Mon compte Devenir membre Newsletters

[Fiche métier] Qu'est-ce qu'un ingénieur d'affaires?

Publié le par

Interlocuteur privilégié du client dans l'entreprise, l'ingénieur d'affaires est garant de la relation commerciale en veillant au respect du cahier des charges défini par le client. Quelles sont les qualités requises pour occuper ce poste ? Action Co vous répond.

[Fiche métier] Qu'est-ce qu'un ingénieur d'affaires?

Fiche synthétique

L'intitulé de la profession d'ingénieur d'affaires n'est peut-être pas éclairant pour tout un chacun. Pourtant, l'ingénieur d'affaires est un acteur essentiel de la relation commerciale entre le client et l'employeur, il est l'interlocuteur de celui-ci de référence dans l'entreprise et le renseigne régulièrement sur l'avancement des projets qui le concernent. Rattaché au directeur commercial, l'ingénieur d'affaires est présent dans les entreprises où il est justement nécessaire d'assurer un suivi de projets qui s'étalent dans le temps. Il est rémunéré d'une part fixe et d'une part variable selon ses résultats. Un jeune diplômé touchera entre 40 000€ et 50 000€ par an en début de carrière et il pourra espérer monter jusqu'à 70 000€ en fin de carrière. Ces salaires sont indicatifs et diffèrent suivant les secteurs d'activité et la taille de l'entreprise.

Quelle mission ?

Pour plus de clarté, il est possible de distinguer la fonction d'ingénieur d'affaires en trois activités principales.
Premièrement, il doit assurer la mise en place des projets commerciaux, en répondant aux appels d'offres, en diagnostiquant les besoins du client et en proposant en conséquence les solutions les mieux adaptées. C'est généralement lui qui va défendre la solution retenue auprès du client.

Deuxièmement, une fois le projet concrétisé, l'ingénieur d'affaires doit en assurer la gestion et le suivi opérationnel. En se basant sur le cahier des charges validé avec le client, il va ainsi définir les objectifs en termes de délais, de coûts et de qualité et suivre l'avancement du projet au fil des étapes tout en surveillant que la production se déroule sans accroc. A ce titre, il a un rôle important auprès des équipes de travail, puisqu'il va leur apporter un soutien fonctionnel et technique pour leur permettre d'accomplir au mieux leur tâche. Dans son rôle d'interlocuteur privilégié avec le client, l'ingénieur d'affaires va lui assurer un reporting régulier concernant les délais et les coûts, tout en essayant de le satisfaire au mieux.

Troisièmement, l'ingénieur d'affaires est aussi un surveillant pour l'entreprise des actualités technologiques et commerciales. Il s'agit ici davantage d'un travail de recherche et de prospection : veille technologique pointue du secteur d'activités de l'entreprise, suivi, anticipation et analyse des offres et de l'actualité des concurrents, participation à des conférences ou à des salons ; l'ingénieur d'affaires doit avoir un oeil et une oreille sur ce qui se passe à l'extérieur de son entreprise, afin d'avoir pleinement conscience de l'environnement dans lequel son entreprise évolue et des enjeux. Les responsabilités de l'ingénieur d'affaires peuvent varier en fonction des entreprises, son activité peut être davantage axée sur les projets ou davantage sur un aspect plus commercial.

L'ingénieur d'affaires "projet" aura une plus grande compétence managériale, tandis que l'ingénieur d'affaires "commercial" interviendra directement sur les négociations clés avec le directeur commercial. En somme, le premier est plus autonome et en lien avec ses équipes, tandis que le second travaille de manière plus forte avec la direction commerciale. Dans ce dernier cas, l'ingénieur d'affaires peut par exemple être amené à identifier les opportunités commerciales intéressantes pour l'entreprise ou à prospecter pour trouver de nouveaux clients.

Quelle formation ?

Une école supérieure, une école d'ingénieurs ou un Master 2 Scientifique ou Technique sont les formations recommandées pour devenir ingénieur d'affaires. C'est une profession avec une certaine accessibilité puisqu'elle est généralement ouverte après deux ans d'expérience dans le secteur d'activité concerné, par exemple en tant qu'ingénieur technico-commercial ou chef de projet. Toutefois, plusieurs compétences sont exigées dans le cadre de cette profession qui demande un grand professionnalisme. Ainsi, il est indispensable d'avoir une bonne connaissance du secteur d'activité de l'entreprise, ce qui explique l'exigence d'expérience de deux ans, mais cette connaissance doit également être entretenue à la suite de l'embauche, avec une veille technologique et commerciale régulière. L'ingénieur d'affaires doit pouvoir apporter une expertise technique claire, aussi bien à son client qu'à ses équipes. Il doit avoir une vision à la fois macro et micro de son travail et il doit si possible maîtriser plusieurs langues, l'anglais étant indispensable dès lors que l'entreprise a une dimension internationale.

Ses qualités

Le métier d'ingénieur d'affaires est exigeant sur la personnalité et le caractère, car il s'agit d'un métier où le relationnel et la confiance sont essentiels. Tout d'abord, l'ingénieur d'affaires est quelqu'un qui écoute pour recueillir les attentes du client ou les difficultés de ses équipes. Il ne doit pas être seulement un manager directif, au contraire, il doit être empathique, sympathique, tout en étant doté d'une grande force de persuasion, le but étant de satisfaire les clients, mais aussi de les fidéliser, ce qui passe par une relation agréable. Auprès de ses équipes, l'ingénieur d'affaires doit être capable d'expliquer, de motiver et de recadrer si besoin. Son travail de veille et de surveillance implique naturellement de la curiosité et de l'ouverture d'esprit. Exerçant un grand nombre de tâches sur différents périmètres, l'ingénieur d'affaires doit être organisé, rigoureux et efficace. Il doit savoir quelles sont les urgences et les priorités. Enfin, au vu des nombreux interlocuteurs qu'il est amené à avoir (ses équipes, ses clients, les partenaires extérieurs, la direction de son entreprise..), l'ingénieur d'affaires doit être diplomate, capable de concilier les intérêts de chacun de manière à concrétiser les projets et à les mener à leur terme.

En raison de sa spécificité, la profession d'ingénieur d'affaires n'offre pas toujours de grandes perspectives d'évolution professionnelle, mais elle peut permettre de devenir ingénieur commercial grands comptes, où la rémunération peut monter à 90 000€ par an.