Mon compte Devenir membre Newsletters

[Portrait] Carlo Olejniczak de Booking.com, l'humaniste

Publié le par

Exigence et management humain ne sont pas incompatibles. Carlo Olejniczak, directeur France, Espagne et Portugal de Booking.com en est la preuve. Découvrez le portrait d'un manager commercial pour qui carrière rime avec bienveillance, en cinq facettes.

[Portrait] Carlo Olejniczak de Booking.com, l'humaniste

Pour Carlo Olejniczak, directeur France, Espagne et Portugal de Booking.com, cela ne fait aucun doute : pas de bon manager sans un côté humain marqué. Un credo qui imprègne son parcours de directeur commercial, mais qui n'a rien d'inné. "Pour mon premier poste de manager, dans le marketing, j'étais l'unique maître à bord, avec une stagiaire. Cette dernière, pourtant très compétente, montrait des signes de malaise à mon égard", se rappelle Carlo Olejniczak. Le jeune manager de 27 ans décide de suivre un conseil simple mais efficace, prodigué par sa femme : dire à sa collaboratrice qu'elle fait du bon travail. "Tout est rentré dans l'ordre. Depuis, cette première leçon de management ne m'a jamais quitté !", explique-t-il.

Ainsi, Carlo s'efforce d'être à l'écoute de ses équipes, depuis leurs problèmes professionnels jusqu'à des sujets plus personnels : "Il m'est arrivé de discuter de problèmes conjugaux." Une démarche qui ne se limite pas à ses équipes actuelles : "Un ancien de Disney (où Carlo a travaillé de 1998 à 2010, NDLR) m'a contacté pour me demander conseil sur une prise de poste. " Sa seule limite ? "Celle que le collaborateur impose lui-même", explique-t-il.

Ses forces ? L'adaptation et le réseau

La carrière de Carlo Olejniczak s'est en partie bâtie sur des opportunités provenant d'anciens managers, collaborateurs, successeurs qu'il croise et recroise. "Ce fut le cas avec Peter Verhoeven, qui quittait Disney alors que j'y arrivais, que j'ai ensuite retrouvé chez Accor, puis aujourd'hui chez Booking.com (dont Peter Verhoeven est directeur EMEA, NDLR)", remarque Carlo Olejniczak. Par ailleurs, il peut compter sur sa capacité d'adaptation.

Si ce manager issu d'une famille d'artistes a naturellement commencé sa carrière dans l'événementiel (Promosalons, Palais des Congrès de Paris, Disneyland Paris), il bifurque ensuite vers l'hôtellerie. "À chaque changement d'entreprise, je m'appuie sur mes compétences et mes réflexes issus d'expériences antérieures. Mais je m'efforce aussi de m'adapter, en acceptant de ne pas tout savoir et de faire confiance à d'autres plus expérimentés", souligne-t-il. Une philosophie récemment appliquée, puisque Carlo Olejniczak a intégré il y a quelques mois Booking.com, plateforme digitale de réservation hôtelière issue du monde des start-up. Un grand changement pour celui qui venait du mastodonte Accor, à l'organisation plus installée.

Carlo Olejniczak en trois dates

2008 : VP sales & ­marketing de Disneyland Paris

2013 : Senior vice president global sales d'Accor

2015 : Directeur France, Espagne et Portugal de Booking.com

Lire la suite de l'article page 2

Mot clés :

Laure Trehorel