Mon compte Devenir membre Newsletters

Mettez de l'amour dans votre leadership !

Publié le par

Quel rapport existe-t-il entre l'amour et le leadership ? Découvrez l'étonnante réflexion, applicable et concrète, d'un professeur d'HEC spécialisé dans les comportements de leaders.

Mettez de l'amour dans votre leadership !

Stress, manque de temps, pression des actionnaires... la vie des leaders est loin d'être tranquille. Et pourquoi ne pas y ajouter une touche d'amour ? Loin d'être farfelue, cette idée est développée par Emmanuel Toniutti, président de l'International Ethics Consulting Group (IECG) et professeur de leadership au sein de l'Executive Education d'HEC Paris, dans son nouvel ouvrage, "Le leadership de l'amour"*.

Celui-ci définit le leadership de l'amour comme "Donner ce que l'on a le moins à quelqu'un qui en a fondamentalement besoin". En clair, il s'agit pour le leader de considérer l'autre - ses collaborateurs mais également ses clients et ses partenaires - comme un autre lui-même, et de ce fait lui accorder reconnaissance et respect.

Emmanuel Toniutti, président de l'IECG

Mais il existe un principe de base auquel le leader doit adhérer pour appliquer le leadership de l'amour : avoir foi en l'humanité. "Si vous ne croyez pas en l'être humain, il est inutile de vous lancer dans cette démarche", prévient d'emblée Emmanuel Toniutti. Et celui-ci de poursuivre : "Une certaine dose de courage s'avère nécessaire pour affronter la réalité de notre existence de leader." Le leader doit en effet pouvoir regarder la réalité en face, et respecter les différences de chacun.

L'exemple d'Allianz

En 2009, la société d'assurance est touchée par la crise. L'occasion de tout remettre à plat, en lançant un plan stratégique afin d'améliorer la performance commerciale de ses quatre réseaux de distribution. Chacun disposait jusqu'alors de structures managériales indépendantes, de méthodes et d'outils d'aide à la vente bien distincts.
L'idée est donc de construire une culture commune, au travers du plan "Vision et Confiance". Tout d'abord, chacun des membres du Codir est invité à l'exprimer librement, sans enjeu et sans risque sur l'histoire et la vie de l'entreprise, de sa création à aujourd'hui, en mentionnant ce qui avait été pour eux les grandes étapes, tant dans la réussite que dans l'échec. Un travail introspectif qui a permis de mettre en avant que l'entreprise reposait avant tout sur son expertise technique. Une priorité qui aboutissait à une offre complexe, laissant peu de place à l'humain.
De ce fait, les membres du Codir votent à l'unanimité de remettre le client au centre des préoccupations, de restaurer l'envie des collaborateurs et de tuer l'individualisme, tout en assurant la performance.
Pour y parvenir, des mesures concrètes sont mises en place, dont un nouveau système de rémunération des commerciaux, commun pour les quatre réseaux de distribution, et collant à ces nouvelles valeurs.
Afin de faire perdurer les effets de cette nouvelle stratégie, les équipes managériales sont largement sensibilisées et sollicitées pour donner leur avis. Par ailleurs, une réunion ainsi que des roadshows ont lieu chaque année pour rappeler les nouvelles lignes directrices. Résultat, cinq ans après, chacun des canaux de vente a gagné des parts de marché.

Emmanuel Toniutti résume encore : "Le courage consiste d'abord à accepter que le monde du leadership est une guerre obsessionnelle des égos dans laquelle le vice cherche à l'emporter sans cesse sur la vertu." A ce titre, le leader doit développer sa capacité à repérer les motivations de chacun et d'inciter au partage des états d'âme. Celui-ci doit également s'enquérir de l'état de ses collaborateurs au quotidien, à travers des "J'espère que tu vas bien" ; "Si tu as besoin n'hésite pas"...bref, toutes ces petites attentions qui montrent que l'on se soucie de l'autre et que l'on est prêt à lui accorder du temps.

Pour parvenir à instaurer un leadership de l'amour au sein de l'entreprise, Emmanuel Toniutti propose des séminaires, qu'il compare volontiers à des "thérapies d'entreprise", lors desquelles sont définies les valeurs porteuses de sens pour la société, mettant en exergue là d'où l'on vient et la direction que l'on souhaite prendre.

Néanmoins, comme pour toute application d'une nouvelle méthode, celle du leadership de l'amour demande des efforts, et notamment sur la durée. Piqûres de rappel, mais surtout identification de personnes spécialement motivées et suffisamment croyantes en la méthode pour la diffuser et accompagner les autres sont nécessaires pour ancrer le leadership de l'amour au sein de la société.

*Le Leadership de l'amour, par Emmanuel Toniutti, aux Editions IECG