Mon compte Devenir membre Newsletters

Des managers enthousiastes mais en manque d'autonomie

Publié le par

Alors que les managers recherchent des responsabilités, ils sont malheureusement accaparés par un quotidien de plus en plus pesant. Le point avec CSP Formation et Manageris qui dévoilent les résultats de la deuxième édition du Baromètre des Managers.

Des managers enthousiastes mais en manque d'autonomie

Si près d'un tiers des managers français continuent de se dire " enthousiastes ", le 2è baromètre* réalisé par CSP Formation en partenariat avec Manageris constate tout de même une baisse de 7,5 points en un an. Pour autant pas de quoi baisser les bras. Bien au contraire. Ainsi, avec 56 % des suffrages, le goût des responsabilités reste la première motivation de ces managers. Un pourcentage en hausse de 5 points par rapport à l'an passé. Et même si l'écart se creuse, le contenu de leur métier demeure la deuxième source de motivation (38,5%, en baisse de 7 points) : les managers continue d'affirmer la nécessaire articulation entre fonction managériale et expertise métier.

Qu'est-ce qui vous motive le plus pour venir travailler?

Un désir d'autonomie souvent contrarié

Toutefois, c'est sans doute leur propension aux responsabilités qui fait dire à 45% de ces managers que leur zone d'autonomie est " trop limitée ou à conquérir ". En 2013, ils sont 10% de plus à percevoir cette limite par rapport à 2012. Alors que leur désir d'autonomie grandit et que 64% d'entre eux se sentent poussés à prendre des initiatives ou des risques, " les managers se voient couper l'herbe sous le pied ! ", constate l'étude qui avance comme raison une situation économique qui conduit le top management à reprendre la main sur les décisions.

Une énergie accaparée par le quotidien

Quand on leur demande, à quoi ils consacrent l'essentiel de leur temps et de leur énergie, 46,7% répondent " La résolution des problèmes et des urgences ". Avec un bond de plus de 15 points par rapport à 2012, ce résultat confirme l'empêtrement des managers dans la gestion du quotidien. Régressant encore par rapport à 2012, l'accompagnement, le développement et le soutien des équipes arrivent en dernière position après l'orientation de l'activité, le pilotage et le contrôle des résultats.

A quoi occupez-vous votre quotidien ?

*Etude réalisée entre le 3 et 24 septembre 2013 auprès de 130 managers