Recherche
Se connecter

DaimlerChrysler met ses points de vente en ligne

Publié par le

100% des concessions Mercedes-Benz et Chrysler-Jeep seront dotées, cette année, d'un site Internet.

  • Imprimer
Le pari est ambitieux. D'ici à la fin de l'année 2003, DaimlerChrysler prévoit de doter chacun des concessionnaires des réseaux Mercedes-Benz et Chrysler-Jeep (soit 320 points de vente au total) d'un site Internet. Le constructeur automobile entend offrir à son réseau un outil de gestion de la relation client en ligne. A ce jour, 60% des points de vente Mercedes et Chrsyler-Jeep sont déjà équipés. Chaque site est personnalisé aux couleurs de la concession et propose différentes rubriques (actualités, informations pratiques, services financiers et après-vente) ainsi qu'une présentation des véhicules neufs et d'occasion en vente sur place. Un espace " contact " permet également au client ou prospect d'adresser au revendeur un e-mail. A terme, ces sites Internet devraient permettre aux différents réseaux de fidéliser activement leurs clients acquis et de prospecter de nouvelles cibles grâce à des campagnes d’emailing. " Il est encore trop tôt pour mesurer l'impact direct de la Toile sur les ventes, mais les concessionnaires avouent établir cinq à six nouveaux contacts qualifiés par semaine grâce à leur site », indique-t-on chez le constructeur.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Faut-il encore investir dans la fidélisation?
Conquête client
Faut-il encore investir dans la fidélisation?
cristina_conti - stock.adobe.com

Faut-il encore investir dans la fidélisation?

Par Clément Fages

Totem de la littérature marketing, la fidélité et les stratégies de fidélisation sont devenues de véritables martingales, que Byron Sharp et [...]

Les entreprises françaises ne sont pas suffisamment à l'écoute de leurs clients
Conquête client
Les entreprises françaises ne sont pas suffisamment à l'écoute de leurs clients
http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2006682/Eptica_Infographie_Voc_1804_VF.pdf

Les entreprises françaises ne sont pas suffisamment à l'écoute de leurs clients

Par Stéphane Guillard

Si 67% des marques mesurent la satisfaction client, leur approche reste partielle. En effet, la plupart d'entre elles ne l'analysent que par [...]