Mon compte Devenir membre Newsletters

Les managers, pas assez accompagnés par leur entreprise ?

Publié le par

Management chronophage, facteur humain primordial, manque d'accompagnement de la hiérarchie... Cadreo révèle comment les managers décrivent leur mission.

Les managers, pas assez accompagnés par leur entreprise ?

Les cadres apprécient le management, mais une partie pourrait s'en passer. C'est ce qu'il ressort de l'étude " Les cadres français face au management ", publiée par Cadreo mardi 28 février. Ainsi, 91% des managers aiment ce qu'ils font, mais à salaire égal, 29% préféreraient arrêter pour se consacrer à d'autres tâches. Ils sont en effet 22% à consacrer plus de de la moitié de leur temps au management, seuls 10% y consacrent moins de 10%.

Ils sont globalement heureux de manager : les trois quarts apprécient le facteur humain, ce qui est par ailleurs bénéfique pour les résultats de l'entreprise, selon plusieurs études. 64% sont motivés par la possibilité de mener un projet de A à Z. A Selon eux, la tâche en elle-même les motive plus que la reconnaissance qu'ils peuvent en tirer : seuls 6% assurent que le statut social est un motif de satisfaction, et 4% que la fonction de chef est motivante.

Des managers bons mais pas assez soutenus ?

En plus d'apprécier leurs fonctions d'encadrement, ils trouvent qu'ils la remplissent bien : 60% des managers interrogés estiment être meilleurs que la moyenne, et aucun ne se considère très mauvais. Il faut cependant rester prudent : d'autres études ont montré que les managers et leurs équipes n'avaient pas toujours la même vision des pratiques managériales.

Ils sont également satisfaits de leurs équipes : 75% estiment avoir des relations amicales ou très amicales avec elles. Les leviers de motivation principalement utilisés sont les perspectives d'évolution (60%), les sessions de team-building (40%) et les avantages financiers (37%).

Les relations avec la hiérarchie sont cependant plus compliquées : 55% des cadres interrogés se disent en désaccord avec la stratégie de l'entreprise, même si une large majorité le fait savoir à sa hiérarchie. Malgré cela, 73% appliquent la stratégie quand ils sont en désaccord.

Les organisations alternatives encore méconnues

S'ils sont souvent en désaccord avec l'organisation de leur entreprise, les managers seraient-ils prêts à en changer ? Cadreo a posé la question lors de son étude. Ce qui est certain, c'est que 60% ne connaissent pas le concept d'entreprise libérée, qui prévoit la fin des organisations pyramidales. Parmi ceux qui le connaissent, 68% jugent que ce n'est pas applicable à leur entreprise. Les réactions recueillies lors de l'enquête par Cadreo sont contrastées : quand certains estiment qu'on " redécouvre la roue... au même titre que l'autonomie des salariés, le bien-être, le télétravail, etc. ", d'autres jugent au contraire que " cela permettrait une réappropriation du travail par ceux qui le réalisent ".

Enquête menée du 30/11/2016 au 03/01/2017 par Cadreo auprès de 630 cadres exerçant en France et ayant visité les sites Cadreo et RegionsJob, dont 55% d'hommes et 45% de femmes.

Pour aller plus loin

Les raisons de la frustration des cadres au travail

Casino forme ses cadres au management bienveillant

Dix pistes pour renouveler sa façon de manager

Entreprise libérée... du mythe à la réalité