Recherche
Se connecter

Horizontal Paris s'engage sur la prise de rendez-vous !

Publié par le

Spécialisé dans la prise de rendez-vous en B to B, le call center Horizontal Paris souhaite désormais aller jusqu'à la vente et s'imposer comme une force de vente supplétive.

  • Imprimer

Satisfait ou remboursé ! C’est finalement le slogan que pourrait utiliser le centre d’appel Horizontal Paris. Positionné sur le B to B dès sa création en novembre 2008, le call center s’engage sur le nombre de rendez-vous et dans un laps de temps définit. « En clair, si nous ne parvenons pas à lui fournir le nombre exact de rendez-vous, nous ne facturons pas le service tout en lui donnant les rendez-vous déjà pris », explique Cédric Buisson cofondateur et directeur exécutif d’Horizontal Paris. Et pas question de faire du forcing pour assurer le nombre de rendez-vous. Après l’accord du prospect pour rencontrer un commercial, le télé opérateur confirme le rendez-vous et mentionne bien le thème de l’entretien. En retour le prospect confirme par e-mail son intérêt à rencontrer le commercial.

Par ailleurs, Horizontal Paris, ne fait payer que les rendez-vous effectifs, c'est-à-dire les rendez-vous qui n’ont pas été reporté par le prospect. Une stratégie qui a un coût ! Le Call center annonce effectivement des prix deux fois plus cher que ses concurrents. Compter entre 150 à 1200 euros HT le rendez-vous en fonction du temps imparti et de la difficulté de la mission.

Fort de cette expérience, Horizontal Paris, souhaite aller plus loin en assurant lui-même la vente. « Nous souhaitons aller au-delà de la prise de rendez-vous, en effectuant nous même la vente aussi bien par téléphone qu’en face-à-face », révèle Cédric Buisson. La facturation sera calculée au pourcentage du produit vendu et négocié au cas par cas avec l’annonceur. De call center haut gamme, Horizontal Paris, souhaite désormais s’imposer dans l’univers de la force de vente supplétive et bénéficier ainsi de son expérience en prise de rendez-vous pour en tirer une partie du bénéfice de la vente.

www.horizontal-paris.fr
 

Laurent Bailliard

Laurent Bailliard

Rédacteur en chef

Pas tout à fait old school, pas non plus de la génération Y, je suis comme beaucoup de journalistes de ma tranche d’âge à devoir faire mon métier avec [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Leads Vérifiés, un outil de qualification des leads
Conquête client
Leads Vérifiés, un outil de qualification des leads

Leads Vérifiés, un outil de qualification des leads

Par Aude David

Des prospects pas intéressés, un taux de conversion faible, beaucoup de temps et d'énergie dépensés, les commerciaux ont souvent des difficultés [...]

Digitalisation des points de vente: où en est-on ?
Conquête client
Digitalisation des points de vente: où en est-on ?

Digitalisation des points de vente: où en est-on ?

Par Laurent Bailliard

Face à l'explosion du e-commerce, les points de vente n'ont plus d'autre choix que de se digitaliser. La raison ? Faire vivre une expérience [...]

RGPD : démêlez le vrai du faux
Conquête client
RGPD : démêlez le vrai du faux
https://www.vectaury.io/fr/blog/mythe-ou-r%C3%A9alit%C3%A9

RGPD : démêlez le vrai du faux

Par Stéphane Guillard

Depuis plusieurs mois maintenant, le Règlement général sur la protection des données alimente toutes les conversations des acteurs de la data. [...]

Faut-il encore investir dans la fidélisation?
Conquête client
Faut-il encore investir dans la fidélisation?
cristina_conti - stock.adobe.com

Faut-il encore investir dans la fidélisation?

Par Clément Fages

Totem de la littérature marketing, la fidélité et les stratégies de fidélisation sont devenues de véritables martingales, que Byron Sharp et [...]