Mon compte Devenir membre Newsletters

11 conseils pour réussir sa prise de parole en public

Publié le par

Pour un manager, la prise de parole en public est une compétence incontournable même si elle n'est pas donnée à tout le monde. Cependant, elle peut s'acquérir. Georges Nikakis, directeur de l'IPAG Executive Education, décortique 3 grandes étapes à respecter.

11 conseils pour réussir sa prise de parole en public

Aujourd'hui, tous les managers, dans le cadre de leur vie professionnelle, sont confrontés à l'exercice de la prise de parole face à un public que l'on sait toujours exigeant. La préparation, le déroulé et l'après autant d'étapes qui permettront de gagner en assurance, en efficacité et en crédibilité.

La préparation matérielle et psychologique

1) Connaître son public

Dans le cas d'une prise de parole devant un groupe restreint (5 à 15 personnes) : l'orateur doit connaître parfaitement les gens qui composent son public pour ainsi pouvoir personnaliser son discours. Cela permet de faciliter les échanges et de créer un lien qui impactera la confiance du groupe envers son conférencier (" Il me connait, il sait de quoi il parle ").

Astuce : noter l'emplacement des uns et des autres dans la salle, pour pouvoir les interpeller en les regardant dans les yeux.

Dans le cas d'une prise de parole devant un groupe plus important (50 à 250 personnes) : il faut avoir demandé en amont la liste des participants à la conférence pour ainsi clairement identifier les leaders d'opinion et les sommités ; cela permettra de préparer des anecdotes sur eux en lien avec le sujet de la conférence pour pouvoir par la suite les interpeler durant l'allocution et ainsi enrichir et appuyer vos propos. Tout public est ravi d'être considéré!

2) Préparer et tester son matériel

Il faut arriver en avance sur les lieux de la prise de parole pour découvrir la salle, tester le son, les micros, le matériel de projection, etc. La ponctualité est donc essentielle. Rien n'est plus néfaste pour sa crédibilité qu'un matériel qui fait défaut durant une présentation

En préparant en amont son intervention, on montre à son public de la considération, ce qui ajoute de la conviction aux propos et augmente l'écoute de l'auditoire qui sera plus réceptif et plus en confiance.

3)Noter les points clés que l'on souhaite faire passer durant sa présentation

Tout au long de son discours, il faut garder un oeil sur cette liste pour être certain de n'oublier aucun point capital. On réutilisera cette liste lors de la conclusion de notre intervention.

4) Canaliser son stress ou marcher de long en large

Le stress est naturel quand on va parler en public. Il est même bon à petites doses, mais peut devenir un handicap si l'on ne sait pas le canaliser et qu'alors il nous fait perdre nos moyens. En prenant le temps, 5 minutes avant son intervention, de marcher de long en large, on se donne ainsi une cadence, on régule aussi son rythme cardiaque et son flux sanguin et on abaisse son stress.

Le déroulé de la prise de parole

5) Respecter un temps de silence

Avant de parler, quelques secondes de silence

On l'appelle le " silence initial ", celui qui assoit l'autorité naturelle que nous avons en chacun de nous et qui annonce que l'on est ici pour écouter et travailler. Ainsi, avant d'émettre son premier mot, debout, face à son public que l'on regarde, on observe quelques secondes de silence.

6) Illustrer ses mots par des schémas et des images

Pour pouvoir communiquer au mieux ses pensées, il faut les illustrer. Une image vaut 10000 mots.

7) Etre précis dans le choix de ses mots

Les mots que l'on utilise désignent ce que nous sommes. Plus les mots sont précis, plus le message est clair et atteint son objectif.

8) Etre adaptable

C'est la capacité à considérer son public, à savoir l'écouter pour s'y adapter. Ecouter ce n'est pas entendre ! Ecouter, c'est la capacité à s'adapter à un environnement, un contexte. Ainsi, il faut savoir tout au long de sa prise de parole s'adapter à son public : accélérer le ton, ou baisser le rythme, ou augmenter le nombre d'exemples imagés, etc. pour ainsi obtenir une meilleure écoute et compréhension de ses messages.

9) Créer une interactivité avec le public

Un bon orateur doit être capable de poser deux types de questions : des questions ouvertes qui laissent au public la possibilité de s'exprimer avec ses propres mots et ses propres idées et des questions rhétoriques qui n'attendent pas de réponse mais qui communiquent des impressions.

L'après

10) Savoir conclure

Savoir conclure, c'est savoir récapituler à la fin de sa présentation les messages que l'on voulait faire passer pour être certain d'avoir atteint son but. C'est pourquoi, il faut toujours garder en tête le but de son intervention (liste des points clés) et ne pas avoir peur de terminer en étant direct : " je suis donc venu vous dire que... " C'est sans aucun doute la meilleure façon de s'assurer que son public a compris les messages que l'on voulait lui faire passer.

11) Savoir s'évaluer

Etre capable d'avoir assez de discernement pour s'évaluer est une capacité qui n'est pas donnée à tout le monde et qui s'acquière petit à petit. Le feedback des participants est déjà un point de départ pour apprécier sa performance, mais encore faut-il savoir écouter, entendre et prendre en considération l'avis et le ressenti des autres. Cette évaluation va permettre de se remettre en cause et de s'améliorer pour la prochaine prise de parole en public.

Si vous ne deviez retenir qu'une chose : La préparation c'est 90% du succès !

L'auteur

Georges Nikakis depuis 26 ans accompagne les entreprises pour accroître leur performance économique et sociale. Après un passage chez Demos, EMLYON, SKEMA et Sciences Po, Georges Nikakis a créé l'Offre Executive Education d'IPAG Business School pour accompagner et former les Cadres qui souhaitent relancer leur carrière, prendre de la hauteur et accroitre leur compétences en Management, Négociation, Développement personnel... Il a aussi créé pour l'IPAG Business School une approche unique, le " Coaching Epicure " (déposé à l'INPI) pour accompagner les dirigeants seniors qui sont à la recherche du Sens et de l'essentiel

L'IPAG Executive Education vient de lancer une nouvelle formation : Optimiser sa prise de parole en public

A lire aussi : Maîtriser sa voix pour réussir ses négociation