Mon compte Devenir membre Newsletters

6 points communs entre les héros hollywoodiens et vous

Publié le par

Dans son dernier ouvrage, Olivier Fournout, enseignement-chercheur à Télécom ParisTech, dresse une liste de points communs entre le manager et le héros de cinéma. Voici comment il vous voit...

6 points communs entre les héros hollywoodiens et vous

Entre un manager et Batman, Avatar, Terminator, il y a plus de parenté que l'on ne croit ! Telle est la thèse d'Olivier Fournout, enseignant-chercheur en communication au sein deTélécom ParisTech, école d'ingénieur, dans un récent livre dressant le parallèle entre management et cinéma1.

Dans la lignée de nombreux manuels de management américains, utilisant volontiers le vocabulaire de l'héroïsme, le spécialiste des théories de la négociation et du leadership a établi plusieurs points communs entre ceux qui sauvent le monde, tapent du poing à l'écran et ceux qui gèrent des équipes, prennent des décisions au quotidien. " Il ne s'agit pas de traits de personnalité mais de dispositions intellectuelles actualisables ", précise Olivier Fournout.

Ainsi, comme le héros hollywoodien, le manager...

1. A une mission à accomplir

Là où le premier sauve la planète - pour faire simple -, le second a des objectifs business à atteindre.

2. Est constamment " en écart "

Tous deux s'acquittent de leurs missions respectives en marquant un écart avec les autres, par leur originalité, leur créativité ou leur rébellion.

3. Joue un rôle

Par définition, le héros hollywoodien est une figure de cinéma. Le manager, lui, est un acteur social, il connaît les codes de la société et des organisations et s'y soumet pour mener à bien sa mission.

4. A une part d'intériorité

Tous deux ont (ou sont à la recherche) d'une connaissance de soi, sont capables de s'auto-réguler, sont des passionnés, ont une vision qui les porte vers l'accomplissement de leurs objectifs.

5. Est un négociateur

Tous deux sont capables de négocier pour avancer, non en écrasant les autres mais en faisant preuve d'ouverture envers eux.

6. Est un " guerrier solitaire "

Dernier trait commun : une toute-puissance (corporelle, technologique, affective, mentale), une assurance de soi qui est le fruit d'un travail et qui les aide à s'accomplir.

Autrement dit, le manager comme le héros hollywoodien subit, chaque jour, des injonctions contraires : il doit être à la fois dans et hors cadre, à l'intérieur et à l'extérieur, avec et contre les autres... " L'héroïsme ne vient pas de la difficulté des missions relevées, qui plus est dans des environnements souvent difficiles. Il vient du fait que chacun doit remplir l'ensemble des critères à la fois ", analyse Olivier Fournout.


>> Et vous, vous reconnaissez-vous dans ce portrait ? Cela vous aide-t-il à penser votre métier ? Etes-vous d'accord avec le schéma proposé ?


1 Olivier Fournout, " Héros. Action, innovation, interaction dans les organisations et au cinéma ", aux Presses des Mines, juillet 2014, 19 €.

L'auteur a étudié un corpus de plus de 200 films hollywoodiens pour fonder sa théorie et l'illustre avec une étude commentée du Faucon Maltais (film de John Huston avec Humphrey Bogart, sorti en 1941) dont le héros est un détective privé, Sam Spade, chargé de retrouver une statuette du rapace.