M2M : 3 usages essentiels

Publié par le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
M2M : 3 usages essentiels

Machine-to-Machine. Ce terme effraie autant qu'il inspire ! S'il semble tout droit issu de films de science-fiction apocalyptiques, le Machine-to-Machine (ou M2M) est aujourd'hui une réalité technique incontournable.

  • Imprimer

Exploitant les télécommunications et l'informatique, le M2M permet à des équipements d'échanger des données sans qu'aucune intervention humaine ne soit nécessaire. Si le machine-to-machine est désormais un enjeu stratégique, c'est notamment du fait de l'explosion de l'IoT (Internet of things), supportée par le développement d'objets connectés. Le M2M peut être compris comme un réseau de télécommunications entre machines, qui requiert un réseau sans fil cellulaire, Wifi ou du type LPwan (tel que le réseau LoRaWAN(TM)) pour que chaque équipement puisse échanger des données avec les autres. Au coeur de la problématique M2M, se trouve donc la question de la connectivité. Une fois cette contingence admise, reste à définir les usages. A quoi peut servir le M2M ? Le secteur est encore très fluctuant car émergeant. Toutefois, il existe des usages à très fort potentiel dans les secteurs industriels et logistiques. Il est urgent de s'interroger sur ces usages car, selon une étude publiée par un cabinet spécialisé (EY) à l'automne 2016, le M2M permettra d'engendre une baisse moyenne des coûts de production de 10 à 15% sur une période de 5 ans.

La Géolocalisation : première brique du M2M

L'un des usages les plus évidents, c'est celui de la géolocalisation ! Alors que les mètres carrés n'ont jamais été aussi onéreux, l'optimisation du stockage est, pour toutes les entreprises, une préoccupation du quotidien. " L'objectif n'est pas de stocker, mais de stocker mieux, confie Olivier Kwaczala, Responsable Relation Presse pour RS Components. Stocker mieux c'est trouver des emplacements disponibles sans perte de temps. RS est bien placé pour la savoir avec une plateforme logistique de plus de 22000 m² et plus de 140 000 références stockées sur notre site de Beauvais ".

Par ailleurs le M2M appliqué au stockage, permet également de gagner en efficacité logistique. Par exemple, en équipant Chaque produit disponible en stock d'une Puce RFID qui permettrait de localiser le produit en temps réel, jusqu'à ce qu'il soit acheminé chez un client. Une réponse aux besoins d'efficacité d'une entreprise et également à l'exigence de transparence du client !

Comprendre pour booster la productivité

Les données générées par les dispositifs M2M permettent de dégager des leviers d'optimisation et de réorganisation afin de gagner en productivité. Cette analyse temps réel s'applique à tous les stades d'un processus de production. Cette mutation, déjà engagée dans le secteur automobile, permet de rester en phase avec des consommateurs toujours plus exigeants !

De l'intelligence dans la maintenance

Grâce au M2M, les machines-outils sont connectées et peuvent même s'auto-analyser, diagnostiquer afin d'anticiper les problèmes et limiter les interruptions de production. " En l'espace de quelques années l'entreprise est passée d'une maintenance curative à une maintenance préventive, et même prédictive grâce à ces évolutions en matière de MtoM. " affirme Olivier Kwaczala.

La notion de maintenance prédictive repose sur des données qui peuvent d'ores et déjà être générées par les machines qui sont installées dans vos propres unités de production : Analyse de vibration, détection de défaut de serrages, identification de défauts géométriques... Ces données collectées en temps réel sur les outils de production, permettent non seulement de limiter l'exposition au risque d'incidents ou d'interruptions de production, mais aussi de rationnaliser l'entretien des équipements en optimisant et en rationalisant les opérations de maintenance.

" Maitriser tous ces aspects permet à une entreprise non seulement de réduire sensiblement ses coûts de production, mais également de gagner en performance en automatisant et en anticipant les éventuelles ruptures dans les cycles de production affirme Olivier Kwaczala Responsable Relation Presse chez RS Components. "

RS Components

Sur le même sujet

Le management, en retard sur la technologie?
Management
Le management, en retard sur la technologie?

Le management, en retard sur la technologie?

Par Laurent Bailliard

Alors que les collaborateurs voient la technologie comme source d'amélioration de leur productivité, ils jugent les pratiques managériales en [...]

Management : joue-la comme Deschamps
Management
Management : joue-la comme Deschamps

Management : joue-la comme Deschamps

Par Mickaël Deneux

Tandis que l'équipe de France s'apprête à disputer la Coupe du Monde 2018 en Russie, les récents choix du sélectionneur national peuvent être [...]

Se former au management bienveillant
Management
Se former au management bienveillant

Se former au management bienveillant

Par Véronique Meot

Entre bon sens et psychologie, une nouvelle façon de manager pour créer l'adhésion des commerciaux émerge de plus en plus... Le management bienveillant [...]

La rédaction vous recommande