Mon compte Devenir membre Newsletters

Faut-il s'inspirer du management d'Elon Musk ?

Publié le par

Le PDG de Tesla multiplie les succès depuis plusieurs années, ce qui n'empêche pas les problèmes de survenir. Récemment pointé du doigt pour des mauvaises conditions de travail dans ses usines, sa réaction pourrait cependant inspirer plus d'un manager, selon le magazine américain Inc.

Faut-il s'inspirer du management d'Elon Musk ?

Elon Musk est l'un des entrepreneurs les plus influents de cette décennie : e-commerce avec Paypal, industrie automobile avec Tesla, aéronautique avec Space X, panneaux solaires, il a révolutionné des marchés réputés inaccessibles à des nouveaux entrants. Aujourd'hui, le milliardaire qui inspire jusqu'au super héros de Marvel Iron Man et a conseillé Donald Trump teste même un tunnel anti-embouteillages.

Pourtant, sa renommée est due autant à son talent entrepreneurial qu'à ses méthodes de management très violentes. Un rapport de mai 2017 de l'association Worksafe démontre que le taux d'accidents dans les usines Tesla est bien supérieur au taux d'accidents dans le reste du secteur automobile.

Le co-fondateur de Paypal est capable de demander à ses équipes des délais de production intenables

Dans le livre Elon Musk, Tesla, Paypal, SpaceX : l'entrepreneur qui va changer le monde, le journaliste Ashlee Vance raconte en 2016, déjà, que le co-fondateur de Paypal est capable de demander à ses équipes des délais de production intenables, puis de raccourcir les délais en demandant aux chargés de projet de travailler encore plus et de "faire l'impossible d'ici deux jours". "Musk réclame souvent [...] des prévisions jour par jour. Il fallait même demander la permission d'aller aux toilettes", se souvient un de ses collaborateurs cité par L'Express Entreprise en 2016.

Il contrôle la moindre activité de ses entreprises, ce qui incite le magazine américain Fortune à recommander en 2015 de "ne pas manager comme lui". En effet, le milliardaire se définit lui-même comme un "nano-manager", possédant un style de management qui ferait passer les managers trop directifs pour des adeptes du management horizontal. Or, les salariés soumis à une pression constante sont moins productifs que ceux laissés libres, selon des études cités par Fortune.

Musk joue sur la corde sensible

Worksafe pointe un taux d'accidents au dessus de la moyenne, mais en trois ans, la production a triplé

Un avis que ne partage pas le magazine américain Inc. : certes, Worksafe pointe un taux d'accidents au dessus de la moyenne, mais en trois ans, la production a triplé. Certes, les salariés sont sous pression constante, et l'industriel reconnait lui-même que le taux d'accident devrait être plus faible, mais les chiffres qu'il avance sont deux fois inférieurs à ceux de Worksafe.

Pour faire face à la situation, il a simultanément fait appel à l'émotion et est entré personnellement en action. "Les mots me manquent pour dire à quel point je m'inquiète pour votre bien-être et votre sécurité, écrit-il à ses salariés. Cela me brise le coeur chaque fois que quelqu'un se blesse [...] en faisant son possible pour permettre à Tesla de réussir". Aucune explication, aucun reproche, note Inc., Musk joue sur la corde sensible en mettant en avant le sacrifice de ses équipes. "C'est un exemple fort de management dans le monde réel pour résoudre un problème du monde réel", juge le magazine.

"Musk fait ce qu'il a souvent fait par le passé face à un problème sérieux : apprendre directement par lui-même"

L'entrepreneur d'origine sud-africaine s'implique encore plus directement : dans ce même courrier, il demande que chaque accident lui soit rapporté directement. Il demande également à rencontrer chaque blessé après son rétablissement et à travailler avec lui pour déterminer ce qui a provoqué l'accident et améliorer les conditions de sécurité. Il va même plus loin en affirmant qu'il ira lui-même travailler sur la ligne de production de l'ouvrier blessé. "Musk fait ce qu'il a souvent fait par le passé face à un problème sérieux : apprendre directement par lui-même", commente Inc. Cette façon d'obtenir des données brutes, il la conseille également à ses managers.

Si certaines pratiques managériales de Musk sont contreproductives, les managers peuvent tirer au moins deux enseignements du fondateur de Tesla : faire appel à l'émotion pour surmonter les situations difficiles, et s'impliquer directement sur le terrain auprès de ses équipes.


Cet article est tiré de notre revue de presse internationale hebdomadaire, que vous pouvez retrouver ici.

L'article original est à lire sur le site d'Inc.


En complément

[Spécial USA] Le management américain: une efficacité un brin mécanique

Management : 4 conseils pour faire grandir ses collaborateurs

Les managers ne suscitent pas assez l'engagement des salariés

10 livres pour s'inspirer, innover et surtout pour exceller