Mon compte Devenir membre Newsletters

Casino forme ses cadres au management bienveillant

Publié le par

Plus de 1 200 managers du groupe de distribution Casino ont été formés au management bienveillant. Un investissement de taille qui vise le bien-être des collaborateurs, pour une meilleure performance.

Philippe Rodet, médecin urgentiste, expert du stress au travail, au cours d'une formation au management bienveillant chez Casino

Philippe Rodet, médecin urgentiste, expert du stress au travail, au cours d'une formation au management bienveillant chez Casino

Et si bienveillance rimait avec excellence et performance ? C'est du moins la conviction du groupe Casino. Le géant français de la grande distribution (Monoprix, Leader Price, Franprix, Naturalia...) s'est lancé, depuis deux ans, dans un vaste ­dispositif de ­formation pour ses managers. Ainsi, plus de 1 200 d'entre eux ont suivi un programme dédié au management bienveillant. " Le management bienveillant ­encourage des comportements en harmonie avec les valeurs du groupe, susceptibles d'améliorer la motivation des colla­borateurs et de diminuer le niveau de stress ", explique le docteur Philippe Rodet, ex-médecin urgentiste, concepteur et animateur de ces ­formations. Et de préciser : " Concrètement, il s'agit pour les managers d'aider chacun à voir le sens de la mission, de fixer des objectifs ambitieux et réalistes, d'accorder un juste niveau d'autonomie, de favoriser les retours positifs (encouragements, ­gratitude), de cultiver le sentiment de justice, de reconnaître d'éventuelles maladresses... "

Enrayer stress et pessimisme

Cultiver la gratitude, donner du sens, accorder de l'autonomie...

57 % des salariés français ne sont pas pleinement heureux au travail, selon le baromètre Edenred-Ipsos de 2015. " La France souffre de quatre maux : haut niveau de stress, peu de motivation, pessimisme record et faible sentiment de bonheur individuel ", expose le Docteur Rodet. Partant de ce constat, le groupe Casino lance son initiative RH. " Grâce à la mise en place d'un management bienveillant, le groupe aspire à corriger en son sein ces quatre maux, souhaitant avoir des collaborateurs plus motivés, moins stressés, plus optimistes et, si possible, plus heureux ", détaille le Philippe Rodet. Et pour ce faire, le spécialiste travaille avec les équipes de Casino en trois temps : de la formation présentielle, du suivi par e-mail pendant deux mois, puis l'envoi régulier de newsletters rappelant les comportements promus : cultiver la gratitude, donner du sens, accorder de l'autonomie...

Une équipe de bienveilleurs

En parallèle, le groupe organise des tables rondes plus informelles. Mais ce n'est pas tout. " Nous sommes en train de former un réseau interne de plusieurs centaines de bienveilleurs, c'est-à-dire des collaborateurs capables d'identifier des collègues en difficulté, de leur parler de manière appropriée et de les orienter utilement ", indique le Dr Rodet. Un moyen de s'assurer que les bienfaits de la formation perdurent dans le temps.

Les résultats, toujours difficiles à mesurer dans le cadre de formations, devraient être au rendez-vous : " La preuve de l'efficacité provient du constat que des comportements changent à tous les niveaux de l'entreprise. Il va bien sûr falloir du temps pour une diffusion complète, mais les premiers signes sont très encourageants ", estime Philippe Rodet.