Mon compte Devenir membre Newsletters

[Tribune] Commerciaux de la Génération Y : comment les manager ?

Publié le par

La génération Y représente 30% des actifs. Dans 10 ans ils seront 75%. Mais qui sont-ils ? Et comment les manager ? Simon Vandendriessche, dg et cofondateur d'Incenteev, spécialisée dans la motivation des commerciaux de la génération Y, livre 6 points clefs de management.

[Tribune] Commerciaux de la Génération Y : comment les manager ?

1)Prenez en compte leur tempo

Les collaborateurs de la génération Y sont dans l'immédiateté. Pour eux tout va très vite et tout doit aller très vite. Ils ne supportent pas les lenteurs de l'entreprise.

Ne faites plus de longues réunions avec eux mais privilégiez les stand-up meetings, réunions d'une vingtaine de minutes ou vos collaborateurs Y pourront vous exposer leurs avancées et/ou les problèmes qu'ils rencontrent.

Faites-leur également des feedbacks rapides, le principal pour eux est d'être efficaces le plus vite possible. N'oubliez pas qu'ils ont grandi à coup de tweets et autres posts sur les réseaux sociaux, la " réplique flash " est une religion pour eux.

2)Valorisez leurs avancées

Elevés dans un monde en crise, les jeunes de la génération Y connaissent un taux de chômage dépassant des records. Même les diplômes n'assurent plus de protection ni de garantie d'emploi. Les digitals natives ont été élevés à la gratification instantanée et ressentent dans le monde de l'entreprise un besoin de reconnaissance immédiat. Ils veulent se sentir considérés, impliqués dans ce qu'ils font, et demandent à ce qu'on réponde à leur besoin de reconnaissance.

En tant que manager communiquez avec eux sur leur travail en leur indiquant la manière dont ils participent aux avancées de l'entreprise. Permettez-leur également d'exprimer leur créativité en les lançant sur des projets qu'ils peuvent s'approprier.

Vos collaborateurs Y se sentiront considérés et plus motivés dès qu'ils auront l'impression de se sentir utile à l'entreprise.

3)Pratiquez la transparence

Les jeunes de la génération Y seront moins motivés à exécuter une tâche s'ils n'en comprennent pas tous les enjeux. Il est donc essentiel de communiquer à tous les niveaux de l'équipe et de leur faire des feedbacks réguliers.

Plus qu'une relation hiérarchique, les Yers sont très attachés à échanger avec des collaborateurs provenant d'autres services.

Ils ont également l'ambition de se savoir reconnus et respectés par les salariés plus âgés. Pour faciliter la communication intergénérationnelle et mettre en valeur les différentes qualités présentes au sein de votre entreprise, vous pouvez créer des petits groupes projets ou de réflexion en y incluant des collaborateurs de générations différentes.

4)Demandez-leur de vous évaluer

Aujourd'hui le manager doit être révélateur de potentiel, il doit plus agir comme un coach, à l'image des coachs sportifs, que comme un cadre.

Les digitals natives ne veulent plus d'un manager qui va uniquement donner les ordres et répartir les tâches. Ils attendent un responsable qui leur donne les ressources nécessaires à leur travail, qui les accompagnent.

Mais ils attendent également une remise en question des pratiques managériales. Ils ont besoin de se sentir intégré à la stratégie de management. Le meilleur moyen est de leur demander de vous évaluer pour pouvoir échanger avec eux sur ce qui leur convient ou non.

5)Soyez flexible

Un élément très important pour cette génération est l'équilibre en vie pro et vie perso. La génération Y ne considère pas la présence dans l'entreprise aussi importante que la génération précédente. Soyez plus flexibles sur les horaires, permettez-leur de partir plus tôt ou de télétravailler s'ils en ont besoin. Raisonner en termes d'objectifs plus que de présence peut également être un bon moyen de motiver vos collaborateurs à donner le meilleur d'eux même.

6)Donnez du sens à leur travail

Les jeunes de la génération Y connaissent rarement leur premier CDI avant la trentaine. Ils ne recherchent pas une entreprise dans laquelle ils resteront toute leur vie. Pour leur évolution, ils misent sur le développement personnel, ils ont besoin de motivation et de sens pour être efficace au travail. Pour y remédier, confiez leur des missions où ils pourront être autonomes, sentir qu'ils évoluent et pour lesquelles ils comprennent les enjeux.

En conclusion, les commerciaux de la génération Y ne sont pas plus difficiles à manager que leurs aînés. Ayant grandi dans un environnement personnel et professionnel différent, ils ont juste des attentes différentes et également des traits de caractères exacerbés. Pour eux tout va très vite, ils ne supportent plus les lenteurs de l'entreprise et ont besoin de plus d'instantanéité dans leur travail.

Les commerciaux Yers sont hyper connectés, smartphone, tablette, ordinateur portable, grâce à tout cela ils ont toute l'information qu'ils veulent au moment où ils le veulent. Ayant évolué dans un monde en crise, ils n'ont pas la même fidélité à l'entreprise et ont besoin de contribuer à quelque chose qui a du sens pour eux.

En adaptant légèrement votre management commercial, vous arriverez très facilement à satisfaire cette génération en attente d'instantanéité.

Bio :

Simon Vandendriessche est directeur général et cofondateur de la société Incenteev.

Spécialiste de la motivation des commerciaux de la Génération Y ainsi que des techniques de gamification, il accompagne aujourd'hui les clients dans la conception et la mise en oeuvre de stratégies d'animation commerciales pour des équipes commerciales internes ou des réseaux de partenaires.

Simon Vandendriessche est diplômé de l'École centrale Paris.

A lire aussi : Comment bien travailler avec la "génération Y"

Mot clés :

Simon Vandendriessche (Incenteev)