Recherche
Se connecter

Packard Bell automatise ses campagnes de fidélisation

Publié par le

Pour maintenir le lien avec ses clients, et se rappeler à leur bon souvenir lorsqu’ils envisagent de se rééquiper, le constructeur informatique a mis en place un programme de marketing relationnel 100% automatisé.

  • Imprimer
Basé sur les solutions de gestion automatisée de campagne de l’éditeur de logiciels Neolane, le programme “Customer Life Cycle Management” (CLCM) a pour objectif de maintenir le contact régulièrement avec les clients de la marque Packard Bell, sans les noyer sous les messages. « Une vingtaine de messages par an, c’est amplement suffisant pour rester visible sans être intrusif, estime Françoise Pourquet, responsable marketing client de la marque. Une fois que le client a accepté de recevoir des messages commerciaux de la part de l’entreprise, cette dernière va lui faire parvenir, à échéances régulières, des messages relatifs à son équipement informatique. Sa garantie arrive à expiration? Un e-mail le prévient automatiquement un mois à l’avance afin de l’inciter à prolonger. Son anniversaire approche ? Packard Bell lui fait parvenir des coupons de réduction à utiliser en ligne ou chez les distributeurs de la marque. Mais le constructeur table surtout sur les opérations de Noël et les soldes pour détecter les clients qui cliquent sur les offres concernant un nouvel ordinateur. Ceux-là sont à chouchouter, car tout l’objectif du CLCM est de convaincre entre 2 et 5% des 750 000 personnes que compte ce programme au niveau européen de se rééquiper chez Packard Bell.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Faut-il encore investir dans la fidélisation?
Conquête client
Faut-il encore investir dans la fidélisation?
cristina_conti - stock.adobe.com

Faut-il encore investir dans la fidélisation?

Par Clément Fages

Totem de la littérature marketing, la fidélité et les stratégies de fidélisation sont devenues de véritables martingales, que Byron Sharp et [...]

Les entreprises françaises ne sont pas suffisamment à l'écoute de leurs clients
Conquête client
Les entreprises françaises ne sont pas suffisamment à l'écoute de leurs clients
http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2006682/Eptica_Infographie_Voc_1804_VF.pdf

Les entreprises françaises ne sont pas suffisamment à l'écoute de leurs clients

Par Stéphane Guillard

Si 67% des marques mesurent la satisfaction client, leur approche reste partielle. En effet, la plupart d'entre elles ne l'analysent que par [...]