Recherche
Se connecter

Hitachi améliore ses programmes revendeurs et signe de nouveaux accords de distribution en Europe

Publié par le

Le nouveau programme revendeurs d’Hitachi, “Hitachi Options”, apporte une plus grande flexibilité aux partenaires du fabricant de disques durs. L’objectif : favoriser leur développement.

  • Imprimer
Le constructeur de disques durs Hitachi Global Storage Technologies (Hitachi GST) vient d’annoncer l’extension de son réseau de distribution et l’amélioration de son programme mondial de distribution. Il lance “Hitachi Options”, un nouveau dispositif offrant l’adaptabilité et la flexibilité nécessaires pour répondre aux besoins de ses différents partenaires commerciaux. Hitachi Options propose une variété de nouvelles solutions de support marketing et technique qui permettront aux revendeurs, aux intégrateurs et aux développeurs de systèmes de personnaliser le programme en fonction des besoins spécifiques de leur entreprise. Hitachi a par ailleurs signé un accord de distribution avec Actebis Group pour accroître la couverture commerciale de sa gamme de disques durs en Europe. Présent dans 12 pays, Actebis Group est l’un des plus grands distributeurs informatiques en Europe. Hitachi a également conclu un accord avec HY Electronics, qui distribuera les produits Hitachi en Israël, avec pour objectif de renforcer de manière significative la présence du constructeur dans cette région du monde à forte croissance. «L’objectif d’Hitachi est d’être moteur de valeur pour son réseau de distributeurs en apportant des outils innovants, des ressources étendues et des incentives qui contribueront à la réussite de nos partenaires commerciaux, déclare Steve Merrifield, vice-président senior d’Hitachi Global Storage Technologies en charge des ventes. Nous avons une connaissance approfondie de nos partenaires dans toutes leur diversité et leur complexité. Nous souhaitons leur offrir des outils qui apporteront une valeur significative à leurs activités, les aideront à renforcer leur position concurrentielle et à gagner en rapidité d’accès au marché.»

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Faut-il encore investir dans la fidélisation?
Conquête client
Faut-il encore investir dans la fidélisation?
cristina_conti - stock.adobe.com

Faut-il encore investir dans la fidélisation?

Par Clément Fages

Totem de la littérature marketing, la fidélité et les stratégies de fidélisation sont devenues de véritables martingales, que Byron Sharp et [...]

Les entreprises françaises ne sont pas suffisamment à l'écoute de leurs clients
Conquête client
Les entreprises françaises ne sont pas suffisamment à l'écoute de leurs clients
http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2006682/Eptica_Infographie_Voc_1804_VF.pdf

Les entreprises françaises ne sont pas suffisamment à l'écoute de leurs clients

Par Stéphane Guillard

Si 67% des marques mesurent la satisfaction client, leur approche reste partielle. En effet, la plupart d'entre elles ne l'analysent que par [...]