Recherche
Se connecter

Télécoms : les clients préfèrent la qualité aux prestations bon marché

Publié par le

Les abonnés des opérateurs télécoms en Europe semblent accorder davantage d'importance à la qualité du service qu'aux réductions tarifaires.

  • Imprimer

Dans le fameux "rapport qualité/prix", il semblerait que le premier l'emporte sur le second… C'est du moins ce que révèle une étude commandée par eGain, éditeur de logiciels de gestion des connaissances et du service clients multicanal, auprès de YouGov Plc. Ainsi, la qualité compte deux fois plus que le prix selon les résultats publiés. Les personnes interrogées affirment que la rapidité (53,7%), le niveau de personnalisation et d’homogénéité du service (38,1%) et la diversité des canaux de contact (41,2%) constituent les facteurs-clés de différenciation d’un service clients.

La disponibilité du service 24h/24 (34,57%), la rapidité de réponse aux questions (33,1%) et le niveau d’homogénéité et de personnalisation du service (30,88%) importent également aux consommateurs. Les "offres promotionnelles" ne sont, quant à elles, citées que par 24% des personnes interrogées parmi leurs trois principales attentes vis-à-vis d’un service clients.

Le sondage, mené auprès de 4 000 utilisateurs de services de télécommunications originaires du Royaume-Uni, de France et d'Allemagne, montre également que l’évolution des préférences et du comportement des consommateurs change la donne en matière de service clients. Par rapport aux précédentes études menées sur le sujet, les opérateurs de télécommunications auraient amélioré leur relation client, puisque moins de 5% des personnes interrogées jugent insatisfaisant leur dernier contact avec leur opérateur.

Par ailleurs, on apprend que les clients placent le dialogue avec une personne physique qu’au 5e rang des priorités exprimées en matière de service clients. Les abonnés affichent une nette préférence pour les modes de communication en ligne, comme le chat ou l'e-mail, ainsi que les appels téléphoniques et les SMS. En revanche, peu sont réceptifs aux médias sociaux comme moyen de suivi client. Les outils de type Facebook ou Twitter ont été cités par 5,3% des sondés.

Laure Trehorel

Laure Trehorel

Journaliste, stratégie et vente

Chef de rubrique pour le magazine Action Commerciale et pour le site actionco.fr, je suis en charge des sujets relatifs aux stratégies commerciales des [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Leads Vérifiés, un outil de qualification des leads
Conquête client
Leads Vérifiés, un outil de qualification des leads

Leads Vérifiés, un outil de qualification des leads

Par Aude David

Des prospects pas intéressés, un taux de conversion faible, beaucoup de temps et d'énergie dépensés, les commerciaux ont souvent des difficultés [...]

Digitalisation des points de vente: où en est-on ?
Conquête client
Digitalisation des points de vente: où en est-on ?

Digitalisation des points de vente: où en est-on ?

Par Laurent Bailliard

Face à l'explosion du e-commerce, les points de vente n'ont plus d'autre choix que de se digitaliser. La raison ? Faire vivre une expérience [...]

RGPD : démêlez le vrai du faux
Conquête client
RGPD : démêlez le vrai du faux
https://www.vectaury.io/fr/blog/mythe-ou-r%C3%A9alit%C3%A9

RGPD : démêlez le vrai du faux

Par Stéphane Guillard

Depuis plusieurs mois maintenant, le Règlement général sur la protection des données alimente toutes les conversations des acteurs de la data. [...]

Faut-il encore investir dans la fidélisation?
Conquête client
Faut-il encore investir dans la fidélisation?
cristina_conti - stock.adobe.com

Faut-il encore investir dans la fidélisation?

Par Clément Fages

Totem de la littérature marketing, la fidélité et les stratégies de fidélisation sont devenues de véritables martingales, que Byron Sharp et [...]