Mon compte Devenir membre Newsletters

Vidéoprojection : coûteuse mais indispensable

Publié le par

La vidéoprojection s’est imposée comme l’outil indispensable pour les présentations aux clients. Les commerciaux y ont trouvé une précieuse aide à la vente, qui reste encore coûteuse alors que les appareils ont tendance à se miniaturiser.

Lors de conférences ou de présentations mutlimédia de produits aux clients, les commerciaux sont amenés à utiliser la vidéoprojection. Simples d’utilisation, les vidéoprojecteurs se connectent à un ordinateur portable et le discours, étayé par des images, acquiert plus d’efficacité. Des avantages qui expliquent la croissance constante de ce marché depuis plusieurs années en Europe. Le cabinet d’études DTC estime que le marché européen du vidéoprojecteur a représenté 1,7 milliard de dollars en 1999 (263 000 appareils vendus) et prévoit 378 000 ventes à l’horizon 2002. Il est vrai que le temps où le vidéoprojecteur n’était qu’un gadget complexe à utiliser et difficile à transporter est désormais révolu. Les principaux constructeurs (Epson, Sony, Philips, 3M, Infocus, ASK, Proxima, Nec, Panasonic, Canon et Sanyo) ont, en effet, porté leurs efforts sur la maniabilité des appareils plus petits et moins lourds. Les prix, ont baissé également mais dans une moindre mesure : un bon vidéoprojecteur reste toujours un investissement important pour une entreprise. Lors du choix de ce matériel, quelques critères doivent être pris en compte. Si la plupart des appareils sont équipés de la technologie d’affichage LCD (Liquid Crystal Display), les performances techniques varient beaucoup. C’est pourquoi, il convient de regarder aussi leur définition en pixels (un minimum de 1024x768 est souhaitable), leur focale qui doit permettre un affichage correct à 5 mètres minimum de l’écran, leur luminosité qui doit être suffisante même pour une salle peu sombre et enfin leur compatibilité numérique et analogique leur permettant de recevoir indifféremment une source informatique ou vidéo. Dans cette catégorie, on trouve un grand nombre de vidéoprojecteurs, par exemple le TLP 671 de Toshiba, le LV 7325 de Canon, l’EMP 710 chez Epson, le Hopper XG20 de Philips ou encore le MultiSync VT540 de NEC. Certains offrent en outre des options qui peuvent se révéler intéressantes. Selon vos besoins, vous pourrez ainsi choisir un appareil permettant à l’utilisateur d’écrire sur une image vidéoprojetée, d’autres avec un zoom motorisé ou faisant aussi fonction de rétroprojecteur. Tous ces vidéoprojecteurs pèsent environ 5 kilos et ont des prix variant de 40 000 à 50 000 francs H.T. À noter que des gammes “ultra-portables” sont aussi proposées (aux alentours de 2,5 kilos), mais elles ne sont pas moins coûteuses pour autant (comptez, par exemple, 45 000 F H.T. pour le dernier né de chez Infocus, l’ultra-portable de 2,2 kilos LP335). Il est certes possible de trouver des vidéoprojecteurs entre 25 000 et 35 000 francs, mais ceux-ci n’offrent pas les mêmes possibilités. Cependant, la tendance, sous l’influence des regroupements du marché (fusion d’Infocus avec Proxima et ASK), est nettement à la baisse des prix. L’américain Infocus est actuellement en train d’étudier une gamme d’appareils à moins de 10 000 francs grâce à une nouvelle technologie d’affichage, encore à l’étude. Dans la foulée, les autres constructeurs pensent proposer des vidéoprojecteurs entre 15 000 et 20 000 francs. Mais ces nouvelles gammes de produits n’arriveront, sur le marché français que dans deux ans . D’ici là, la vidéoprojection restera un outil à réserver à ses ingénieurs commerciaux qui en ont vraiment besoin.

Ppour en savoir plus Consultez le site du magazine 01 Informatique, www.O1net.com, qui fait régulièrement le point sur les sorties de vidéoprojecteurs. Le magazine propose également des bancs d’essai comparatifs des appareils. Archives consultables en ligne gratuitement. Trouver un prestataire pour acheter ou louer un vidéoprojecteur en faisant une recherche sur www.yahoo.fr : vous obtiendrez une liste de sites de prestataires qui, pour la plupart, donnent en ligne leurs offres et leurs tarifs.