Mon compte Devenir membre Newsletters

Les dessous de la livraison à grande vitesse

Publié le par

Si la livraison en 24 heures est devenue la norme, quels sont les leviers des grands retailers en ligne pour assurer des défis logistiques de plus en plus ambitieux face à un consommateur toujours plus impatient ? Décryptage avec Amazon France, Cdiscount et Asos France.

Les dessous de la livraison à grande vitesse

En matière de livraison, trois tendances s'affirment parmi les e-commerçants : rapidité, guerre des prix et souplesse. Si la livraison en un jour ouvré, choisie isolément, est toujours proposée à des tarifs élevés (entre 6 et 21 euros pour Amazon, la filiale française du retailer anglais Asos et Cdiscount), elle connaît un véritable essor grâce à la popularité des services d'abonnement illimités, levier important de baisse des tarifs. Ainsi, la livraison en un jour augmente fortement d'année en année: +50% entre 2015 et 2016, sous l'impulsion de l'offre d'abonnement Cdiscount à volonté, au tarif de 19 euros par an", indique Pierre-Yves Escarpit, directeur des opérations de Cdiscount.

En réponse à un service abonnement Amazon premium facturé 49 euros par an et comprenant l'offre Prime Now, Asos mise également sur une formule réduite mais peu onéreuse: "Le service Asos Livraison Premier", lancé il y a un an et demi, offre un abonnement illimité à a livraison gratuite le lendemain pour toute commande passée avant 15 heures", renchérit Lisa Marçais, directrice France d'Asos.

Une optimisation constante du système de logistique

Pour tenir leurs engagements, les trois retailers ont optimisé leur système logistique. Chez Cdiscount, "toute la chaîne logistique est impactée: entre le moment où le client passe commande sur le site et le moment où la commande est expédiée, il ne doit pas s'écouler plus de deux heures, s'engage Pierre-Yves Escarpit. Cela nous a demandé de revoir l'organisation de nos entrepôts, en étendant les horaires d'ouvertures de certains sites (tous les entrepôts sont désormais ouverts jusqu'à 18 heures et le samedi) pour pouvoir expédier les colis pour accélérer encore le délai de livraison". L'e-commerçant a étudié pour cela la descente des commandes dans les systèmes d'information, grâce, notamment, à la suite logicielle Manhattan Associates, en OMS (order management system) et WMS (warehouse management system): deux modules qui permettent d'accélérer le passage des commandes du front vers la descente en entrepôt.

Quitte à s'adapter pour contourner les difficultés liées aux restrictions de circulation des poids lourds en France. "Il a fallu améliorer les moyens de transports pour remonter les colis: le samedi, les commandes sont passées jusqu'à 14h et expédiées jusqu'à 17/18 heures, explique Pierre-Yves Escarpit. Or, un poids lourd ne peut plus circuler entre le samedi 22 heures et le dimanche 22h heures Nous employons donc des véhicules utilitaires légers."

La relation avec les prestataires de livraison apparaît également centrale au sein d'Asos: en plus de l'ouverture d'un nouvel entrepôt au mois d'avril à Berlin tout à côté de son transporteur UPS, Asos déploie son système de reporting à l'ensemble de la chaîne de livraison. "Asos agglomère les informations de livraison de tous ses transporteurs: Colissimo, Mondial Relay, Kiala, UPS, indique Lisa Marçais. Une technique qui nous permet de prendre des mesures rapides en cas de non-respect des conditions de livraison."

Amazon, grand gagnant du développement logistique

Aux impératifs d'optimisation logistique, Amazon répond par le gigantisme. À l'automne, l'e-commerçant va ouvrir son cinquième centre de distribution français à Amiens, sur une surface de 107000 m2. Une annonce qui fait suite à l'ouverture d'un centre de distribution urbain d'une surface de 4000 m2, implanté dans le XVIIIe arrondissement de Paris. " L'organisation du flux est adaptée à la taille plus réduite du site, confie un responsable d'Amazon. Les collaborateurs sont polyvalents et peuvent assurer l'intégralité des activités du site (flux entrant et sortant). L'ensemble de la commande est gérée et préparée par une même personne. "