ACT! 2009 simplifie la gestion des contacts

Publié par le

La nouvelle version d'ACT! met l'accent sur l'exploitation plus simple et plus complète de la base des clients et prospects ainsi que sur les gains de temps au quotidien.

  • Imprimer

La nouvelle version d’ACT! qui permet de gérer les contacts, de prospecter et de fidéliser se place sous le signe de la simplicité.
Par ailleurs, afin d'exploiter plus efficacement les informations de la base contacts, des améliorations sur la recherche d'informations ont été intégrées dans ACT! 2009:
- la fonction "Précédent" permet de mémoriser les dernières recherches effectuées, ce qui permet de revenir immédiatement aux dernières informations consultées sans refaire des manipulations.
- la recherche rapide inclut davantage de critères pour mieux cibler les actions commerciales, comme par exemple trouver tous les clients qui ont un produit A mais pas un produit B, de proposer des services complémentaires…


Afin de faire gagner un temps précieux aux commerciaux, la vitesse du logiciel a été améliorée : plus de rapidité au lancement des principales fonctions lors des premiers démarrages, et plus de vitesse dans les traitements après plusieurs mois d'utilisation avec une base contacts de plusieurs milliers d'utilisateurs.

Dans un souci d’efficacité, le planificateur d'ACT! permet de programmer automatiquement certains processus incontournables : sauvegarder les données à une heure donnée, synchroniser les informations de la base ACT! avec Microsoft Outlook…


ACT! 2009 améliore les échanges avec Microsoft Outlook: ainsi, le classement automatique des e-mails de MS Outlook dans la base de contacts ACT! permet de rattacher en un clic les emails aux bons contacts dans ACT! L’utilisateur peut créer une activité depuis un e-mail d'un simple clic : un rendez-vous confirmé s’intègre naturellement dans l’emploi du temps


Tarif indicatif : 229 euros HT pour 1 utilisateur, 990 euros HT pour 4 postes

Laurent Bailliard

Laurent Bailliard

Rédacteur en chef

Pas tout à fait old school, pas non plus de la génération Y, je suis comme beaucoup de journalistes de ma tranche d’âge à devoir faire mon métier avec [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet