ce marché. Ses chèques Liberté, Master et Culture, utilisables dans plus de 20 000 boutiques. Autre acteur majeur et historique: Euro RSCG 360, avec son chèque Havas Star Voucher. Accepté dans plus de 30 000 points de vente, il ouvre les portes de 210 enseignes partenaires telles que Hédiard, Club Med, Agatha, Galeries Lafayette, Truffaut, Nocibé... D'une valeur faciale comprise entre 4 et 200 euros, le chèque Kyrielles est quant à lui valable au BHV, Galeries Lafayette, Nouvelles Galeries, Lafayette Maison, Monoprix (textile), EuropaQuartz, Goldy, Louis Pion, Nature & Découvertes.

Le Ca Do Chèque est, lui, accepté dans plus de 80 enseignes partenaires dans toute la France et couvre les plus grands domaines de consommation: culture, loisirs, mode, déco, sport... Ce chèque, qui est proposé par une filiale commune de Natixis et de La Banque Postale, existe dans sept versions, de 9 à 50 euros.

Certains éditeurs, comme Soozoo qui s'adresse aux amateurs d'art, choisissent une offre thématique.

Avec les chèques de l'agence Co'Relook'in, le bénéficiaire peut se faire relooker ou encore suivre un cours de maquillage.

Enfin, certains éditeurs de chèques font le choix d'une offre thématique. C'est le cas de Terra Bien Etre avec son chèque Bien-Etre. D'une valeur de 15 euros, il peut être utilisé dans l'un des 2 000 lieux affiliés (instituts de beauté, spas, salons de coiffure, thalassos, manucures, parfumeries, etc.). Depuis avril 2008, Terra Bien Etre a rejoint le groupe Chèque Déjeuner. Dans la même veine, l'agence parisienne de conseil en image personnelle et relooking Co Relook' in vient d'ajouter à sa gamme de coffrets des chèques-cadeaux électroniques. Pour un prix de 75 à 495 euros, le bénéficiaire peut choisir un cours de maquillage, une étude des couleurs qui mettent la personne en valeur, l'analyse de son morpho-style ou encore un pack relooking femme, homme ou business. Enfin, pour une cible férue d'art et de beaux objets, Soozoo (qui signifie «création» en japonais) propose des pièces uniques, séries limitées ou objets d'art, pour la plupart réalisés de façon artisanale. Les chèques existent en quatre versions: le Soozoo Carmin d'une valeur de 20 euros, l'Anis à 50 euros, le Zinzolin à 100 euros et l'Ocre à 200 euros. Parmi les artistes partenaires: le maître verrier Vincent Breed, la créatrice de bijoux Agathe Saint-Giron ou encore le céramiste Ulrike Weiss.

Quel traitement fiscal pour les chèques, cartes et coffrets-cadeaux?

Exonérations de TVA
L'émission de bons d'achats ou de chèques-cadeaux à usage multiple (qui laissent le choix du cadeau au bénéficiaire) ne constitue pas une opération soumise à la TVA. En effet, seule l'utilisation du bon par le bénéficiaire donnera lieu à l'application de la TVA (indiquée sur la facture mais comprise dans le prix), en fonction de la prestation ou du bien acquitté grâce au bon cadeau. En revanche, l'émission d'un bon à usage unique (le cadeau étant donc prédéfini), ce qui reste rare, constitue une opération soumise à la TVA lors de l'émission du bon. Le régime de TVA applicable est déterminé en fonction de la nature de la prestation qui sera payée avec le bon. En revanche, dans ce cas, les frais de gestion (par exemple de livraison des bons) doivent être soumis à la TVA au taux normal, dès lors qu'ils constituent la contrepartie d'une prestation de services rendus à ces fournisseurs.


Charges sociales ou pas?
Les bons d'achat sont exonérés de charges sociales (cotisations de sécurité sociale, CSG, CRDS) pour l'entreprise et le bénéficiaire lorsque l'entreprise emploie moins de 50 salariés et que le montant total attribué à un salarié par an n'excède pas 5% du plafond mensuel de la Sécurité sociale (142,95 euros pour l'année 2009). Au-delà de ce plafond, plusieurs conditions doivent être réunies: l'attribution des cadeaux doit être en lien avec un événement concernant le salarié bénéficiaire (mariage, retraite, Noël des salariés...), son utilisation doit être en relation avec l'événement et le montant de chacun des chèques attribués doit rester inférieur à 5% du plafond mensuel de la Sécurité sociale. Dans le cas des entreprises de plus de 50 salariés, les bons-cadeaux doivent être déclarés en avantage en nature et sont donc soumis aux charges sociales. Seul le comité d'entreprise bénéficie de conditions d'exonération.

Trouver un fichier

Catégorie : 
Toutes BtoC BtoB
Mots-clés : 
(Mots-clés séparés par des virgules ou blancs)
Un des mots clés Tous les mots clés

Sondage

A quelle fonction étiez-vous le plus stressé ?

Voter

Formations

Consulter toutes les formations