Mon compte Devenir membre Newsletters

Managers commerciaux : stabilité des embauches et des salaires

Publié le par

2014 fut une année de relative stabilité en termes de recrutement et de rémunération pour les managers commerciaux, et 2015 annonce une reprise modérée.

Managers commerciaux : stabilité des embauches et des salaires

La rémunération des managers commerciaux reste à peu près stable en 2014/début 2015. C'est ce qui ressort de l'étude menée par le cabinet de recrutement Robert Walters. Ainsi, pour beaucoup de postes de manager commercial, les fourchettes de salaires n'ont pas évolué par rapport à 2014, comme c'est le cas pour les directeurs de magasin, les directeurs commerciaux régionaux ou encore nationaux. A noter que les directeurs commerciaux s'en sortent mieux puisque qu'ils gagnent en 2015 entre 90 et 130K€ annuels suivant ancienneté, contre une fourchette de 80-120K€ en 2014.

Stabilité des salaires chez les managers commerciaux


Salaires de base, à l'exclusion de tout avantage/prime

Source : Étude de rémunération 2015, Robert Walters

Concernant les recrutements, si en moyenne le marché a été relativement stable en 2014, certains secteurs d'activité ont été plus dynamiques que d'autres en termes d'embauches de managers commerciaux. C'est notamment le cas de l'agroalimentaire, du luxe, du retail et des nouvelles technologies, où les projets de recrutements ont été ambitieux.

Autre caractéristique des recrutement de managers commerciaux en 2014, la demande croissante pour des profils spécialisés, que ce soit sur un secteur d'activités en particulier ou bien sur un métier spécifique. "Les recruteurs ont été rassurés par les candidats qui disposent d'une parfaite maîtrise de leur environnement", explique Laurent de Bellevue, directeur associé de Robert Walters.

Pour 2015, le cabinet prévoit une reprise modérée des recrutements, avec toutefois une croissance plus marquée pour les postes de responsables grands comptes (éleveurs) et d'encadrement (direction régionale, direction de zone, chez de zone export).