Mon compte Devenir membre Newsletters

[Fiche métier] Qu'est-ce qu'un directeur régional ?

Publié le par

Rattaché à la direction nationale des ventes, ou à la direction commerciale, le directeur régional des ventes a pour objectif de mettre en oeuvre et coordonner la politique commerciale de l'entreprise sur une zone géographique. Action Co décrypte pour vous cette fonction.

[Fiche métier] Qu'est-ce qu'un directeur régional ?

Fiche synthétique

Le directeur régional, qui peut aussi être appelé responsable régional des ventes ou directeur de groupe, a pour mission de mettre en place et de coordonner la politique commerciale de l'entreprise au sein d'une région géographique plus ou moins grande.

La fourchette de rémunération se situe entre 35 000 et 45 000 euros brut pour un jeune cadre et entre 45 000 et 65 000 euros brut pour un cadre confirmé. Une part variable importante est souvent associée à la rémunération. Elle est versée en fonction des objectifs individuels fixés et des résultats financiers de l'entreprise.
Toutes les sociétés dont les activités commerciales sont réparties sur plusieurs zones géographiques nécessitent une coordination régionale. C'est le cas également des entreprises vendant des produits à destination de réseaux d'agences ou de distributeurs, comme les agences d'intérim, de location de voitures, de transport, de sécurité ou encore de nettoyage.

Quelle mission ?

Le directeur régional est généralement rattaché hiérarchiquement au directeur commercial ou au directeur national des ventes. Ce poste comprend plusieurs missions telles que la conception et la mise en oeuvre d'une politique commerciale régionale ainsi que le suivi des résultats de vente et le contrôle budgétaire.

L'élaboration d'une politique commerciale régionale consiste avant tout à adapter la politique globale de l'entreprise aux marchés identifiés au niveau régional. Le directeur régional doit par conséquent parfaitement connaître le tissu économique régional ainsi que les réseaux de distribution pouvant être utiles à l'entreprise. L'adaptation de la politique commerciale globale passe par l'identification de nouvelles pistes de développement régional de façon à augmenter le chiffre d'affaires de l'entreprise.

Une fois la politique commerciale définie, il faut la mettre en oeuvre. Le directeur régional doit coordonner des animations commerciales, montrer la direction à prendre à ses commerciaux en les accompagnant sur le terrain et en les motivant en mettant en place des primes en fonction des résultats. Afin de représenter la société et de promouvoir son image, il est amené à participer à des salons, à des conférences et à entretenir un réseau de prescripteurs. Dans le cas de signatures de nouveaux contrats ou de nouveaux référencements, c'est le directeur régional qui rencontre les clients stratégiques et qui mène les négociations au nom de l'entreprise.

Une fois que la politique commerciale régionale est mise en oeuvre, il faut s'assurer de son efficacité. L'ensemble des résultats commerciaux individuels et collectifs sont rassemblés et le directeur régional en fait une synthèse permettant ainsi de vérifier si les objectifs fixés ont été atteints. Le rapport d'analyse est ensuite transmis à la direction commerciale, qui peut juger de la bonne gestion administrative des ventes au niveau régional.

La prospection et le développement commercial auprès des grands comptes régionaux incombent également au directeur régional. Il gère personnellement les dossiers et contrats qui en découlent et participe alors individuellement au chiffre d'affaires global de la région géographique dont il a la responsabilité.

Selon que l'entreprise ait une activité de vente directe ou indirecte, le rôle du directeur régional ne sera pas le même. Dans le cas de la vente directe, la société dispose de son propre réseau de distribution, le directeur régional va donc travailler à développer son réseau d'agences, de points de vente ou de bureaux commerciaux. Il gère l'implantation des structures commerciales, décidant leur ouverture ou leur fermeture, et gère le cas échéant la réorganisation du personnel. Les responsables d'agence lui rapportent leurs résultats commerciaux et il vérifie ainsi qu'ils correspondent aux objectifs attendus, tant au niveau régional qu'au niveau national.

Dans le cas de la vente indirecte, le réseau de distribution n'existe pas. Il revient au directeur régional de définir les besoins de l'entreprise, de décider s'il vaut mieux travailler avec des grossistes, des revendeurs ou des distributeurs. Les différents chefs de ventes, de secteur ou les commerciaux qui sont en contact avec les distributeurs lui remontent régulièrement des comptes rendus d'activité.

Le profil pour ce poste

Les diplômes requis pour postuler à un emploi de directeur régional sont de types BTS action commerciale, DUT, DESS sciences économiques, DESS AES, DESS CAAE, ainsi que les mastères orientés commerce ou gestion proposés par les écoles de commerce et d'ingénieurs et enfin ceux délivrés par les écoles supérieures de commerce. Une expérience commerciale de terrain d'au moins cinq ans, de préférence dans l'encadrement, est néanmoins souhaitable avant de pouvoir accéder au poste de directeur régional. Les fonctions d'ingénieur commercial, de directeur de magasin, de chef des ventes, de chef de secteur ou d'attaché commercial ont généralement été occupées avant de devenir directeur régional.

Ses compétences

Les différentes missions associées à la fonction nécessitent une connaissance complète du secteur d'activité de l'entreprise et de l'économie régionale. Les compétences de gestion et la connaissance des méthodes de vente sont également utiles pour superviser et orienter les équipes commerciales sur le terrain. Des connaissances dans les domaines du marketing et des finances permettent de préparer un budget prévisionnel et d'en assurer ensuite le suivi.

Le directeur régional doit être capable d'organiser et de piloter des projets commerciaux, de communiquer avec ses équipes pour mieux les rassembler autour d'un projet d'entreprise commun. Étant le représentant de l'entreprise au niveau régional, il est amené à rencontrer des interlocuteurs de haut niveau et doit donc être capable de communiquer de façon claire et efficace. Le directeur régional peut ensuite évoluer pour se diriger vers un poste de directeur commercial.