Mon compte Devenir membre Newsletters

Véronique Sestrières

Publié le par

La commissaire générale de la Semaine de la Relation Client 2000 (organisateur Exposium) a réussi le pari de réunir toutes les familles d’acteurs du management de la relation client en un même lieu, le Cnit, et une même date, du 26 au 28 janvier.

Au début de l’année 1999, Véronique Sestrières déclarait : “Nous souhaitons prouver qu’il existe une complémentarité entre les nouvelles technologies et les classiques du marketing direct.” Rendez-vous était donc pris pour découvrir les nouvelles technologies et leurs applications au marketing et rencontrer des praticiens du marketing direct et de la vpc, lors de cette manifestation – créée en 1982 par Aude de Thuin – largement reconnue dans la profession marketing et commerciale. Reconnaissons que l’amorce du rapprochement se manifestait depuis plusieurs années. Les programmes des séminaires d’information-formation faisaient déjà la part belle aux bases de données. “Elles ont toujours été un best-seller”, confirme Véronique Sestrières. En 1999, ces nouvelles technologies se sont conjuguées avec une autre grande préoccupation : le management de la relation client. “Face à l’enjeu que représente aujourd’hui le marché de la relation client, la SIMD a pris un nouveau départ pour aborder le troisième millénaire. Nous ne pouvons plus parler de la gestion de la relation client sans évoquer tous les canaux nécessaires à ce contact client.” Le sillon continue d’être creusé : avant de parler de “relation client”, la SIMD avait hissé le drapeau, avec l’Association des agences conseil en communication (AACC), du “capital client” et du marketing relationnel. Le salon, rebaptisé Semaine de la Relation Client 2000, traduit parfaitement ce positionnement. Exposium a fait le choix d’intégrer les centres d’appels, l’informatisation des forces de vente ou encore internet. Et, ce faisant, d’élargir son audience potentielle : pour la dix-neuvième édition, les organisateurs tablent sur une fréquentation de 25 000 visiteurs. Action Commerciale, partenaire presse du salon, ne contredira pas les organisateurs dans leur choix, puisque le magazine a pris le même parti. Présenter une globalité de solutions À l’heure où nous bouclons, soit une quinzaine de jours avant l’édition 2000, on peut affirmer que la voie choisie est la bonne. “Le nouveau positionnement de la manifestation a reçu l’adhésion de tous les acteurs du marché, soutient Véronique Sestrières. 250 exposants présenteront leur offre, certains sur de gros stands, ce qui fait que les 10 000 m2 du salon sont complets. Le nouveau positionnement a particulièrement séduit les acteurs de la partie data et call. Les bases de données restent une préoccupation majeure des entreprises, quel que soit leur niveau sur le sujet. Des exposants majeurs nous ont rejoints, je ne peux tous les citer. L’an 2000 marque par exemple le grand retour de Téléperformance… et celui des agences. Quant aux fidèles de la SIMD, que sont par exemple les grands prestataires de fichiers, ils ont aussi répondu présents.” En matière d’informatisation de force de vente, créneau en forte progression également, l’équipe de Véronique Sestrières a convaincu, entre autres, Carthago, Selligent (ex-Integre), MEI ou encore Databusiness. Pour son édition 2000, la Semaine de la Relation Client ne se contente pas seulement de présenter l’offre en nouvelles technologies et ses applications, elle les utilise pour commercialiser ses espaces et construire sa promotion de l’édition 2000. Cegetel a fourni le numéro vert de la hot line, et le site internet, lancé en 1999 et remanié, comportait un bouton de front call (technologie développée par la société IMS), l’un des premiers pas du web call center. Le net sert aussi à pré-enregistrer les visiteurs. “L’influence d’internet, c’est clair, net et précis. Le nombre de visites a doublé d’une année sur l’autre”, note Véronique Sestrières. L’horizon 2001 se dessine déjà. “Nous donnerons sans doute plus de visibilité à la télévision interactive, à la logistique. Et pour pouvoir davantage intégrer les start-up, notamment les intervenants d’internet, limités en investissement et aux équipes débordées, nous réfléchissons à une formule plus accessible pour l’année prochaine. Nous capitaliserons sur notre positionnement.”

Dates-clés • 1981 : création de la Semaine Française du Marketing Direct par Aude de Thuin (ADT). Véronique Sestrières fait déjà partie de l’équipe commerciale. • 1994 : la “Semaine” est rachetée par le groupe CEP Exposium. • 1999 : après plusieurs années comme commis-saire-adjoint, Véronique Sestrières devient commissaire générale. • 26-28 janvier : mise en orbite de la Semaine de la Relation Client 2000.

Repères • La Semaine de la Relation Client 2000 se tient du 26 au 28 janvier au Cnit. Son président d’honneur est Gérard Noël, vice-pdg de l’Union des annonceurs. Elle se compose d’un congrès réunissant une centaine d’interventions, de cinq pôles : BDD, téléphonie, internet, informatisation des forces de vente et marketing direct.