Mon compte Devenir membre Newsletters

Les raisons de la frustration des cadres au travail

Publié le par

Comprendre et analyser la perception et les attentes des cadres en matière de modes de travail... Découvrez les conclusions d'une étude de Capgemini Consulting sur la perception de l'expérience salariée par les cadres français.

Les raisons de la frustration des cadres au travail

La force d'une entreprise tient dans le produit et service qu'elle propose... mais aussi dans la qualité de ses collaborateurs et de leur façon de travailler. Et sur ce point, l'entreprise a peut-être encore des cartes à jouer. Ainsi, 53% des cadres estiment que leur entreprise n'a pas créé les conditions pour libérer le potentiel de leurs salariés selon la dernière étude* de Capgemini Consulting.

D'autant plus important que selon les cadres français, cela a un réel impact sur la performance économique de leur entreprise pour 70 % d'entre eux! Ainsi pour améliorer cette dernière, il serait, pour les sondés, particulièrement bénéfique de travailler notamment sur l'amélioration du modèle même de management, en mettant en place certains dispositifs qui permettraient "d'assouplir le fonctionnement actuel pour le rendre moins vertical (46%), de favoriser le bien-être au travail, et d'augmenter la motivation et la cohésion du groupe (54%)".

Selon l'étude, parmi les motifs de frustration recensés par les cadres, se trouve notamment la sensation d'avoir une hiérarchie jugée trop verticale; point qui reçoit par les sondés la note de 5,9 sur 10.

Les raisons de cette frustration :

- Je n'ai pas la liberté d'action : 13%

- Je n'ai pas la capacité de faire : 36%

- Je n'ai ni l'un ni l'autre : 51 %

*Etude réalisée par OpinionWay auprès d'un échantillon de 1017 cadres, représentatif des cadres résidant en France et travaillant dans une entreprise du secteur privé ou public.2016.

En complément :

Tout comprendre du phénomène de l'entreprise libérée

Passez au management 3.0 (c'est urgent !)

Les bonnes pratiques des entreprises Great place to work

De manager à leader !

Les entreprises ont besoin de "digital leaders"