Les managers doivent prendre le virage des réseaux sociaux

Publié par le | Mis à jour le
Les managers doivent prendre le virage des réseaux sociaux

Non seulement les managers doivent avoir une réelle appétence pour les réseaux sociaux, mais ils doivent aussi convaincre leurs collaborateurs de faire de même. Thierry Boukhari, Directeur Délégué de GIFI / Directeur Général Délégué de Tati explique les règles à suivre.

  • Imprimer

C'est un fait, le boom des réseaux sociaux décloisonne l'entreprise et celle-ci doit apprendre à vivre avec. Ils peuvent dépouiller l'entreprise de la maîtrise de sa marque, c'est pourquoi il faut apprendre à les maîtriser. Il est nécessaire pour les managers de prendre le virage des réseaux sociaux professionnels, diffuser des informations pertinentes, impliquer en toute transparence les collaborateurs, partager leurs vécus, adopter et relayer une stratégie claire. Cela va permettre de créer un véritable dialogue avec ses partenaires et intégrer la dimension grand public à sa stratégie d'entreprise.

Humaniser l'entreprise sur les réseaux sociaux

Une prise de parole sur les réseaux trouve toute sa valeur quand ce sont les collaborateurs, plutôt que l'entreprise, qui font entendre leurs voix; par exemple la personnalisation d'un discours, l'existence d'un point de vue et l'authenticité de la prise de parole. Il s'agit d'un véritable rôle à jouer.

Poster, liker, commenter, débattre... permet au manager de transmettre les valeurs, opinions de l'entreprise tout en humanisant cela à travers ses propres expériences. L'internaute va pouvoir se reconnaître à travers des avis ou développer une certaine curiosité pour en savoir plus sur l'entreprise. Pour rester attractif, il est important de se créer une certaine rigueur, par exemple un partage d'article par jour, un partage d'expérience par semaine et peut-être un avis d'expert sur un sujet par mois, à titre d'exemple.

Impliquer ses collaborateurs pas à pas

Sur les réseaux sociaux, l'employé ambassadeur est parfois un phénomène spontané grâce à une culture d'entreprise forte. Il est aussi clair que vos collaborateurs n'ont pas envie de s'investir s'ils ne se sentent pas bien dans l'entreprise ou s'ils se sentent contrôlés. Il s'agit donc pour les managers de choisir des personnes impliquées dans l'entreprise, qui ont un attrait pour les réseaux sociaux et lâcher prise, faire confiance, se mettre en position d'accompagnement plus que de contrôle. Un petit cadre avec les do et les don't est tout de même nécessaire, par exemple, il paraît évident de ne pas communiquer des informations confidentielles de l'entreprise, il vaut mieux le rappeler.

Pour que l'implication dure, je vous suggère de proposer le bon contenu, à la bonne personne. Il faut que la démarche du collaborateur soit sincère, non forcé et pour cela, le manager doit connaître les centres d'intérêt et d'expertise de la personne pour communiquer sur le sujet qui lui parlera ; c'est cela qui va permettre une vraie prise de parole sincère et non un copié collé du contenu corporate. L'entreprise est un lieu de rencontre de personnalités et de motivations très diverses, qui parviennent à fonctionner ensemble autour de projets communs.

Les managers ne doivent donc plus neutraliser les discours, mais les libérer. Les entreprises ont besoin de leaders qui s'engagent et donnent l'exemple en matière de réputation et de culture digitale. Le manager doit devenir un leader d'opinion de cette ambition et faire passer ses collaborateurs au stade d'ambassadeur !

L'auteur

Directeur Délégué de GIFI / Directeur Général Délégué de Tati, Thierry Boukhari, aux côtés de Philippe Ginestet, Fondateur du groupe GIFI, oeuvre à faire de la dynamique humaine des entreprises, le levier de leur performance. Il a commencé son parcours chez GIFI comme stagiaire, illustrant de fait la méritocratie chère au groupe.

Homme de projet, il fait de chaque étape professionnelle, une vraie opportunité à la fois humaine et culturelle, prouvant ainsi que l'entreprise doit se donner à vivre en aventure collective.

En complément:

Social selling : où en sont les directions commerciales ?

4 conseils pour optimiser votre présence sur les réseaux sociaux

Comment mettre en oeuvre une initiative de social selling?

Thierry Boukhari, (GIFI/Tati)

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

" L'excellence est toujours collective ! "
Management
" L'excellence est toujours collective ! "

" L'excellence est toujours collective ! "

Par Stéphane Diagana

Celui qui détient l'un des plus beaux palmarès de l'athlétisme français, Stéphane Diagana, analyse pour Action Co la vision du succès et de [...]

Les sept fondamentaux du management bienveillant
Management
Les sept fondamentaux du management bienveillant
konradbak - stock.adobe.com

Les sept fondamentaux du management bienveillant

Par Jean-Pierre Lehnischi

"Il n'est de richesse que d'hommes" aimait à dire l'économiste Bodin. Capital, structure matérielle, personnel : voilà le triptyque gagnant [...]

Augmenter la productivité des vendeurs en points de vente
Management
Augmenter la productivité des vendeurs en points de vente

Augmenter la productivité des vendeurs en points de vente

Par Aude David

En point de vente, les vendeurs sont souvent soumis à des horaires très irréguliers et qui changent brusquement. Pourtant, selon une étude publiée [...]

Avez-vous le comportement des meilleurs managers de Google ?
Management
Avez-vous le comportement des meilleurs managers de Google ?

Avez-vous le comportement des meilleurs managers de Google ?

Par Aude David

Google a l'habitude de collecter et analyser des quantités colossales de données. Il était donc tout naturel pour le géant américain d'étudier [...]