Mon compte Devenir membre Newsletters

Un serment pour les futurs managers

Publié le par

Avec la crise financière mondiale, la recherche d'une plus grande éthique professionnelle est devenue primordiale. C'est dans ce cadre que les étudiants en management de l'IAE d'Aix-Marseille vont, pour la première fois cette année, prêter serment à la remise de leurs diplômes.

Les diplômés en management de l'IAE d'Aix-Marseille

Les diplômés en management de l'IAE d'Aix-Marseille

Comment redonner ses lettres de noblesse à la fonction de manager ? Une question que les directeurs de l'Institut d'Administration des Entreprises d'Aix-Marseille se sont posés. Leur idée : faire prêter serment aux étudiants. Comme pour les futurs médecins et avocats, les diplômés en management de l'IAE d'Aix-Marseille, vont eux aussi prêter serment. Une démarche qui s'inscrit dans une volonté d'humaniser le monde l'entreprise. " Récemment la direction de l'IAE a été reprise par le Professeur Virginie de Barnier. Elle a fait émerger une vision : cultiver un leadership plus humain " confie Emmanuelle Reynaud, Professeur des Universités et directrice du département Stratégie de l'IAE, qui dirige ce projet.

Ce serment du management reprend un texte écrit à Harvard en 2009 par un jeune diplômé. Aujourd'hui, les étudiants d'une quarantaine d'universités anglo-saxonnes prestigieuses reprennent ce serment d'Hippocrate, version managers. Une voie que de nombreux diplômés de l'IAE s'apprêtent à suivre.

Un travail sur le long terme

Quant à l'impact réel de ce projet, l'enseignante estime qu'il faudra du temps pour changer certaines habitudes. " Je ne crois pas que ceci se fera du jour au lendemain mais le serment peut changer la profession de façon incrémentale. La sensibilisation des étudiants pourra modifier le comportement de nos futurs managers à long terme ".

Autre enjeu essentiel de cette initiative : la Responsabilité Sociétale des Entreprises. En effet, en plus de son caractère symbolique, ce serment serait également un moyen d'interpeller les étudiants sur la question de la RSE. " Il faut changer la RSE au sein des entreprises, en instillant un nouvel état d'esprit ", analyse Emmanuelle Reynaud.

(Découvrez en page 2, le texte du serment...)