Management : 5 clés pour (re)mobiliser ses équipes avant le "sprint" de fin d'année

Publié par le - mis à jour à
Management : 5 clés pour (re)mobiliser ses équipes avant le 'sprint' de fin d'année
© © Robert Kneschke

"Sur la plage abandonnée" ... ne laissez pas vos équipes s'enliser dans les sables de la rentrée. Votre mission : rebooster vos collaborateurs après une période d'accalmie. Soyez tranquilles, les vacances ne les ont pas démotivés. En revanche, il s'agit de les remettre en mouvement.

  • Imprimer

1. Préparez un programme de remise en forme !

Vous-même et votre équipe ne serez pas au maximum de votre performance et votre énergie dès la rentrée. Après les congés d'été, un temps d'adaptation et de remise en chauffe est normal pour retrouver le rythme. A l'image des sportifs de retour d'une trêve, il faut remettre progressivement corps et tête en action, se préparer progressivement à disputer une nouvelle compétition. Cela implique d'accepter que tout le monde ne soit pas "à fond dès le premier jour". A vous de fixer des objectifs facilement accessibles pour les premiers jours de reprise de l'activité.

2. Prenez soin de votre propre rentrée de manager

Moment très prenant pour les managers car en rentrant de vacances d'été, se développe le sentiment d'urgence dû à la fin d'année approchant et aux objectifs à atteindre.

Il faut éviter de se lancer à corps perdu dans les projets et prendre le temps de vous fixer vos propres priorités managériales : fonctionnement d'équipe, compétences des collaborateurs à développer, missions à déléguer, responsabilités à partager, temps à consacrer aux équipes...

3. Créer les conditions de l'échange et de la convivialité

Pour mobiliser les équipes autour du projet de fin d'année, une nécessité : recréer les liens individuels entre manager et collaborateurs. La meilleure solution consiste à procéder en deux temps : d'abord saluer chacun et prendre de ses nouvelles, puis programmer un échange rapide plus formel pour faire un point d'avancement individuel.

En tout état de cause, la discrétion reste de mise sur les vacances des uns et des autres : elles sont plus ou moins réussies selon les individus. Il y a ceux qui vont dans les Cyclades et ceux qui restent chez eux pour raisons familiales ou économiques.

4. Prioriser et partager les sujets et objectifs de la rentrée

Se remettre en mouvement avec son équipe de façon efficace consiste à faire le point avec ses managers et ses collaborateurs, et à se fixer des priorités, sous forme d'une "to do list" à partager avec ses équipes.

Pour établir cette liste, il faut bien identifier votre but : faire le bilan des huit premiers mois pour mieux se projeter et partager les priorités pour du dernier quadrimestre, recréer du lien si nécessaire, définir le rôle des managers et des équipes pour réussir la fin d'année...

Deux outils peuvent vous y aider :

Premier outil : l'acronyme FROP (Fil Rouge, Objectifs, Postures/Pratiques...)

- Je définis les 2 ou 3 fils rouges de la fin d'année, que les équipes ne devront pas lâcher, les messages-clés à faire passer, les thématiques incontournables

- J'identifie les objectifs priorisés pour la reprise et le dernier quadrimestre : nous serons satisfaits si... et j'en déduis les indicateurs de réussite/mesure

- Je repère la ou les postures /pratiques que nous devrons adopter pour réussir.

Deuxième outil : la matrice des priorités

Il s'agit classer les actions à mener : par exemple, selon leur impact sur le business, ou leur niveau de simplicité à mettre en oeuvre. Ainsi, les actions à fort impact et facilement réalisables seront réparties entre tous les membres de l'équipe. Les actions à fort impact et plus complexes pourront être prises en charge par des sous-groupes avec l'aide du manager.

5. S'appuyer sur l'énergie qualitative des vacances

La rentrée de septembre est un moment privilégié pour profiter de l'énergie créative de l'équipe, qui est reposée. L'occasion est idéale pour organiser quelques sessions collectives de travail pour poser, analyser, trouver de nouvelles solutions et planifier des initiatives pour améliorer la performance ou le fonctionnement de l'équipe.

Cette phase est importante pour éviter que chacun ne reparte dans son "silo" et pour assurer un réel décloisonnement ; prenez le temps de créer et de faire vivre ces séquences collectives.

Pour ce faire, prévoyez un moment de rassemblement de type petit-déjeuner de rentrée, déjeuner ou mini séminaire de rentrée d'été. Cela peut prendre la forme d'une rencontre d'une à deux heures avec un ordre du jour qui concilie efficacité et convivialité :

1. Tour de table : météo interne de l'équipe : comment je me sens ? Dans quel état d'esprit j'aborde la rentrée (ce qui me motive, ce qui m'inquiète) ?

2. Bilan collectif des faits marquants du premier semestre : highlights and lowlights.

3. Rappel des objectifs prioritaires par le manager : 120 jours pour " transformer l'essai " et rôles de chacun.

La rentrée, c'est comme les vacances : il faut les préparer ! Si le manager n'est pas le garant d'une rentrée réussie, il crée les conditions pour une reprise progressive et mobilisatrice des équipes.



David Destoc, président d'OasYs Mobilisation et Bertrand Samson, directeur de projets

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Management

Par Hervé Aulner, directeur commercial réseau et banque groupe La Poste

Le management a un impact direct sur l'engagement des équipes. Voici sept leviers à activer pour redonner de l'envie et l'énergie à vos collaborateurs. [...]