Mon compte Devenir membre Newsletters

Hausse des salaires des cadres commerciaux et marketing en 2016

Publié le par

Lentement mais sûrement : voici qui résume la croissance des salaires des cadres commerciaux et marketing pour l'année 2016. Découvrez les tendances en détail.

Hausse des salaires des cadres commerciaux et marketing en 2016

1,9% : c'est l'augmentation des salaires médians des cadres commerciaux & marketing entre 2015 et 2016 selon le cabinet de recrutement Expectra*. Une croissance qui a gagné un point, puisqu'elle n'était "que" de 0,9% en 2015. "Cette accélération est le signe d'une reprise, légère certes, et d'un contexte économique plus favorable pour les entreprises, qui s'autorisent sans doute plus de lancements de nouveaux produits, d'attaque de nouveaux marchés...", analyse Emmanuel Chauvin, responsable des études d'Expectra.

Au sein des fonctions commerciales & marketing, mention spéciale attribuée au responsable relation clients, qui apparaît dans le top 10 des meilleures hausses salariales, avec une croissance de 4,5% de son salaire médian entre 2016 et 2015, soit 40390 euros annuels. "Les entreprises cherchent à fidéliser et satisfaire leur clientèle. Ce qui nécessite des ressources en interne qualifiées, avec à la fois des compétences secteur mais aussi en management et en gestion de litiges", souligne Emmanuel Chauvin.

Le chargé d'affaires observe lui aussi une hausse substantielle de sa rémunération médiane, du moins sur la partie salaire fixe, avec une hausse de 3,4% cette année (vs +2% l'an passé). "Cette tendance, enregistrée depuis plusieurs années, traduit toujours la logique de pénurie en termes de profils commerciaux qualifiés, ainsi que la volatilité de ces derniers, qui n'hésitent pas à changer de poste vers le plus offrant", explique Emmanuel Chauvin.

Enfin, il apparaît que la digitalisation des entreprises ne boostent plus autant les rémunérations des profils marketing que les années précédentes. Pour preuve, celle du chef de produit marketing, qui n'a augmenté en moyenne que de 1,4% entre 2015 et 2016. "La digitalisation est déjà une compétence acquise chez les entreprises, qui forment progressivement leurs équipes déjà en place", suggère Emmanuel Chauvin. Par ailleurs, les compétences en digital proviennent aussi de jeunes recrues pour qui c'est un pré-requis, mais dont les salaires pèsent modérément.

*Baromètre Expectra, étude réalisée sur les salaires réels extraits de 74520 fiches de paie des salaires bruts mensuels. Les primes variables n'ont pas été prises en compte.