Mon compte Devenir membre Newsletters

Envois internationaux : un marché ouvert aux étrangers

Publié le par


Deutsche Post Global Mail, Swiss Post International, La Poste belge, Sring Global Mail : pour envoyer du courrier à l'étranger, les entreprises françaises peuvent décider de faire des infidélités à La Poste, l'opérateur tricolore. La plupart de ces prestataires étrangers fonctionnent selon la technique du repostage, qui consiste à concentrer les flux sur un centre principal (Genève pour Swiss Post International, par exemple) et de redistribuer ensuite le courrier vers le pays de destination. Mais de plus en plus, ces prestataires proposent des services d'injection directe. Ce qui signifie que le pli est affranchi dans le pays de destination. Un Italien ou un Polonais reconnaît donc, sur l'enveloppe, la flamme de son pays. Un sentiment de proximité qui constitue un argument commercial supplémentaire.

Le marché de la VPC dans le Nord

DPGM, la division française de Deutsche Post Global Mail, propose plusieurs produits : Globalmail Business pour le courrier de gestion, Globalmail Direct pour les mailings, Globalmail Publication pour les envois presse, etc. La véritable valeur ajoutée de l'entreprise, c'est son expertise du marché germanophone. « De nombreuses entreprises françaises se tournent vers nous pour notre connaissance de l'Allemagne », indique Carine Martel, responsable marketing au sein de l'opérateur allemand. DPGM propose un service de conseil en marketing direct apprécié des annonceurs ciblant le marché allemand. Pour vos envois de mailing en Europe, DPGM affiche des délais d'acheminement (depuis l'enlèvement jusqu'à la distribution) de quatre jours en tarif prioritaire et de huit jours en tarif standard. L'opérateur propose également des solutions de gestion de réponse ou de recommandés. Côté logistique, DPGM possède des infrastructures dans le monde entier, dont trois hubs – plates-formes postales – en Europe (Allemagne, Royaume-Uni et Autriche). Le groupe coopère avec la poste autrichienne et s'appuie sur le réseau du transporteur DHL. D'ailleurs, à partir du 1er janvier 2005, DPGM prendra l'appellation DHL Global Mail. Autre opérateur présent en France, Spring Global Mail, qui résulte d'un joint-venture en 2001 entre Royal Dutch TPG Post (Pays-Bas), Royal Mail (Royaume-Uni) et Singapore Post. L'opérateur possède trois agences dans l'Hexagone, dont une à Marquette-lez-Lille, dans le Nord, « qui cible les grands vépécistes de la région », confie Esther Van Hall, responsable marketing France de l'entreprise. Spring Global Mail propose deux services de courrier international : prioritaire et économique. « Nous offrons également des prestations de conseil en marketing direct », précise la porte-parole de Spring Global Mail. L'opérateur se targue également d'être performant sur les marchés britannique et hollandais. De son côté, la filiale française de Swiss Post International (SPI) est implantée à Chassieu, à proximité de l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry. Elle propose un service global de distribution internationale. Son offre, Business Mail International, concerne le courrier d'entreprise (lettres, factures, appel d'offres, etc.) jusqu'à 2 kg, à destination de l'étranger. La société propose deux offres et tarifs (pour les envois en nombre) : Priority ou Economy. Une autre offre, baptisée Marketing Mail International, regroupe, elle, toutes les opérations de publipostage (dès 500 envois par pays). SPI propose également un service d'injection directe. Enfin, l'opérateur s'intéresse particulièrement aux entreprises de vente à distance avec sa gamme de produits Business to Consumer International. L'offre se compose de plusieurs modules : l'envoi de petites marchandises, la distribution et la gestion des retours.

La Poste toujours leader ?

Face à cette concurrence accrue, la poste française a dû opérer d'importants changements. « Nous avons développé des prestations sur mesure et une politique de contractualisation commerciale », indique Gilles Maindrault, directeur Courrier International chez l'opérateur national. Le vépéciste peut alors choisir entre un contrat ponctuel, à l'occasion d'une campagne particulière, ou une convention pour l'année. Selon l'importance des envois, La Poste propose plusieurs niveaux de contrats commerciaux, à partir de 10 kg, 30 kg voire 100 kg par campagne. Au-delà, les prestations font l'objet d'une conception et d'une facturation sur mesure. Face à la concurrence, La Poste Courrier International a également cherché à se distinguer par son offre de services et prend en charge la collecte des envois, en France comme à l'étranger. L'opérateur français propose, bien entendu, un service d'injection directe. Enfin, La Poste offre le retour gratuit et direct de vos NPAI (n'habite pas à l'adresse indiquée) internationaux. Lorsqu'on sait que ce taux peut atteindre 15 % du total d'un fichier, cette option est loin d'être négligeable…

repères : Des délais contrôlés

Des délais contrôlés Pour améliorer le respect des normes de qualité de services au sein de l'espace européen, les opérateurs postaux membres de l'IPC (International Post Corporation) ont créé un système de mesure externe des délais de distribution appelé Unex (certifié Iso 9002). Des enquêtes concernant le niveau réel de qualité de services sont réalisées régulièrement et leurs résultats sont publiés deux fois par an. Ils donnent un aperçu de la qualité de service à travers deux indicateurs essentiels : le pourcentage de distribution respectant la norme de délai de trois jours, et le nombre moyen de jours entre le dépôt et la distribution effective. La mesure est effectuée par un organisme indépendant, ce qui garantit une transparence des résultats.

À Lire

n Pour vous aider à réaliser vos campagnes de marketing direct paneuropéennes, le Syndicat national de la communication directe (SNCD) édite le Guide pratique du marketing direct en Europe. 15 euros, 105 pages.