Mon compte Devenir membre Newsletters

Leadership et management, une alchimie complexe

Publié le par

Le leadership en entreprise, processus complexe et instable, résulte de la rencontre de différents facteurs. Explications avec Eric-Jean Garcia, chercheur conseil en leadership et innovation managériale, auteur du "Génie du leadership", chez Dunod.

Leadership et management, une alchimie complexe

Qu'est-ce que le leadership en entreprise ?

Le leadership peut se définir comme une dynamique sociale résultant de la relation particulière entre une personne digne de confiance et un collectif mobilisé pour une cause commune. Je distingue quatre grandes catégories non exclusives l'une de l'autre:

- le leadership entrepreneurial qui tire sa légitimité d'une capacité à imaginer, à mettre en oeuvre des projets créateurs de valeur et à prendre des risques pouvant engager ses biens personnels ;

- le leadership de " dirigeance " dont la force mobilisatrice provient de la capacité d'un dirigeant à fabriquer une vision à long terme de l'activité et à la transformer en stratégie, grâce à des décisions cohérentes ;

- le leadership managérial qui caractérise tout manager capable d'entraîner et de mobiliser les talents et compétences de son équipe;

- le leadership d'expertise légitime par des connaissances pointues sur un sujet, sources d'inspiration et dynamique d'entraînement pour les pairs et collègues.

Faut-il distinguer le leadership du management ?

Leadership et management sont généralement complémentaires. Par exemple, un manager sans leadership aura toujours les prérogatives de sa fonction sans générer pour autant une dynamique collective autour de lui.

Cela dit, certains dirigeants de grandes entreprises manifestant un leadership de dirigeance passent finalement assez peu de temps à manager, comparativement au temps à communiquer et partager leur vision pour l'entreprise.

Peut-on développer son leadership ?

Le leadership et la capacité à apprendre sont indissociables, mais le leadership se développe difficilement par des formations classiques. Cela nécessite un contexte et des dispositifs favorisant l'action, comme le coaching, ou le mentoring, ou encore le parcours initiatique à différents niveaux de l'entreprise. L'efficacité de ces dispositifs est largement déterminée par les prédispositions et la volonté de ceux qui en bénéficient.

Les prédispositions concernent notamment certains aspects physiques comme la voix, physiologiques comme la vitalité et la personnalité qui se construit tout au long de la vie. Il faut en outre accepter la surexposition personnelle, être capable d'introspection, de self control et faire preuve d'un minimum d'intelligences logico-mathématique, émotionnelle, situationnelle et politique.

Quels sont les nouveaux défis du leadership ?

La complexité et les incertitudes qui pèsent sur l'environnement économique et social de l'entreprise constituent son premier défi. S'y ajoutent d'autres facteurs : le changement qui s'accélère et qui opère de façon discontinue ; la performance de l'entreprise sous les angles social, environnemental et économique ; les diversités, c'est-à-dire la prise en compte d'une grande variété d'individus d'origine, de religion, de milieux sociaux, et de cultures différentes. Enfin, la communication car, à l'heure d'Internet et de Tweeter, la parole est facilement dénaturée et atomisée. Elle représente donc un autre enjeu essentiel du leadership.

Le génie du leadership

Mythes et défis de l'action managériale

Edition Dunod 2013 - 228 pages - 25 euros TTC

Eric-Jean Garcia, est chercheur conseil en leadership et innovation managériale, directeur de l' Executive Master Trajectoires Dirigeants et Maître de Conférences à Siences Po où il est également Maître de Conférences pour le Master GRH. Il est également visiting Professor pour la School of Government and Public Policy (SGPP) de Jakarta. En outre, Eric-Jean Garcia a occupé les fonctions de directeur de L'INSEEC Pars, directeur pédagogique de la European Business School, PDG d'une société de franchise et Directeur Export " grands comptes " pour le groupe Bidermann.