Mon compte Devenir membre Newsletters

Les fabricants se mettent à vendre en direct !

Publié le par

Consommateurs et fabricants entretiennent désormais une relation directe dans le processus d'achat. De quoi se rapprocher du consommateur final, pour mieux le fidéliser ?

Les fabricants se mettent à vendre en direct !

Au cours des 12 derniers mois, plus d'un tiers (35%) des Français ont acheté des produits directement auprès d'un fabricant, d'après le baromètre JDA 2015 sur l'industrie. Un constat qui ne semble pas s'inverser : un tiers (33%) a déclaré acheter davantage de produits directement auprès d'un fabricant qu'il y a cinq ans. Et si tout n'est pas rose côté expérience client (absence d'options de livraison ou de retrait adaptés à leurs besoins), ils sont pourtant 48% à déclarer que leur expérience d'achat a été meilleure qu'avec un non-fabricant !

L'enquête a également mis en évidence que parmi les adultes qui avaient acheté des produits directement auprès d'un fabricant au cours des 12 derniers mois, 72% avaient effectué cet achat en magasin et 47% en ligne. En effet, si de nombreux fabricants sont présents sur le Web, tous ne proposent pas encore aux consommateurs la possibilité d'acheter en direct depuis leurs sites Web.

" L'énorme boom du commerce omnicanal impacte maintenant également les fabricants. L'industrie des biens de consommation est à un carrefour lorsqu'il s'agit de vendre directement aux consommateurs. A ce jour, beaucoup en sont aux prémices de la vente directe et ont souvent été déficitaires dans cet exercice. La question à laquelle font face la majorité des fabricants, est de savoir comment rendre le canal en ligne bénéficiaire, s'interroge Franck Lheureux GVP Sales, Central & South Europe, MEA, Russia chez JDA.

Pourquoi acheter en direct ?

Sans surprise, le prix (53%) a été cité comme la principale raison pour laquelle les répondants souhaitaient acheter en direct auprès d'un fabricant ; suivie par la garantie du produit (29%), la disponibilité des produits (26%), le support après-vente (23%) et le choix des produits (21%). On constate que certains secteurs sont précurseurs. Ainsi en France, les achats se sont portés à égalité entre les biens de décoration et d'ameublement (44%) et les biens électroniques (44%), suivis par les vêtements ou les chaussures (31%).

La personnalisation

Selon l'étude, la personnalisation pourrait être un réel facteur de différenciation important pour les fabricants. Actuellement, seuls 10% des Français ont acheté des articles personnalisés auprès des fabricants dans les 12 derniers mois. Pour autant, près d'un tiers (32%) des répondants estiment que la personnalisation serait susceptible de leur faire acheter des produits en direct auprès d'un fabricant. un argument commercial à prendre en compte...

Tous les chiffres, sauf indication contraire, sont issus de YouGov Plc. L'enquête a été menée du 8 au 15 octobre 2015 sur un échantillon de 6 146 personnes de plus de 18 ans (Royaume-Uni, 2083; Allemagne, 2025, France, 1029; Suède, 1009).