Recherche
Se connecter

Les internautes plébiscitent la personnalisation de contenu

Publié par le

80 % des internautes américains sont favorables à la personnalisation des contenus online, en revanche ils sont inquiets dès que l’information concerne des données personnelles.

  • Imprimer
D'après une étude de ChoiceStream, éditeur de solutions informatiques de personnalisation, les internautes ne sont pas réfractaires à la mise en avant sur des sites Internet de produits en adéquation avec leurs attentes ou leurs préférences. Parmi les 923 Américains interrogés en mai dernier par, 80 % déclarent en effet être intéressés par la personnalisation des contenus. Toutefois, l’adhésion à ce programme varie en fonction de l’âge. Les 18-35 ans sont très favorables à 83 % alors que les personnes de plus de 50 ans ne le sont qu’à 73 %. Pour obtenir un contenu personnalisé en fonction de leurs attentes, 60 % des personnes interrogées affirment être prêts à passer deux minutes à répondre à des questions, (56 % l'an dernier), contre seulement 12 % qui ne souhaitent pas répondre à un questionnaire (21 % en 2004). 26 % accepteraient même de passer six minutes, alors qu'ils ne représentaient que 21 % en 2004. En revanche, ils sont nettement moins enclins à délivrer des informations personnelles de peur que celles-ci ne soient accessibles par des personnes malveillantes. Seulement 32 % des personnes interrogées autorisent le tracking des taux de clics et des achats en ligne, et cela même dans un but d’une meilleure personnalisation des contenus.

La rédaction vous recommande

Témoignage Feelunique
Témoignage Feelunique

Témoignage Feelunique

Par Bazaarvoice

Feelunique multiplie les interactions clients et augmente son taux de conversion grace aux photos authentiques prises par ses clients

Sur le même sujet

Faut-il encore investir dans la fidélisation?
Conquête client
Faut-il encore investir dans la fidélisation?
cristina_conti - stock.adobe.com

Faut-il encore investir dans la fidélisation?

Par Clément Fages

Totem de la littérature marketing, la fidélité et les stratégies de fidélisation sont devenues de véritables martingales, que Byron Sharp et [...]

Les entreprises françaises ne sont pas suffisamment à l'écoute de leurs clients
Conquête client
Les entreprises françaises ne sont pas suffisamment à l'écoute de leurs clients
http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2006682/Eptica_Infographie_Voc_1804_VF.pdf

Les entreprises françaises ne sont pas suffisamment à l'écoute de leurs clients

Par Stéphane Guillard

Si 67% des marques mesurent la satisfaction client, leur approche reste partielle. En effet, la plupart d'entre elles ne l'analysent que par [...]