Recherche
Se connecter

Les réseaux sociaux permettent d'échapper au trop grand nombre de mails

Publié par le

Une étude réalisée par Salesforce sur les modes de communication en entreprise révèle l'importance croissante des réseaux sociaux dans un monde professionnel croulant sous le poids des mails.

  • Imprimer

Selon une étude* sur les modes de communication professionnelle commandée par Salesforce, éditeur de solutions en mode externalisé, c'est dans les PME que la fréquentation des réseaux sociaux se fait la plus forte: quelque 40% des salariés déclarent les utiliser dans le cadre professionnel, et les deux tiers de ces utilisateurs tirent parti des informations glanées sur ces sites au moins occasionnellement.

Bien que 62% des sondés affirment ne jamais utiliser Facebook ou Twitter pendant les heures de travail, les 38% restant utiliseraient ces outils au moins une fois par jour. Parmi eux, 12% sont connectés en continu sur un réseau social, soit en moyenne près de 11% des 18-34 ans, les plus à même de dégager des bénéfices de ces plateformes. «Grâce aux réseaux sociaux, les salariés peuvent s'échanger des informations et échapper ainsi aux flots d'informations souvent transmises par mail», explique Salesforce, qui propose, entre autres, un outil collaboratif Chatter.

Notons également qu’en France, les femmes fréquentent moins les réseaux sociaux que les hommes (36% contre 39%) mais sont pourtant plus aptes à récupérer des informations de valeur professionnelle de ces sites (70% d'entre elles, contre 63% des hommes).

Les résultats indiquent par ailleurs une forte corrélation entre l'âge et l'irritation occasionnée par les masses de courrier inutile, les juniors semblant mieux tolérer l'accumulation de courrier superflu que leurs aînés: 26% des 18-24 ans indiquent ce phénomène parmi les causes majeures d'irritation, contre 35% des 45-54 ans.

*L'étude a été réalisée auprès d'un panel de 1000 salariés.

Laurent Bailliard

Laurent Bailliard

Rédacteur en chef

Pas tout à fait old school, pas non plus de la génération Y, je suis comme beaucoup de journalistes de ma tranche d’âge à devoir faire mon métier avec [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Leads Vérifiés, un outil de qualification des leads
Conquête client
Leads Vérifiés, un outil de qualification des leads

Leads Vérifiés, un outil de qualification des leads

Par Aude David

Des prospects pas intéressés, un taux de conversion faible, beaucoup de temps et d'énergie dépensés, les commerciaux ont souvent des difficultés [...]

Digitalisation des points de vente: où en est-on ?
Conquête client
Digitalisation des points de vente: où en est-on ?

Digitalisation des points de vente: où en est-on ?

Par Laurent Bailliard

Face à l'explosion du e-commerce, les points de vente n'ont plus d'autre choix que de se digitaliser. La raison ? Faire vivre une expérience [...]

RGPD : démêlez le vrai du faux
Conquête client
RGPD : démêlez le vrai du faux
https://www.vectaury.io/fr/blog/mythe-ou-r%C3%A9alit%C3%A9

RGPD : démêlez le vrai du faux

Par Stéphane Guillard

Depuis plusieurs mois maintenant, le Règlement général sur la protection des données alimente toutes les conversations des acteurs de la data. [...]

Faut-il encore investir dans la fidélisation?
Conquête client
Faut-il encore investir dans la fidélisation?
cristina_conti - stock.adobe.com

Faut-il encore investir dans la fidélisation?

Par Clément Fages

Totem de la littérature marketing, la fidélité et les stratégies de fidélisation sont devenues de véritables martingales, que Byron Sharp et [...]