Recherche
Se connecter

Développer son business grâce aux réseaux sociaux

Publié par le | Mis à jour le
Cyril Bladier, directeur associé de Business on line, spécialiste des réseaux sociaux.
Cyril Bladier, directeur associé de Business on line, spécialiste des réseaux sociaux.

Utiliser les réseaux sociaux pour gérer leur carrière, les commerciaux savent désormais faire... mais pour développer leur chiffre ? Rien n'est moins sûr... Et des réflexes restent à acquérir. Les conseils de Cyril Bladier, directeur associé de Business on line, agence de conseil en stratégie digitale.

  • Imprimer

Où en sont les entreprises aujourd'hui ?

Les réseaux sociaux sont devenus un outil essentiel pour prospecter, s'informer, faire de la veille et communiquer avec ses clients. Toutefois, Viadeo et LinkedIn, les deux principaux, sont encore largement considérés comme des outils de gestion de carrière. Les commerciaux sont moins familiers des autres usages possibles, notamment en termes de vente. La problématique du Social selling (utilisation des réseaux à des fins commerciales) émerge doucement.

Comment utiliser LinkedIn, dont vous êtes spécialiste, dans une démarche commerciale ?

LinkedIn est un outil d'information (qui fait quoi au sein d'une entreprise ? comment ces personnes évoluent dans le temps ? avec qui mes concurrents sont-ils en contact ? etc. sont autant de questions auxquelles il permet de répondre) et de prospection (via les groupes de discussion et la présentation de ses compétences sur son profil). Il est idéal pour identifier des interlocuteurs mais pas pour prendre contact. En effet, compte tenu de ses fonctionnalités (messages de demande de mise en relation très limités en nombre de signes), il vaut mieux cibler son interlocuteur sur le réseau social mais le contacter par e-mail. Ainsi, aux Etats-Unis, 18 % des commerciaux utilisateurs de LinkedIn (40 % des usagers les plus assidus) ont généré du business par ce biais.

Comment optimiser son profil sur les réseaux ?

Un profil n'est pas un CV. Il sert à se rendre visible en ligne et à donner envie à des prospects de prendre contact avec soi. Plus que la mention d'une profession, il faut insister sur une expertise, un domaine d'activité... afin de faciliter son identification par ces derniers. Au-delà de l'usage de ces mots-clés thématiques précis, n'hésitez pas à insérer sur votre profil un lien vers votre site Slideshare ou celui de votre entreprise proposant vos présentations, catalogues, supports de conférences, etc. afin de permettre au prospect d'aller plus loin s'il le souhaite.

>> Retrouvez l'intégralité de l'enquête sur les réseaux sociaux dans Action Commerciale n° 334 (septembre 2013)

Titulaire d'un Executive MBA d'HEC, Cyril Bladier est directeur associé de Business on line, agence de conseil en stratégie digitale, créateur du blog B2B et professeur à HEC, Celsa et Reims Management School.
Amélie Moynot

Amélie Moynot

Journaliste

Journaliste depuis 2009, j’ai rejoint la rédaction de Commerce Magazine, Artisans Mag’ et Chefdentreprise.com en 2015. Mes domaines de prédilection : [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Les ambitions de Tilkee en matière de prospection commerciale
Conquête client
Les ambitions de Tilkee en matière de prospection commerciale

Les ambitions de Tilkee en matière de prospection commerciale

Par Laurent Bailliard

En parvenant à lever 3,5 millions d'euros Tilkee entend se développer et devenir un acteur européen des solutions légales de tracking de documents. [...]

Expérience client : les bonnes pratiques des top performers
Conquête client
Expérience client : les bonnes pratiques des top performers

Expérience client : les bonnes pratiques des top performers

Par Aude David

Dans beaucoup d'entreprises, l'expérience client est encore loin d'être efficiente. CSO Insights révèle ce qui différencie les entreprises les [...]

Leads Vérifiés, un outil de qualification des leads
Conquête client
Leads Vérifiés, un outil de qualification des leads

Leads Vérifiés, un outil de qualification des leads

Par Aude David

Des prospects pas intéressés, un taux de conversion faible, beaucoup de temps et d'énergie dépensés, les commerciaux ont souvent des difficultés [...]