Mon compte Devenir membre Newsletters

Vous n'êtes plus le maillon faible!

Publié le par

Laurent Bailliard, Rédacteur en chef

Laurent Bailliard, Rédacteur en chef

Est-ce un signe des temps? Avez-vous remarqué comme «The Voice», l'émission de télé-crochet sur TF1, valorise ses candidats? On est loin de l'époque, pas si lointaine, où les participants étaient traités de maillon faible, humiliés en direct par des jurés imbus de leur petite gloire cathodique. Là, chaque personne, même celles qui ne sont pas sélectionnées, est présentée comme étant formidable, ayant du talent. Chacun est porté par son équipe et il n'y a nul acharnement. Un coach est même là pour aider les candidats et avoue parfois, en toute humilité, son incapacité à choisir entre l'un ou l'autre, tant ils sont bons!

Ce n'est peut-être pas hasard si Nicolas Sarkozy, à la fois président de la République et candidat à sa succession, aime à dire qu'il regarde cette émission. Outre son côté populaire, toujours utile pour gagner des voix d'électeurs, l'émission est franchement positive. Il n'y a pas d'un côté des amateurs qui seraient les faire-valoir de professionnels en mal de notoriété et de l'autre des animateurs cherchant à faire rire en humiliant ou rabaissant des candidats prêts à tout pour réussir. Là, tout le monde est sur un pied d'égalité, ou du moins est présenté comme tel.

Sans vouloir faire de parallèle grossier ou de raccourci facile, l'esprit même de l'émission est transposable au sein de l'entreprise. Dans un service, il n'y a pas un manager super puissant disposant de la vérité absolue et des équipes en situation d'apprentissage. Mais uniquement des professionnels partageant un but commun. L'époque du maillon faible est révolue. Et pour une fois, une émission de variété donne le tempo. Reste à le suivre...