Mon compte Devenir membre Newsletters

Qui sont les business developers ?

Publié le par

Mais qui est le business developer au sein de l'entreprise ? Est-ce la nouvelle désignation pour parler d'un commercial ? Qui se cache derrière ce statut ? Réponses.

Qui sont les business developers ?

© EGG3

Vous avez sans doute déjà lu sur une carte de visite "business developer", un statut qui semble de plus en plus courant. Si près de 40% d'entre eux exercent un travail de commercial, ce n'est pas la seule fonction représentée derrière ce titre.

En effet, 21,4% des business developers sont des entrepreneurs, tandis que 13,3% travaillent dans le marketing. C'est ce que révèle une étude sur le profil des business developers* présentée par l'école de commerce Novancia lors d'une soirée dans ses locaux parisiens mardi 9 décembre.


Mais là où ça se complique, c'est que tous les business developers ne portent pas cette dénomination... L'étude porte sur des personnes qui se considèrent en tant tel, qu'elles en portent le titre exact ou non. Ainsi, environ 10% des business developers de l'étude sont en fait des directeurs commerciaux.

La soirée s'est terminée par l'élection du business developer de l'année. Pour cette première édition, c'est Fabrice Tétu qui remporte le titre. Il préside l'entreprise Diademys, société spécialisée dans le cloud computing. Lui-même issu de la fonction commerciale, il a créé sa société en 2007.

En termes de compétences, la plus importante reste celle associée à la vente et au marketing (48,1%). En deuxième lieu apparaît le savoir-être (10,8%) et juste après, en troisième place, la capacité à élaborer une stratégie commerciale et à détecter des opportunités (9,3%). Par ailleurs, le business developer reste un collaborateur relativement expérimenté : 66% d'entre eux enregistrent une carrière de 10 ans ou plus, et il s'agit d'un métier plutôt masculin (70% sont des hommes).

* enquête réalisée en ligne auprès de 308 business developers entre mai et novembre 2014

En complément:

Portrait-robot du business developer en 6 points

Gérez vos clients stratégiques

Huit raisons de vous orienter vers le key account management