Mon compte Devenir membre Newsletters

Les imprimantes couleurs et multifonctions garantissent la qualité

Publié le par


Il est inutile de concevoir un magnifique mailing avec force illustrations en quadrichromie si vous négligez l'impression de ce document. Le choix de l'imprimante est donc déterminant pour le succès d'une opération de marketing direct réalisée en interne. Alors que les imprimantes jet d'encre apparaissent aujourd'hui comme le produit adapté aux besoins des particuliers, « les entreprises s'équipent d'imprimantes laser qui sont plus rapides et qui ont l'avantage de fonctionner avec des consommables beaucoup moins cher », constate Pascal Hardy, responsable marché et business d'Epson. Aujourd'hui, l'impression couleur est devenue incontournable. Le marché de l'imprimante laser monochrome a enregistré, en début d'année, une chute des ventes qui a profité aux produits couleurs. « Tout porte à penser que le marché du laser couleur va continuer sa progression », commente Pascal Hardy. Sur le segment de l'impression laser, HP est leader en Europe avec 41 % de part de marché (selon des données de l'institut GFK), devant Epson (31 %), Lexmark (9 %), et Minolta (8 %). Le grand absent, Canon, règne de son côté sur le marché du jet d'encre.

L'hégémonie du laser couleur

Le noir et blanc, à bannir dans le secteur du marketing direct, est donc en perte de vitesse. Un mailing aujourd'hui a besoin de couleur, ne serait-ce que pour mettre en valeur le message important du courrier, celui que son destinataire ne doit pas manquer, comme l'avantage client, la remise ou bien l'invitation personnelle à une animation. Jusqu'ici, les vépécistes étaient limités par la vitesse d'impression de documents en couleur, problème aujourd'hui réglé par la technologie d'impression à plat. Comme l'explique Michaël Jung, chef des marchés laser et multifonction de Lexmark, « le papier passe devant les cartouches alignées et sa course n'est pas ralentie. Le temps d'impression est donc linéaire, et on atteint facilement 29 pages par minute, quelle que soit la qualité du papier. L'outil est donc parfaitement bien adapté au marketing direct ». L'imprimante couleur C 912 de Lexmark remplit cette fonction et traite des formats de papier A 4 et A 3 sans marges. En outre, elle peut être équipée de fonctions de traçabilité des actions. « Nous répondons ainsi aux besoins des vépécistes qui souhaitent étudier les taux de retour de leurs campagnes », assure Michaël Jung. Pour cela, il suffit d'insérer un code-barres sur la cote de la feuille de papier afin d'identifier sa source lors du retour du courrier. Commercialisée à partir de 5 400 euros HT, la machine est modulable et peut notamment être mise en réseau. Il est possible d'augmenter ses capacités grâce à l'installation d'un module supplémentaire qui lui permet de traiter 3 000 feuilles en entrée. Chez HP France, Franck Deloizy, responsable marketing entreprise pour l'imagerie et l'impression, évoque la HP Color LaserJet 9 500 comme étant le produit adapté aux besoins des vépécistes. « Elle n'est pas ultra-rapide, affirme-t-il, puisqu'elle traite 24 pages par minute. Mais elle gère le noir et blanc ainsi que la couleur, et convient à des tirages de 1 000 à 1 500 exemplaires. » L'imprimante peut traiter jusqu'à 100 000 pages par mois et se complète par des accessoires pour plier et agrafer les feuilles. Elle offre une définition d'image haut de gamme quel que soit le nombre d'exemplaires imprimés. Plusieurs modèles existent, plus ou moins sophistiqués, à tous les prix : la Color LaserJet 9 500N est commercialisée à 5 999 euros HT, la Color LaserJet 9 500HDN à 7 699 euros HT. La différence essentielle entre ces deux modèle réside dans la capacité de traiter différentes qualités de papiers et dans l'installation d'un dispositif de finition de documents. De son côté, Epson commercialise, en cette fin d'année, un modèle qui garantit une cadence de production identique (24 pages par minute) mais à un prix beaucoup plus abordable. L'AQ Laser C4 100 est, en effet, disponible au prix de 1 500 euros HT. Avant de faire votre choix, veillez à observer l'ensemble des capacités des imprimantes, car certains modèles peu onéreux n'acceptent pas le format A 3 ou sont incapables de relier quatre pages !

Des produits “trois en un”

Impression, scanner, photocopieur, la tendance est également à l'équipement des entreprises en produits multifonctions. « Nous assistons à une rationalisation des équipements, explique Michaël Jung, ce qui implique une forte croissance des produits multifonctions. » Les avantages de cette évolution ? « Au niveau qualitatif, cela permet d'imprimer les documents à proximité de leur émetteur, évitant ainsi les erreurs et le transport inutile des documents », poursuit-il. La multifonction X 912 de Lexmark (12 000 euros HT) reprend les bases de l'imprimante C 912 et bénéficie d'un module de scanner. Elle remplit ainsi quatre fonctions : impression, copie, fax et numérisation. Par exemple, routé sur l'imprimante, le document peut être photocopié. Numérisé, il est stocké ou acheminé via le modem au choix par fax ou par mail. En termes de rentabilité, il faut calculer le coût de revient d'une page. Si vous imprimez moins de 5 000 pages par mois, l'utilisation d'un tel équipement est intéressante (sinon dirigez-vous vers des solutions de reprographie). Ces imprimantes assurent, en outre, à votre équipe de marketing direct, une bonne réactivité et répondent en ce sens aux besoins de personnalisation des courriers. Un équipement multifonction capable de lire votre fichier, de le numériser et de le transmettre sur d'autres postes afin de le rendre accessible à tous (lors d'une séance de travail par exemple) ou, tout simplement, de l'imprimer, fait gagner du temps à vos collaborateurs. Et, par la même occasion, ils gardent la main sur leurs actions. Par ailleurs, pensez à la taille et à l'organisation de votre entreprise. « Le choix d'une multifonction peut être évident dans une TPE, si elle a besoin d'un scanner et d'une photocopieuse, car ces outils ne serviront pas seulement aux actions de marketing direct, mais seront utilisés pour des tâches bureautiques courantes, remarque Franck Deloizy (HP France). En revanche, dans une plus grande entreprise, le déploiement des solutions d'impression est davantage équilibré entre les services. » Avant d'investir, pensez également à la nature de vos éditions de mailing : si vous personnalisez vos envois, vous ne les photocopierez pas ; si vous n'avez pas besoin de numériser des documents, vous n'utiliserez pas le scanner… Il serait par conséquent inutile de vous équiper d'une machine multifonction. Une imprimante laser couleur répond, dans ce cas, davantage à vos besoins.

Équipement

Le mailing maison à réserver aux petits volumes.Les imprimantes ou les multifonctions vous permettent de travailler avec des papiers de taille, d'épaisseur et de qualité différentes, format A 4 ou A 3, papier mat ou glacé, et de les imprimer en couleur. Ces équipements vous garantissent la production de mailings professionnels en quantité réduite. Néanmoins, pour bénéficier des prouesses technologiques, obtenir des rendus inédits ou traiter des gros volumes, l'utilisation de presse numérique par des prestataires extérieurs reste incontournable. Sachez-le, les imprimeurs proposent des offres de plus en plus flexibles et peuvent travaillent à partir de fichiers que vous leur transmettez pour réaliser des mailings ultra-personnalisés.

À savoir

n Trois phénomènes sont actuellement constatés dans les entreprises quant à la production de documents . D'une part, on assiste à un accroissement des documents transmis par e-mail pour être imprimés ailleurs. De l'autre, la consommation de papier augmente à un rythme moyen de 6 % par an, et l'impression originale en plusieurs exemplaires prend le pas sur la photocopie !